Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 11:04
Messor barbarus: la deuxième grosse larve est morte (présence d'un point noir et couleur blanc jaunâtre) et a été conduite au dépotoir par un minor. Du coup, je l'ai donné à mes Formica: je ne vais pas laissé perdre d'aussi bonnes protéines ;o) Finalement, il est possible que la larve consommée il y a quelques jours l'ait été à cause de son décès. Je m'interroge sur ce nombre d'échecs. Depuis le début de cette colonie (alors qu'elles sont maintenant + de 100), cela doit être la cinquième larve qui meurt. Peut-être que cela arrive aussi dans mes autres colonies et que je ne m'en rends pas compte. Le couvain a été changé de loge, il est désormais un peu moins près de la réserve d'eau.
Lasius emarginatus: il y a un trou générationnel ;oP J'ai énormément d'oeufs, des cocons en veux-tu en voilà et assez peu de larves au final. Je crois que les températures très basses (moi je me suis bien pelé les grelots en tous les cas) d'il y a quelques temps ont laissées des traces. Le couvain d'une fourmilière est comme les cercles d'un tronc d'arbre, il doit être possible de remonter le temps qu'il a fait ;o)

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 11:03
Messor barbarus: Suite à la consommation par des minor d'une de mes deux grosses larves, j'ai observé qu'un media restait en permanence sur la grosse larve restante: protection rapprochée. Je me demande si en lieu est place de la lutte des classes, mes Messor ne seraient pas branchées lutte des castres. Certes, le jeu de mots est facile mais il me semble avoir lu que les ouvrières éliminaient des mâles "sous prétexte" de favoriser la propagation de leurs propres gênes (je vous la fais simple) plutôt que ceux des autres (en l'occurence, ceux de la reine). Eugénisme de parenté on va dire. Etrange que ces combats internes pour un insecte social !

Pour le plaisir: c'est qu'il est bon le pseudo-miellat à papa, n'est-il pas qu'elles se régalent ! Et encore, sur la photo, c'est la fin de la curée, papa se fait vieux et était en retard ;oP

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 10:55
Une petite visite dans la boulangerie de mes Messor barbarus. Même si, présentement, on pourrait presque parler de patisserie vue que ce pain n'est pas fait avec des graines mais avec du jaune d'oeuf. Je ne pensais pas qu'elles en seraient aussi friandes.

Je ne vous ferai ni le topo sur l'alimentation des Messor (disponible sur tout bon forum consacré aux fourmis), ni sur la façon d'agrandir les photos.

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 10:34
Messor ebeninus: Ma gyne en provenance d'Israël va avoir sa première ouvrière !! Comme une photo vaut mieux qu'un grand discours, je joints les images à la parole:

Cela tombe bien, la réserve d'eau arrive à sec et les graines présentes dans le tube sont hors d'âge (légères traces de moisi) et mériteraient d'être enlevées et remplacées par de la granas bien fraiche. Du boulot en perspective et je ne vais pas m'en plaindre.
Messor barbarus: Elles commencent à faire le ménage dans leur nid avec l'extraction vers le dépotoire externe (il y en a deux à l'intérieur qui seront surement éliminés avec la croissance de la colonie) des graines germées et autres détritus. J'ai eu une ouvrière morte dans l'ADC aussi: "marrant" elle est morte avec un morceau de graine entre les mandibules...allez comprendre...

Partager cet article

Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 09:30
J'ai retrouvé mon nid de Messor structor. Bien entendu, y a un ducon qui s'est amusé avec l'entrée du nid...no comment...en tous les cas elles avaient l'air affamées, à peine mon offrande de graines effectuées, elles se sont précipitées dessus pour ma plus grande joie.
Quelques photos faites avec mon téléphone portable:
 messor  messor
 messor  messor
Si vous voulez y voir quelque chose, agrandissez les photos :-)

