Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 00:01
niniger2001.jpg niniger2002.jpg niniger2004.jpg

Lasius cf niger: les quatre fondations voient apparaitre leurs premières ouvrières ! Elles ont été rapides et de bonnes fifilles. En lieu et place de l'ajout d'une ADF, j'ai opté pour le don d'un papier d'aluminium avec coton et avec pseudo-miellat, que j'ai pris soin d'enlever ensuite afin d'éviter toute catastrophe éventuelle ! Ce sont les gynes, affamées, qui ont fait le plein de carburant; cela déborde ! En même temps, cela m'arrange bien car cela va plus vite qu'un va et vient d'ouvrières qui vont nourrir leur mère. De toute manière, mOman est généreuse et n'oublie pas ses filles. Un affaire donc rondement menée. Leur restant à peine deux mois d'activité, j'hésite pour l'ADF et je vais reculer ce moment le plus possible (ouep, je vais faire ma fainéasse) en les nourrissant en tube. Pour ce qui est de la course (compétition de mémères), c'est la gyne la plus petite qui a dégoupillé la première (première naissance) et qui à le plus de filles. Les apparences sont parfois trompeuses.

marginatus000.jpg 

 

Lasis cf emarginatus: je l'avais oubliée celle-là, pas la gyne hein, mais de tenir au courant et de faire un billet !! J'ai donc procédé à sa libération sur mon balcon en l'absence de toute ponte et de tout arrachage des ailes ! J'ai fait une séance photos peu convainquante mademoiselle étant très excitée et cherchant à s'envoler.Il ne reste plus qu'à lui souhaiter bonne chance et une longue et nombreuse descendance ('tain, je ne suis pas inspiré aujourd'hui LOL - niveau texte s'entend).

 

Have a nice night/day

Partager cet article

Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 00:01

Que serait le sud sans ses Crematogaster scutellaris ! Ce n'est qu'après le visionnage de la vidéo que je me suis rendu compte que la colonie déménageait tout simplement (présence d'une nymphe que j'ai pris pour une provende en filmant). Il était 15h de l'après midi. Tout cela manque beaucoup de lumière (quel temps de m*rde) !

Et pour le fun, parce qu'un peu d'humour ne fait jamais de mal, voici ce qui arrive quand on cherche des fourmis; on s'expose (du moins certaines parties anatomiques), ou du moins, on fait pas mal de contorsions, on passe pour un fada et on se fait photographier dans de ces positions... les deux premières photos concernent la vidéo d'hier sur les Tapinoma et la dernière concerne la vidéo des Crematogaster.

226013_2104021413217_1625955473_2046187_8321208_n.jpg 267227_2104020693199_1625955473_2046183_7823105_n.jpg 281319_2104015373066_1625955473_2046160_7863352_n.jpg 282418_2104018693149_1625955473_2046176_1144908_n.jpg

Partager cet article

Repost0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 00:01

Après un p'tit break (je vous rassure, le temps est aussi pourri dans le sud que sur Lyon - les boules), voici un petit truc à se mettre sous les yeux. Point grand chose (qui dit temps couvert, dit manque de luminosité), juste une colonie de Tapinoma (de vraies bolides qui glissent littéralement sur les grains de sable). Nous sommes sur le haut de la plage proche de grandes herbes (pour le son, désolé, je ne fréquente que des gens infréquentables - vous avez la version SOFT, j'ai fait pire LOL) et j'ai jugé bon de nourrir un peu les ouvrières avec ce que j'avais. Oui oui, j'avais bien l'arrière pensée de les voir former un amas compacte afin de filmer. Le polymorphisme des ouvrières est très important, cela va de 1 à 3: des choupettes minuscules (2 mm) et de gros major bien charpentés (5/6 mm).

