Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 12:21
Lasius emarginatus: Les fourmis inactives (la réserve, comme à l'armée) forment désormais des tas dans certaines salles: de véritables grumeaux de fourmis les unes sur les autres. Cela libére plus de place dans le nid que les rangées sur les côtés des loges dont elles me gratifiaient auparavant.
Formica lusatica: Cette espèce est donnée comme monomorphe, autrement dit comme ayant des ouvrières de tailles équivalentes les unes par rapport aux autres (dixit le site qui les vend) or, je constate qu'il n'en est rien. Certes il n'y a pas de major comme chez des camponotes, mais je pensais, d'après mes lectures, que les ouvrières de grandes tailles étaient issues d'oeufs d'hiver comme on les appelle, qui après la diapause donnent également les sexués. Non plus ! J'ai des imago de tailles variables, sans que je parvienne à comprendre le pourquoi du comment. J'imagine bien que le comment est dû à la nourriture mais le pourquoi...mystère...
Aller, une petite photo au passage, mes Formica avec du jaune d'oeuf:

Camponotus maculatus: Et de 6 cocons ! Quand je vous dis qu'elles sont rapides, ce n'est pas du baratin; développement express. Un septième devrait arriver dans les jours qui viennent !
  :) The end !  8) 

Partager cet article

Repost0
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 12:20


Naissance en directe live d'une troisième ouvrière avec vue imprenable sur un cocon moisi. A priori et sauf si je ne sais pas bien compter, je devrais pouvoir compter sur 5 ouvrières. je me demande si cela va être suffisant pour que sa sérénissime majestée daigne pondre. Merci au passage à la chance (2 ième imago que je vois sortir de cocon aujourd'hui - tip top coolos) et au rayon de soleil qui m'a permis de faire cette photo.
---------------------------------------
Opération jaune d'oeuf:
Je n'y pense jamais (faire un oeuf dure est un peu long mais cela le fait bien) alors que c'est pourtant facile de leur faire plaisir à mes bestioles. Toutes (Messor comprises) ont eu droit à leur jaune d'oeuf cuit aujourd'hui, et toutes en sont ravies ! Je crois, qu'avec le pseudo-miellat, c'est un aliment qui fait l'unanimité.

Partager cet article

Repost0
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 12:18
Le dernier comptage date du 10 août 2008 et est ICI
Lasius emarginatus: 1 200 ouvrières - impossible de compter le nombre de cocons (quelques centaines) qui sont répartis dans 3 salles différentes.
Lasius niger: 140 ouvrières - 150 cocons.
Messor barbarus: 150 ouvrières. Le couvain est tout de même moins important que pour mes autres grosses colonies. Elles seront donc vite distancées.
Formica lusatica: 150 ouvrières - 100 cocons.
Les quelques mois qui séparent emarginatus et niger font réellement la différence. Je pense que cet hiver, quand mes colonies seront en diapause (ouin ouin, sniff sniff) et que, par la force des choses, je serais moins bavard, je tâcherai de faire un ch'tit bilan. En tous les cas, la différences sur l'alimentation est notable, pour résumer:
- pour emarginatus tout fait ventre
- pour niger il y a beaucoup de chipotage
:D  Here we are !  :P 

Partager cet article

Repost0
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 12:17
Juste pour le fun, une petite comparaison en photos:





Partager cet article

Repost0
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 12:16
Camponotus herculeanus: L'ouvrière a une forte physogastrie, pleine de vie, elle transporte l'unique larve qui reste et la gyne est en train de mourir :-/ Il lui reste quelques spasmes de mouvement mais bon...question de temps. Je ne sais pas trop où j'ai merdé mais j'ai tout faux...j'ai tout eu: des cocons, deux naissances, de grosses larves et malgré cela, le foirage complet. Je ne comprends pas l'évènement qui à un moment T a fait que cela s'est terminé en régression. Seul élément identifiable (la bonne blague pas drôle) est que la gyne n'a pas été capable de remonter la pente (épuisement, stress...). Je pense que mon déménagement n'a fait qu'accélérer une issue inexorable. On est pas prêt de m'y reprendre. Tant d'efforts pour ça ??!!
Camponotus maculatus: Elles compensent largement mes déboires européens ! J'ai assisté à la "naissance" d'une septième ouvrière (l'extraction d'un imago de cocon est toujours un moment de bonheur) et j'ai 4 cocons, youpla boum, l'aventure continue et n'est pas prête de s'arrêter.
  -6 Sinon mes autres colonies se portent bien. :(
(gens qui pleurent, gens qui rient)

Partager cet article

Repost0
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 12:16
Enfin !! Ma première nymphe d'un major. Cette fois, nul doute, la tête est plus grosse que celle de la gyne. La photo est absolument dégueulasse mais les vitres du nid ne le sont pas moins et j'ai deux mains gauches...je tâcherai de faire mieux la prochaine fois.

