Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 08:42
lasiuspourpier02.jpg lasiuspourpier03.jpg truncatusmale01.jpg lasiusmale.jpg

Juste quelques petites histoires naturelles !

D'abord des Lasius cf emarginatus sur un morceau de pourpier. Morceau est le terme qui convient car c'est un pourpier "sauvage" récolté (j'ai coupé un bout tout simplement que j'ai replanté tel quel) aux Saintes Maries de la Mer (avec quelques autres, horticoles eux) ! Peuchère, même pas le temps de prendre racines que déjà des fourmis s'y intéressent. On voit bien le cul des suceurs de sève sur la photo. Elles sont bien gentilles mais je ne vais pas les laisser faire hein ! J'avais une belle branche d'une succulente infestée de pucerons et de leurs protectrices... le troupeau a tellement sucé que cette branche où se trouvait une belle grappe de fleurs en son sommet a séché !!!! J'ai également des Lasius cf niger qui s'intéressent un peu trop avec passion du sommet d'un cacté; comme qui dirait que cela ne va pas le faire. Saperlipopète ou nom di Diou de nom di Diou !!!

Deux invités surprises (l'appartement du bonheur), cette fois, point de gynes qui pénètrent mon salon mais deux mâles ailés: un Camponotus truncatus (gyne) et un Lasius sp (autant les femelles sont de gros culs comme je m'amuse à les appeler, autant les mâles sont de vrais moucherons). J'ai relâché le truncatus (cette matine) mais j'ai laissé le Lasius dans un tube une nuit (hier soir) et il n'a pas tenu; cette "denrée" est hautement périssable.

Voili voilou, @+ les sioux !

 

ERRATUM: c'est une gyne Camponotus truncatus, pas un mâle !! C'est inquiétant, je peux écrire n'importe quoi, personne ne relève !! Et en plus, elle est revenue hier dans mon salon... OUST, dehors m'dame ou mademoiselle !

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 22:37

Une petite histoire naturelle en photo !

fourmispucerons.jpg spider.jpg spider02.jpg

Parmi toute ma végétation se trouve quelques Lasius qui, bien évidemment, élèvent des pucerons (verts). J'ai beau essayer de les chasser, écrasser régulièrement les suceurs de sève, rien n'y fait, elles reviennent sur mon Hibiscus panaché et réinstallent des pucerons. Difficile de faire plus têtues que des fourmis. Je crois que, de guerre lasse, je vais les laisser plus ou moins faire. L'Hibiscus est maintenant bien developpé et cela ne devrait pas lui causer trop de dommages. C'est un peu la double peine pour cette plante: non seulement elle a un virus qui lui bouffe sa chlorophyle (d'où le panachage) mais en plus des fourmis lui imposent des pucerons !!! Ces Lasius élèvent d'autres pucerons, des noires, sur mes succulentes (il y aurait une belle vidéo à faire - à l'occasion...).  Bref, pour revenir à l'histoire naturelle, si les fourmis occupent les hautes strates de la chaine alimentaire, elles n'en ont pas moins des prédateurs, dont cette petite araignée sauteuse qui a pris quelques pauses mais pas trop hein... elle était assez mobile et à contre-jour, je me demande encore par quel miracle je suis parvenu à faire ces deux photos à peu près potables !!!

The end !

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 09:30
20120630_105337.jpg 20120630_105346.jpg 20120630_105359.jpg 20120630_105410.jpg 20120630_105440.jpg

Voici donc mon "jardin" qui a plus monopolisé mon attention que mes fourmis ces derniers temps (chacun son tour), autrement appelé ma jungle ! Les bestioles n'y sont pas absentes: des petites araignées (sauteuses ou avec toile), des fourmis à gogo, des pucerons (je les aime moins eux et les écrabouille régulièrement), des prédateurs des pucerons, des vers de terre, des mini escargots, des scolopendre, des collemboles. Il n'y a que les limaces que je n'ai plus: à force de leurs faire faire des sauts dans le jardin plus bas, je suis parvenu à m'en débarasser. Je n'ai que 2 enemis jurés: les cochenilles farineuses (pour l'instant je gère en écrassant les quelques individus que j'ai trouvé - fait chier) et l'araignée rouge. Cette dernière étant une calamité. Ne voulant pas traiter, comprendre répandre du chimique afin de ne pas exterminer toute ma petite faune, c'est parfois compliqué. Quand une plante est investée (pour l'instant 2 violettes m'ont fait le coup), je traite la plante au chimique et la laisse 2 jour enfermée dans un sac en plastique. J'ai mes marottes :