Partager cet article

Repost0
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 00:01

pilipili2003.jpgCamponotus cf pilicornis: ça y est !!!! Les pilipili sont sur le chemin du développement avec deux naissances (un petit moment que je guettais et faisais l'oeil doux aux concons - cela ne sert à rien mais bon). C'est de la rikiki de pilipili de première génération. Rien de telles que des naissances pour stimuler les ovaires de madame (en bas à gauche sur la photo vous pouvez voir des oeufs tout fraichement pondus - ce ne sont plus des réserves que madame a, mais un vrai fond de commerce alimentaire !!). A moins que ce soient oeufs trophiques mais cela m'étonnerait, madame continue à être une ambitieuse; j'aime. Aujourd'hui ce sera pseudo-miellat sur un coton avec papier d'aluminium (faut y aller doucettement) avec l'ajout d'une patte de grillon (la grosse, bien charnue qui sert à sauter) car il y a encore des larves - peuchère, j'espère qu'elles ont l'estomac bien accroché - depuis le temps qu'elles font le ram'dam. J'ai fait le sacrifice d'une boite de grillons; franchement, vivement la fin parce que cela me dégoute; les asphyxier à la bombe dépoussièrante puis leur écrasser la tête (sinon au bout de 15 minutes ils se réveillent et mettent la bagaille dans mes ADF), beurk ! Je me tâte vraiment sur l'annexion d'une ADF (ce sera quand même plus commode, faut dire ce qui est); elles sont bien calfeutrées dans leur tube tranquillos des papattes. 10 minutes plus tard (c'est un post écrit en direct live), devinez qui est allé se faire un casse croute et va donc faire le job de l'alimentation; madame sa sérénissime majesté la gyne !! Vous me direz, les ouvrières se faisaient des trophallaxies bien avant que je ne leur donne à manger... tic de comportement social ou alors la gyne leur a fait une ch'tite offrante d'un p'tit quelque chose ? Avec Camponotus c'est tout ou rien; soit de la mauvaise mère qui laisse ses filles mourir dans leurs cocons (un effet dû au stress à mon avis - couvrir le tube peut être utile et ouvrir les cocons inutiles), soit la bonne mère (rien à voir avec Marseille) qui leur donnerait presque la tété. Toujours est-il que je ne suis pas mécontent de meuhoua, j'ai vraiment galéré au possible avec cette gyne, 1 an pour en arriver là avec une armada de première génération (8 cocons de mémoire) à faire pâlir un gros cul (en langage etiien: gros cul = Lasius).

On the road again, again...

Partager cet article

Repost0
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 00:01
Manicaaaa103.jpg Manicaaaa100.jpg Manicaaaa101.jpg Manicaaaa102.jpg

Manica rubida: les deux gynes n'ont pas tout à fait le même comportement. Celle sur les photos est celle qui a le couvain le plus avancé avec une nymphe et même une ponte toute fraiche (youpi hourra, doux Jésus marie Joseph merci mon Dieu auquel je ne crois pas). Assez étrangement, elle a abandonné le tube à essai pour crécher directement dans l'ADF (comme elle est fermée et très humide, ce n'est pas vraiment un souci). Sans compter que cela facilite les prises de vues, en théorie seulement car madame, toute vindicative qu'elle soit, a aussi les nerfEs à vif. C'est vraiment la moins timorée; toujours la première à sauter sur les proies mises avec la technique de la tenaille: mieux que le judo, saisie entre les mandibules et coup d'aiguillon (sans pitié - il faudrait que je fasse une photo à l'occasion). La deuxième photo aurait pu être de la tuerie mais madame bouge sans arrêt, donc au moindre mouvement... dommage. Je l'ai gruchée pour la prise d'images: j'ai éteint l'ami Joby, j'ai attendu qu'elle rejoigne sa couvée et hop, APN en main j'ai de nouveau éclairé; un petit jeu du chat et de la souris, niark niark niark, ou quelques petits moments de clic clac pas Kodak (puisque Canon). C'est sûr que quand elle se coince entre le plexi de l'ADF et le tube à essai vide et reste donc immobile les photos sont mieux, du moins autant que peut l'être une pic à travers du plexi (cela relativise - cela a un rien cataracte). Pour ce qui est de l'autre gyne, elle est restée dans le tube à essai et ses larves grossissent doucettement. Pour la nourriture, elles ont du pseudo-miellat à disposition (bof bof, ce n'est pas trop leur truc) et tous les deux jours, une proie vivante; asticot ou vers de farine. J'espère que l'aventure Manica sera plus heureusement que l'aventure Myrmica en son temps (les acariens, merci bien, du moins pour l'une des deux colonies que j'avais, en plus, décidé de garder - c'est ce qu'on appelle un choix à la con ou de merde).