Partager cet article

Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 09:17
Géographie:
Messor barbarus est la moissonneuse par excellence (d'où son nom latin) que l'on retrouve principalement chez les myrmécophiles amateurs, en raison de sa grande taille et de ses grands major (taille équivalente à celle de la gyne) à tête colorée.
Bien que présentes principalement sur le pourtour méditerranéen, certaines espèces du genre se trouvent à des latitudes plus nordiques (Centre de la France, Allemagne). C'est
Caractéristiques:
une espèce monogyne (une seule reine par colonie - sauf en ce qui concerne Messor structor). Le genre Messor présente plus ou moins les mêmes caractéristiques, quelque soit l'espèce.
Cette fourmi d'un noir luisant et à la pilosité plus ou moins développée (barbarus est plutôt glabre alors que structor est très velue surtout sur la tête) possède un long pétiole.
Les ouvrières comportent trois castes (dont la taille varie de façon aléatoire) minor, media et major. Les major, sont aussi improprement appelés "soldats" car, par le biais de leur puissantes mandibules, il peuvent avoir un effet dissuasif ou meurtrier sur tout ennemi éventuel, mais leur rôle consiste aussi, et peut-être avant tout, à casser les coques des graines dont les Messor se nourrissent.
Si chez la plupart des fourmis la gyne se contente rapidement de ne faire que pondre dès que le nombre d'ouvrières est suffisant (une dizaine d'individus parfois), chez les reines Messor l'activité est continue et importante. D'où leur intérêt à l'observation: il est à gager que l'absence de trophalaxie chez les Messor pousse la gyne à fabriquer elle aussi le pain nourricier.
Pour ce qui est des températures, un peu de chaleur lors de la fondation peut stimuler la gyne (25° C) mais il est inutile de chauffer le nid ensuite et elles vivent très bien entre 20° et 22° C. A l'état sauvage, bien que plutôt méditerranéenne, Messor cherchera de la fraicheur et de l'humidité très profondément dans le sol. En milieu très aride le nid peut atteindre jusqu'à 5 m de profondeur.
Le succès des Messor en élevage tient à des conditions de maintien assez simple (c'est un genre robuste): une humidité faible et un régime alimentaire peu exigent constitué de graines (les mélanges pour canaris ou perruche que l'on trouve dans le commerce conviennent parfaitement mais ne sont pas forcément les plus faciles à utiliser).
La timidité est aussi une de leur caractéristique: les gynes sont très sensibles au moindre changement brutal (vibrations, amplitude thermique, lumière vive). Le stress peut provoquer une absence de ponte chez la gyne en cours de fondation, voir à terme sa mort. Les grandes colonies sont moins sensibles à ce genre de stress.
Point d'alpinistes, elles sont d'assez mauvaises grimpeuses (les vitres d'une ADC peuvent être un obstacle insurmontable si elles sont propres), mais leurs fortes mandibules peuvent creuser des matériaux comme le béton, et a fortiori le plâtre des nids artificiels. Il convient donc d'être prudent sur le logis qu'on leur fournit, surtout quand la colonie devient imposante en nombre et cherche à accroitre la taille de son nid.
Comme tous les membres des Myrmicinae, la nymphose (transformation de la larve en nymphe) des Messor se fait sans cocon.
Nourriture:
Les Messor entretiennent des stocks de graines (dont parfois elles enlèvent le germe) dans leur nid (de véritables greniers), ce qui peut attirer des acariens auxquelles elles sont sensibles en captivité et peuvent également provoquer des désagréments; les graines des mélanges exotiques pour oiseaux germent avec l'humidité du nid. Pour éviter les levées de graines, il peut être utile de donner des graines indigènes à nos contrées (leur dormance est bonne et leur levée nécessite une longue exposition au froid): pissenlit ou violette par exemple, dont d'ailleurs elles raffolent. La liste pourrait être longue...
Elles apprécient un insecte de temps à autre mais la base de leur alimentation demeure les graines avec lesquelles elles fabriquent du "pain". En effet, sous l'effet de leur mastication et de leur salive, l'amidon des graines se transforme en sucre (sucre lent) dont elles se nourrissent à stricto senso. Si un abreuvoir d'eau peut être mis à leur disposition (attention aux noyades - la présence d'un coton ou de sable stérilisé préalablement peut éviter ce genre d'inconvénient), il est déconseillé de leur donner des liquides sucrés (sucres rapides) qu'elles ne savent pas assimiler.
DIAPAUSE: ...impasse...je reviendrai dessus plus tard.
Pour conclure, quelques noms d'espèces du genre Messor présents en France, hormis barbarus:
Messor bouvieri, Messor structor, Messor minor, Messor capitatus, Messor wasmani (en Corse seulement).