  • les bonzaïs (cela tombe bien, je manque de place)
  • les succulentes
  • les plantes panachées (qui ne sont rien de moins que des plantes malades pour la plupart - virus)

Lasiuscfniger.jpgEt voici mes petites Lasius de gynes capturée l'an dernier en 2011. Les tubes arrivent à expiration (réserves d'eau qui sépuisent) et il faudrait que je m'en "débarasse" mais je suis sentimental, j'ai du mal à me résoudre à m'en séparer (des dons à venir). Ce n'est pourtant pas simple de les nourrir en tube; une vraie galère. Il faut ouvrir le tube, ce qui conduit à une attaque des ouvrières. Autant dire qu'il faut être rapide comme l'éclair afin d'éviter que les choupettes sortent. Quand c'est le cas, il faut être rusé comme un siou; toute en colère ou à son attaque/défense du nid qu'elle soit, l'ouvrière finit toujours par revenir dans le giron de mÔman. Et là commence la quadrature du cercle: éviter que les autres sortent hors du tube, voir vous grimpe sur la main tout en offrant la possibilité à une fuyarde de retourner dans le tube. A noter qu'une des colonies a connu une mort subite de toutes ses ouvrières, il ne reste que la gyne.

 

That's all folks !

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 00:01
Lasiusniger.jpg Lasiusemarginatus.jpg

Rhôôôôô, il y a un nid vide, celui de mes Lasius emarginatus ! Elles ont commencé par vider le deuxième module pour toutes aller dans celui présent sur la photo. Puis elles ont commencé à explorer mon cellier (un p'tit peu la cuisine GGGRRRRR) puis ont déménager dans le jardin de ma copropriété. Cela s'est passé en plusieurs mois et je les ai laissé faire. C'était amusant de les voir en longue file indienne longer le mur de l'immeuble et prendre leur liberté !!!

Quant aux Lasius niger, si elles pouvaient faire de même, cela me ferait bien plaisir mais cela ne semble pas gagné. Tant qu'elles restent, je les garde et les nourris...

L'aventure Lasius est en voie de se terminer pour moi !

That's all folks

Partager cet article

Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 11:11

Cela fait vraiment du bien de retrouver mes espaces de verdure...

20120329_104241.jpg 20120329_104301.jpg 20120329_173227.jpg 20120329_173220.jpg

C'est encore un peu un binz effroyable (même si j'optimise pas mal) ! Pour ce qui est des fourmis (car il y en a), j'ai encore deux colonies, en apparence du moins. Des Lasius cf emarginatus qui sont dans un pot suspendu de succulentes (pas présent sur les photos); je ne manquerais pas de les remercier à l'occasion car, grâce à elles, j'ai pu sauver un plant de Viola 'San Remo'. En effet (j'y cause bien quand j'y veux - une lyonnitude à l'occasion avec un y), suite au ravalement de la façade de mon immeuble (c'tte plaie et pas s't'plait), j'ai dû mettre toute ma végétation dans mon cellier (gourbi situé entre la cuisine et la loggia - balcon si vous préférez) ! Autant dire que cela n'a pas été au goût de toutes mes plantes (les caduques ont bien résisté - les autres dont les succulentes ont bien morflé). Autant dire que j'ai eu quelques décès (pas tant que j'eusse crusse lol). Bref, la petite colonie d'emarginatus avait planté une Viola 'San Remo' dans le pot de succulente via une graine. J'avais laissé par négligence ! Bien m'en a pris car le pied mère de cette violette a trépassé (une sauvegarde des fourmis pour meuhoua - je vous AIME) ! Ensuite, sur la quatrième photo, la jardinière avec le petit rosier en premier plan abrite une colonie de Lasius cf niger. La jardnière n'a rien à faire là, elle est normalement sur le rebord de fenêtre de ma chambre, façade qui n'est pas encore ravalée. Pour finir, j'avais aussi une autre colonie de Lasius cf brunneus dans mon lierre qui courait le long de ma boulangère (l'étagère en fer forgé sur la troisième photo). Souvenez-vous, elles élevaient des pucerons avec attention et amour... Mais là, bye bye, le lierre panaché était vraiment devenu trop imposant et envahissant pour mon petit balcon (sans compter qu'il s'accrochait au mur - j'ai 3 Lonicera à implanter - chèvrefeuilles) et je l'ai donné à une amie qui dispose d'un grand jardin... les clantestines devraient avoir une plus grande aire de jeux !