Temnoo100.jpgTemnothorax unifasciatus: elles prennent petit à petit leur quartier dans le nouveau nid (photo de gauche - vous ne pouvez pas vous tromper, il n'y en a qu'une), l'ancien se vidant de leurs occupantes via des portages sociaux fort sympathique à mater. Le nouveau nid est beaucoup moins humide, il devrait mieux leur convenir je pense. Mine de rien, mine de crayon (pas le mien hein), il leur reste pas mal de couvain (pourvu qu'elles se fassent une nouvelle gynette - pitiiiiiiiiiiiiiié pour le pauvre éleveur que je suis). Hormis cela et je leur en suis grès, elles ne font strictement RIEN. Elles sont pour ainsi dire déjà en diapause: très peu de frourragement et attitude de rester groupIR dans le nid typique d'une diapause. Ce sont des habituées, quasi chaque année elles me font le "coup" (une année je les avais sorties trop tôt de diapause et cette année il semblerait que le chaud printemps les a un peu chamboulé). Une fois l'essaimage passé, c'est morte plaine chez les Temno (là, cela a été un lâché de mâles). A ceci près tout de même (il ne faut pas que je sois mauvaise langue non plus), les pontes de la gyne (il n'y en a plus) et le soin protigué au couvain (il y a encore !). And quand je dis soin, ce sont léchouilles mais pas nourrissage, ou très peu. J'attends la fin du déménagement pour calmater correctement la connexion avec le nouveau module; pour l'instant j'ai un peu de patafix et quelques évasions (rien de bien méchant). Il faudra que je me souvienne que l'espèce est plutôt nomade et j'eusse dû comprendre (en les observant plus attentivement) qu'elles souhaitaient changer de lieu de nidification.

That's all folks !