YOUPI hourra !
Y a du major dans l'air pépère !


Partager cet article

Repost0
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 12:15

Ce qu'on pourrait appeler "marcher sur des oeufs" si ce n'étaient des larves et nymphes ! Je présume (hypothèse) qu'il faudra que j'attente la diapause pour avoir de nouveau des sexués par le biais de ce qu'on nomme chez le genre Formica les "oeufs d'hiver".
Ces chéries-chouttes ont fini de reduire l'une des entrées du nid avec du sable ! Une affaire qui roule: c'est juste assez grand pour faire sortir/entrer une seule ouvrière à la fois. Certes, ce n'est pas de la grande architecture mais c'est fonctionnel :-)
:)
Lasius emarginatus: Un autre grand amour de ma vie ;o) Aujourd'hui, ce fut dessert mirabelle (fruit de saison, s'il en est !!). Très bon accueil, pas autant qu'avec une cerise mais tout de même.
Elles ont eu de la visite aussi: une Lasius niger était dans l'ADC. Le comment, je ne sais pas mais toujours est-il qu'elles ne l'ont pas tuée (!!!). Elle a été immobilisée par les pattes puis léchée à qui mieux mieux, ce qui n'était cependant pas trop de son goût (elle n'avait pas spécialement le choix peuchère) et ce qui m'a permis de la récupérer pour la remettre dans le bon nid. Cela m'intrigue car pour avoir mis une emarginatus venant de la colonie nichant dans les pots de plantes de mon balcon par erreur (j'ai cru que c'était une évadée) dans leur ADC, l'accueil fut moins procédurier: mise à mort :-/ Je ne tirerai aucune conclusion de cette épisode (une expérience n'est pas preuve et je n'ai pas envie de la reproduire) mais l'anecdote/méprise est amusante.

Partager cet article

Repost0
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 12:14
Gyne Lasius emarginatus: Elle veille de façon attentionnée sur son couvain.
Camponotus maculatus: J'ai un quatrième cocon et quatre grosses larves !

Crematogaster scutellaris: Il y a désormais 20 ouvrières. Une histoire qui fonctionne ces petites méditerranéennes.

Partager cet article

Repost0
17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 12:13
Le point mort (tant que c'est le point): 1 gyne + 1 ouvrière + 1 larve. Autant dire pas grand chose !! Je les ai changé de tube, l'ancien était plein de salissures diverses et variées, en particulier le coton les séparant de la réserve d'eau qui était recouvert d'un épais tapis de moisissure noire. Le nouveau tube devrait être moins humide également. C'est un peu l'action de la dernière chance...

Partager cet article

Repost0
17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 12:12
- Un petit clic pour un peu de lecture -

Un jour les fourmis naquirent...et partirent à l'assaut du monde ! Mais l'histoire ne fait que commencer, et les envasions sont aussi contemporaines comme pour la fameuse fourmi d'argentine qui n'a pas élu domicile qu'en France, aux USA aussi. La reine ne règne pas, ni plus ni moins qu'un élément de conquête. Mais la place n'est parfois pas si facile et se gagne à la force des mandibules, par combats. L'apprentissage existe chez les fourmis. Et la comptabilité fait aussi parti de l'enseignement; entre autre, le comptage des pas.
Dans cette organisation en apparence si lise, les vices sont aussi de la partie, et la séparation des sexes est parfois le mot d'ordre, chacun le sien, pour des siècles et des siècles, amen.
Et si les aventures d'un Mowgli du Livre de la Jungle, n'était pas que le fruit de l'imagination d'un auteur ? Et pour finir, un roman photos sur l'élevage en tube de fourmis, pour boucler la boucle.
   8)  BONNES LECTURES  :D 

Partager cet article

Repost0