Voilà pour la partie végétale et animale !

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 00:01

Pour les lyonnaises, hip hip hip, hourra ! Pas de la pompom girl sudiste ou de la dinde du nord !

 Gyne n°1
 Gyne n°1 (escapade)
 Gyne n°2
Gyne n°3
 Gyne n°4
nigerrr01.jpg nigerrr01b.jpg nigerrr02.jpg
nigerrr03.jpg
nigerrr04.jpg

Les 4 mamères prospérent mais ne réagissent pas toutes de le même façon aux conditions un peu chaotiques (chaud/froid, il fait surtout froid la matine, vin Diou !) de ces dernières semaines. Si les gynes ont toutes une physogastrie, c'est dû au fait que je les nourris dans le tube (je n'ai pas connecté d'ADF), par conséquent, quand je donne du pseudo-miellat, les mOmans ne se grattent pas le gastre et vont directement se nourrir. Je ne conseille pas le nourrissage en tube, c'est une vraie galère; l'ouverture de ce dernier génère une panique qui elle-même génère des ouvrières furieuses qui ont la fâcheuse tendance à sortir du tube !! Je gère tant bien que mal et vais tâcher de faire ainsi jusqu'à la diapause (quelques semaines à tenir ainsi), vu que je ne vais pas les garder. Elles ont toutes un point commun, le fait de creuser le coton pour se faire une cachette ou un ch'tit nid douillet. Avec plus ou moins de succès, la première colonie étant la moins douée à ce niveau là. Pour ce qui est du développement, c'est là qu'on retrouve les principales différences (vous ne emballez pas hein, ce n'est qu'un comparatif sur 4 gynes, pas une vérité scientifique). La colonie n°4, qui avait la plus petite gyne et la population la plus développée, s'est faite doubler par la colonie n°3 qui a la gyne la moins sensible aux baisses de températures. Les deux premières gynes sont plus sensibles aux variations et sont plus prudentes vis à vis des moments de froid. Et pour me faire pardonner de la maigreur des billets de ces derniers temps (j'ai une vie aussi !!), une petite vidéo de cette fameuse colonie n°3 qui carbure à 100 km/h !

Partager cet article

Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 00:01
Niger000001.jpg Niger000002.jpg Niger000004.jpg Niger000003.jpg

Lasius cf niger: les petits vers de farine ont fait leur office de provende et les gynes sont au bord de l'éclatement. Sur la dernière photo, la plus petite gyne, la plus avancée est aussi celle qui a la plus grosse... physogastrie. Il y a tout de même une grande différence entre la manipulation d'une gyne seule en cours de fondation et d'une petite colonie. Dans le premier cas, la gyne ne bronche pas (à moins de faire son bourrin), dans le deuxième cas les ouvrières protestent entrainant la gyne et tout ce petit monde s'affole. Sur les quatre, il n'y en a une de vraiment moins dégourdie que les autres (photo n°3). Même si elles sont toutes de la même espèce (pas dit d'ailleurs mais admettons) et qu'elles sont dans les mêmes conditions (pas dit non plus mais grosso merdo, cela correspond), elles ne réagissent pas toute de la même façon. Pour la bonne et semble raison qu'elles sont toutes différentes. La grande invention de dame nature; le reproduction sexuée qui crée un brassage génétique et donc des différences, à ces différences correspondent des besoins et donc des adaptations différentes et la grande aventure qu'est la diversité des espèces, l'évolution etc pouvait commencer. On croit souvent à la loi du plus fort or il n'en est rien. Les milieux changent plus ou moins et ce ne sont pas les individus les plus forts qui résistent mais les mieux adaptés. Les milieux fluctuent, les individus de part leur patrimoine génétique fluctuent aussi, l'un dans l'autre, une espèce se perpétue. Bref... finalement, c'est bien sympa d'avoir quelques fondations de Lasius "de base" parce qu'en cette saison, c'est myrmécologiquement parlant assez mort. Pour un peu, je me ferais presque ch*er !!! Certaines colonies préparent déjà la diapause...