Partager cet article

Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 00:01
Ach mein Got !!! La Turquie était très exotique au XVIIIe siècle et inspirait LOL. Pas que, elle guerroyait aux portes de l'Europe; contre la république de Venise (vue sa décrépitude financière, les forces navales turques étaient vraiment chétives pour se laisser contenir - surtout avec 6 mois de carnaval par an où, hormis s'amuser et écouter de l'opera, on ne faisait pas grand chose, ne disait-on pas alors que Farinelli chantait: "on est si entesté de celui-là, que si les trucs étaient dans le golf, on les laisserait débarquer pour ne pas perdre deux ariettes" !) puis contre l'empire austro-hongrois (une autre paire de manche, sur terre, les troupes turques avaient de quoi faire frémir). Au final, c'est l'Allemagne qui en fera une colonie et plus tard, les pays de l'est qui feront le "tampon religieux" (et c'est l'ex Yougoslavie qui en a payé l'addition récemment). Cela me fait rire quand on découvre la complexité de la construction européenne, comme si c'était nouveau; les éléments de rassemblement étant aussi nombreux que les éléments de discordes (ce qui fait notre richesse) !!!! Bref...
Die Entfuhrung Aus Dem Serail (L'Enlèvement Au Sérail): tentative de Mozart d'implanter une "musique nationaliste" pour ce qui est du profane, le religieux est un tout autre domaine (ce que fera Louis XIV avec la tragédie lyrique; isolant la France et lui faisant acquérir quelques décennies de retard en ce domaine) donc en langue allemande dans un monde musical italianisant. A noter que si Mozart cherche à innover, il n'en oublie pas moins ce qui faisait le succès des chanteurs italiens: ici, le personnage de Constance (une quiche absolue) va chercher des graves (de toute façon en voix éteinte - le soprano lyrique chez la femme est le registre le moins étendu - vous vous amuserez à chercher ce qui relève de la voix de tête et de la voix de proitrine) créant une illusion d'ambitus vocale conséquent. Aux oreilles du public autrichien averti, devait encore raisonner les 4 octaves d'un Farinelli. Les phrases musicales aussi sont très longues surtout vers la fin de l'air, le moins que l'on puisse dire et qu'il faille du souffle (là les chanteuses se cassent moins la tête, du moins la voix et pour certaines respirent à tout va). Échec, la domination italienne restera !! L'Autriche possède le royaume de Naples où seront les 3 conservatoires qui formeront les grands castrats italiens qui inonderont l'Europe (du Portugal jusqu'en Russie), elle résistera et restera catholique romaine donc avec des liens forts avec l'Italie, siège du Vatican ! Il faudra attendre un Wagner (mais non quittons l'Autriche pour la très protestante Allemagne, presque une autre culture et nous quittons le XVIIIe siècle) pour avoir de la "vraie" musique allemande, du moins en langue allemande (BEURK), cette même musique qui annoncera au final le facisme en Europe, insidieusement mais surement. Politique/religion et art, un sacré ménage !!! Du moins, le troisième révélant les deux premières, comme un écho pas toujours très enchanteur.
Et pour conclure ce petit moment musicale, cela m'amuse fort, et rester dans la même veine intellectuelle, un dernier morceau, "O Fortuna" de l'oeuvre Carmina Burana (1933 si je ne m'abuse) du munichois Carl Orff. Dixit la pub "mais que reste-il au rock ? Certes, c'est magistrale, en latin, mais Orff était tout de même membre du célèbre partie nazi, ami d'Hitler et compositeur officiel du troisième Reich. Il ne fut pas vraiment inquiéter à la fin de la guerre (on pardonne beaucoup aux artistes, cela ne date pas d'hier) mais le troisième volet de cette trilogie lyrique/musicale, dont fait partie Carmina Burana, n'existe quasiment plus (aux oubliettes !). C'est le boycott intégral. Ceci dit, ce n'est pas une grosse perte...

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 00:01

Quelques brèves... c'est dimanche après tout !

Temnothorax unifasciatus: je n'ai effectivement plus de gyne (autant que je puisse le voir - cela me ferait presque mal au fion tellement fait chiiiiiier) et j'ai belle et bien une scission de la colonie en deux parties, une partie dans chacun des deux nids (re fait chier), de toute manière le divorce était déjà entamé avec une amas d'ouvrières dans l'ancien nid et une partie des ouvrières qui avait fait sécession sous le papier d'aluminium contenant le miel. Le couvain a également été séparé en deux. Je n'ai pas d'autre choix que de laisser ainsi. Comme il y a des larves dans les "deux colonies" (et pas des mâles) je vais laisser ainsi en espérant que l'an prochain j'aurais une nouvelle reine fécondée qui s'installera avec la colonie (mais quelle partie ?). Finalement, c'est quelque peu intéressant. Nous sommes fin juillet (puis la fin de la fin en plus, difficile d'aller au-delà du 31) et la/les colonie(s) est/sont déjà en arrêt d'activité. Bref...