Partager cet article

Repost0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 09:15
Bon, mes Messor sp serait identifiées et serait des structor (très poilues les choupettes). J'ai capturé 2 major et un minor aujourd'hui. Et maintenant, j'en fais quoi ??
structor

Partager cet article

Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 09:13
J'ai de nouveau fauté avec un dépôt de graines à l'entrée du nid des Messor sp derrière l'abris de l'espace fumeur de ma boite. J'en ai profité pour faire un prélèvement, un média en vue d'une identification (vivant, il va s'en dire ! et pas de tuage en vue). J'ai fait quelques photos, pas forcément très probantes à cause de la puissance insuffisante de mon appareil. J'ai pris un plaisir fou à promener cette fourmi sur ma main...aucun signe d'agressivité et surement beaucoup d'interrogation de sa part !
messor
messorsp
messor sp
Lasius emarginatus: Mise à mort de la Lasius niger qui restait ! Snif snif snif...oui, c'était une idée idéaliste à la con. Dommage :-/

Partager cet article

Repost0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 09:08
J'ai pris en flague ma gyne Messor barbarus l'oeuf au cul ;o) Ponte nocturne donc utilisation du flash, donc image un peu dégueulasse. Je m'en excuse: vous ne l'agrandissez pas et la matez de loin en plissant un peu les yeux ;oP
messor
J'ai fait également quelques pics des Messor sp (qui, comme vous le savez car vous suivez, se trouve à côté de l'espace fumeur de ma boite) avec mon téléphone portable. Niveau qualité, c'est également la bérézina. Deux photos: une partie de la longue colonne d'ouvrières transportant des graines de je ne sais quoi (elles doivent aller les chercher loin car à part du goudron et du béton, il n'y a pas grand chose) et un lâché sauvage effectué par mes bons soins, à l'entrée du nid, s'il vous plait: je n'ai pas assez de mes nombreuses bestioles, il faut en plus que je m'occupe de celles des autres !
messor sp
messor sp

Partager cet article

Repost0
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 09:02
Ma reine Camponotus substitutus est arrivée aujourd'hui par la poste: 4 jours pour faire Angleterre-Lyon ! Elle est absolument divine: élancée, gracile, colorée :-) Il y a deux minuscules larves mais je ne pense pas qu'elles aient survécuées. Les photos arrivent  !
Messor barbarus: elles consomment leur première mouche avec délectation. Je pense que ces demoiselles doivent être plutôt nécrophages car elles ont attendu plusieurs jours avant de s'intéresser à la dite friandise. Un media se colore.
Messor sp: j'ai donné ce matin un peu de crêpe (c'est tout ce qui me faisait envie dans le distributeur et qui était suceptible de les intéresser) à l'entrée du nid des Messor sp qui ont élu domicile près de l'espace fumeur de mon entreprise lors de ma pause clope. Il y a eu comme un vent d'euphorie, et beaucoup sont sorties pour le plus grand plaisir et agrément de ce moment de pause. Promis, lundi je leur aménerai quelques graines. Au pire, je passerai pour l'illuminé de la boite qui nourrit les fourmis ! Je ne peux pas en dire grand chose sinon qu'en comparaison de mes Messor barbarus, les ouvrières sont plus petites et les majors ont la tête noire.
Lasius niger: Les crados !!!! Le sexué a été sorti de son cocon hier soir très tard (juste avant que j'aille me coucher), je n'ai donc pas suivi le déroulement mais il a été décapité et elles sont en train de le bouffer alors qu'il est encore tout pâle. Cela me filerait presque la nausée...je pense que la gyne est coupable: pourquoi aurait-elle accepté un sexué qui ne lui était en rien aparenté ?!

Partager cet article

Repost0