Partager cet article

Repost0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 00:01

Elles sont partout et il n'y a pas que David Vincent qui les ait vu !!! J'ai des colonies dans les pots de fleurs sur mon balcon mais j'en ai également une dans une jardinière située sur le rebord de fenêtre de ma chambre. J'ai eu comme une envie irrépréhensible de leur filer un p'tit coup de main du moins de leur donner un peu de miellat maison. Je n'irais peut-être pas jusqu'à leur filer un vers de farine (quoi que pourquoi pas tiens !) mais j'avais envie d'une petite séance photo in natura avec une petite histoire à la clef. Pas de chance, si je peux me positionner afin de ne pas être trop à contre jour, ce mois d'août est vraiment tout aussi pourri que le mois de juillet et cela manque cruellement de lumière... nous ne sommes pas gâtés. Je ne vous apprendrais rien en vous disant qu'il s'agit certainement de Lasius et peut-être de ces chers niger.

Lasiusjardin2000.jpg Lasiusjardin2001.jpg Lasiusjardin2002.jpg

Partager cet article

Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 00:01
niniger2001.jpg niniger2002.jpg niniger2004.jpg

Lasius cf niger: les quatre fondations voient apparaitre leurs premières ouvrières ! Elles ont été rapides et de bonnes fifilles. En lieu et place de l'ajout d'une ADF, j'ai opté pour le don d'un papier d'aluminium avec coton et avec pseudo-miellat, que j'ai pris soin d'enlever ensuite afin d'éviter toute catastrophe éventuelle ! Ce sont les gynes, affamées, qui ont fait le plein de carburant; cela déborde ! En même temps, cela m'arrange bien car cela va plus vite qu'un va et vient d'ouvrières qui vont nourrir leur mère. De toute manière, mOman est généreuse et n'oublie pas ses filles. Un affaire donc rondement menée. Leur restant à peine deux mois d'activité, j'hésite pour l'ADF et je vais reculer ce moment le plus possible (ouep, je vais faire ma fainéasse) en les nourrissant en tube. Pour ce qui est de la course (compétition de mémères), c'est la gyne la plus petite qui a dégoupillé la première (première naissance) et qui à le plus de filles. Les apparences sont parfois trompeuses.

marginatus000.jpg 

 

Lasis cf emarginatus: je l'avais oubliée celle-là, pas la gyne hein, mais de tenir au courant et de faire un billet !! J'ai donc procédé à sa libération sur mon balcon en l'absence de toute ponte et de tout arrachage des ailes ! J'ai fait une séance photos peu convainquante mademoiselle étant très excitée et cherchant à s'envoler.Il ne reste plus qu'à lui souhaiter bonne chance et une longue et nombreuse descendance ('tain, je ne suis pas inspiré aujourd'hui LOL - niveau texte s'entend).

 

Have a nice night/day

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 00:01
 Gyne n°1
 Gyne n°2
 Gyne n°3
 Gyne n°4
Lasiusnumber1.jpg Lasiusnumber2.jpg Lasiusnumber3.jpg Lasiusnumber4.jpg

Les mémères avancent toujours aussi rapidement avec un nombre de plus en plus important de cocons ! La numéro 4, la plus petite en taille est celle qui en a le plus grand nombre (11 ou 12, je ne sais plus exactement). comme quoi, au cas où vous en douteriez, il vaut mieux en avoir une petite et nerveuse, qu'une grande et molle. je parle des gynes bien entendu (toute ressemblance avec une histoire existant ou ayant existée, ne serait que fortuite). Ceci dit, elles ont toutes les quatre deux points communs:

  • elles ont fait mumuse en tirant sur les fils de coton afin de permettre aux larves de tisser leurs cocons
  • elles commencent à avoir un gastre en forme d'accordéon

Et pour finir, car il faut bien que je rentabilise la fonction vidéo HD de mon APN, une petite vidéo de la dernière gyne, la numéro 4. Le choix a été vite fait, c'était la seule à bouger un peu, les autres restent imperturbables et immobiles, ce qui n'est tout de même pas le but d'une vidéo, vous en conviendrez !

Partager cet article

Repost0