-----------------------------------------------------------

Manica rubida: j'ai mis le tube de la deuxième gyne dans l'ADF de la première. La nouvelle gyne est allée trouver la première et ce fut une vraie bataille rangée, la première tentant de transporter la deuxième à l'extérieur de son tube. Au final elles étaient tellement enlassées/imbriquées (c'est plus du baiser mortel qu'autre chose), l'une cherchant à piquer l'autre, que non seulement j'ai eu du mal à les séparer mais qu'en plus, je ne suis même pas certain d'avoir mis chaque gyne avec son propre couvain. Rien de plus qui ressemble à une gyne Manica rubida qu'une autre gyne Manica rubida, c'est bête hein ? Pourquoi ne veulent-elles pas d'une bonne polygynie classique ces s*lopes ? Ce serait trop simple !!! Peut-être faut-il attendre les premières ouvrières pour une réunification ? Faut-il jouer sur le mélange des odeurs ? En attendant, je n'ai d'autre choix que la séparation de bien (une de plus). Ce n'était pas non plus ce qu'il y avait de prévu à mon programme...

-----------------------------------------------------------

majorFormica0002.jpg majorFormica0003.jpg

Formica lusatica: après les gynes, les petites gynes, les pseudo-gynes, voici venir les grosses ouvrières, du major si vous préférez ! Elles sont fascinantes, n'est-il pas ? C'est presque de la gargouille (j'adore !) avec un fessier de gyne mais un thorax d'ouvrière (un chouïa d'un thorax de reine atrophié quand même). Elles vont vraiment toutes me les faire !

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 00:01
 Gyne n°1
 Gyne n°2
 Gyne n°3
 Gyne n°4
Lasiusnumber1.jpg Lasiusnumber2.jpg Lasiusnumber3.jpg Lasiusnumber4.jpg

Les mémères avancent toujours aussi rapidement avec un nombre de plus en plus important de cocons ! La numéro 4, la plus petite en taille est celle qui en a le plus grand nombre (11 ou 12, je ne sais plus exactement). comme quoi, au cas où vous en douteriez, il vaut mieux en avoir une petite et nerveuse, qu'une grande et molle. je parle des gynes bien entendu (toute ressemblance avec une histoire existant ou ayant existée, ne serait que fortuite). Ceci dit, elles ont toutes les quatre deux points communs:

  • elles ont fait mumuse en tirant sur les fils de coton afin de permettre aux larves de tisser leurs cocons
  • elles commencent à avoir un gastre en forme d'accordéon

Et pour finir, car il faut bien que je rentabilise la fonction vidéo HD de mon APN, une petite vidéo de la dernière gyne, la numéro 4. Le choix a été vite fait, c'était la seule à bouger un peu, les autres restent imperturbables et immobiles, ce qui n'est tout de même pas le but d'une vidéo, vous en conviendrez !

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 00:01

J'ai ma deuxième gyne Manica rubida: ses larves sont à un stade plus avancé que celle que j'ai reçue d'Allemagne. Il ne me reste plus qu'à unifier les deux gynes. Yaka hein ! Je ne vais pas me casser la tête, je vais déposer le deuxième tube dans l'ADF fermée de la première gyne; elles se débrouilleront toutes seules comme des grandes filles qu'elles sont. Plutôt que de faire une nouvelle séance photo, j'ai opté pour une petite vidéo. Pour les tubes, il n'y a que deux solutions:

  • le tube en verre qui fait des reflets lumineux assez pénibles
  • le tube en plastique qui ne laisse pas passer la lumière correctement

Tout ça pour dire que ce n'est pas de ma faute si la vidéo n'est pas top (les mauvais cherchent des excuses, les bons trouvent les moyens). Ceci dit, c'est quand même plus transparent avec un tube en verre.

Je ne me lasse pas d'observer ma première gyne chasser, on dirait un chien d'arrêt (sans déconner). La bestiole plaque son corps au sol, elle tatouille des antennes la surface de l'ADF (à la manière d'une truffe de toutou cherchant une piste) et cherche... c'est vraiment trop planant !!!

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 00:01

La suite d'hier avec deux petites vidéos histoire de meubler un peu, bon cinéma

Partager cet article

Repost0