Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 11:11
Ben voilà, je reviens d'une semaine de stage au pays du froid et de la rouille et cela a un peu bougé :-)

D'abord, j'ai récupéré ma colo de Solenopsis fugax à la poste, du moins une gyne et ses ouvrières, je les ai pour l'instant laissées dans leur tube. J'aménagerai plus tard une petite ADC (alias Air De Chasse).
Ma colo de Lasius emarginatus compte 21 ouvrières. Il n'y a pas de polymorphisme fonctionnel, pourtant certaines ouvrières sont vraiment plus grosses que d'autres. A moins que la gelée royale n'ait dopée leur croissance.
Ma gyne Messor barbarus prend toujours soin de ses larves qui, elles aussi, ont bien grossi :-)
BREF, que du bonheur :-)

Partager cet article

Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 11:08
Lasius emarginatus: 21 ouvrières à ce jour, si ma vue est bonne.
Il me reste 2 cocons qui ne devraient pas tarder à donner de belles petites. J'adore les imago et leur absence de coloration, c'est charmant :-)
Cela produit tout azimut maintenant: Oeufs et larves à gogo à différents stades, fabrication de cocons bref, ma colonie grossit très rapidement et il devient assez difficile de faire un comptage précis.
Je note que mes premiers adultes made in chez moi sont en taille quasiment deux fois plus grands que ce qui pourrait s'apparenter aux "premières ouvrières". La différence est notable. J'en avais deux de vraiment minuscules dont une est morte, il me reste donc une lilipusienne.
Messor Barbarus: Ma gyne prend soin de sa grappe de larves, n'ayant de cesse de les lécher. Elle léche aussi parfois la nourriture mise à dispo et a pris soin d'éloigner les graines de l'humidité du coton.
Messor ebeninus: RAS, rien de particulier à signaler. A observer leur comportements à toutes les deux, il me semble qu'une ne devrait pas tarder à pondre, elle a des postures carractéristiques et reste proche du coton de la réserve d'eau. L'autre est toujours sur le qui vive et la levée des quelques graines à dispo n'arrange surement rien.

Toujours pas de nouvelle de mes commandes allemandes.

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 11:06
Aujourd'hui, j'ai mes premières ouvrières "made in chez moi", grosso modo, il a fallu 2 mois :-) J'en ai deux (fraiches de cette nuit) et elles sont trop sympas avec leur gastre gris clair et le reste en blanc (sans oublier les petits yeux bien noirs): il y a du goût dans l'association des couleurs. J'ai tenté l'effet photo, une est allée vite fait se réfugier dans les jupes de moman (comprendre: sous la gyne) et l'autre a choisi le plaquage au sol sans le moindre mouvement. D'autres ne vont pas tarder à arriver :-)
Bref, ma colonie de Lasius emarginatus continue son petit pépère d'existence: imagos, larves et œufs.
A noter, que j'ai eu une larve qui s'est développée en nymphe sans cocon: surement un raté qui ne lui a pas porté préjudice.
Je vous livre les 2 pics telles quelles (c'est pas follichon mais bon, cela agrémente un peu)
http://i34.servimg.com/u/f34/11/84/72/52/th/jeune010.jpg http://i34.servimg.com/u/f34/11/84/72/52/th/jeune011.jpg

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 11:05
Samedi j'ai receptionné via la Poste 2 gynes Messor ebeninus en provenance d'Israël. Le périple ne fut pas simple. J'achète une gyne sur Ebay, malheureusement, une fois l'enchère remportée, cette gyne m'arriva morte. Le vendeur m'en envoya deux autres en compensation qui arrivérent bien vivantes :-)
Les 2 reines sont désormais en tube, sous les bons soins de ma lampe à infrarouges à côté de ma reine Messor barbarus. J'espère qu'elles se sentiront aussi bien que cette dernière et feront beaucoup d'enfants pour vivre heureuses.
Après, il me restera à trouver un(e) adoptant(e) parce que je ne vois pas ce que je pourrais faire avec 2 reines, cette espèce n'étant pas polygyne.
Seule chose que je rajouterai est qu'ebeninus est en taille moins grande que barbarus.

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 11:04
Ben voilà, une ouvrière est morte. Elle est allé mourrir loin de la colonie dans une cellule, toute seule.
Cela me chagrine un peu. Sans pour autant m'alarmer. Il parait que c'est dans la norme, les premières ouvrières auraient une espérance de vie plus courte. C'est vrai qu'elle était chétive. Sniff sniff donc :-/
J'ai testé le nourrissage de ma reine Messor barbarus: j'ai été fraichement reçu par cette dame à mon ouverture du tube, genre "dégage" les mandibules prêtes à mordre. Je lui tendais pourtant amoureusement un coton tige imbibé de lait au miel. Du coup, je lui ai rajouté quelques granulés d'aliments dont apparement elle se contrefout comme de l'an 1 000. J'aurais dû me douter qu'ayant sous sa langue langoureuse une bonne grappe d'oeufs, l'accueil n'en serait que moins amical ! La fourmi n'a même pas la reconnaissance de l'estomac, si ce n'est pas terrible ;oP
Sinon, une autre photo:
http://i32.servimg.com/u/f32/11/84/72/52/th/lasius10.jpg

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 11:01
Après le post lecture, le lien sites s'impose (nous sommes sur la toile que diable) !
Un peu de commerce pour des colonies et surtout des nids tout faits et bien faits:
Fourmis.fr
Si vous souhaitez des fourmis plus exotiques (attention, évitez les caprices, n'ignorez pas la législation en vigueur et d'éventuels risques écologiques):
Pour l'Europe: Ants-kalytta
Pour les tropiques: Ants-kalytta

Un dernier lien, encore deux allemands:
http://www.antstore.net/shop/
http://www.antsnature.de/Katalog/

Voili voilou :-)

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 10:59
De plus en plus passionné, je me lance avec d'autres gynes:
- Sur Ebay, j'ai trouvé une reine Messor ebeninus, en provenance d'Isaël.
- Sur un site deutsch, je me suis acheté Lasius flabus (je ne prends pas un gros risque niveau difficulté) et Camponotus herculeanus, surement la plus grosse fourmi eurpéenne puisque la reine mesure tout de même 20mm ou 2 cm :-)
Je continue mes lectures myrmécéenne:
- Les Fourmis de Marie-Sophie Germain: court et lapidaire, l'ouvrage débrousaille bien le terrain. Cependant les photos sont surtout esthétiques et pas très comportementales.
- La Vie des Fourmis de Laurent Keller et Elisabeth Gordon. Excellent !! Le style est très savoureux avec un fourmillement de figure de style genre "être à deux pattes de" etc. J'ai vraiment pris du plaisir :-)
- La Véritable Histoire des Fourmis du Pr Luc Passera. J'en suis à la moitié.C'est facile d'accès, je n'eusse point cru. Je ne me lasse pas de ces adaptations comportementales toutes plus sympas les unes que les autres.
J'ai en souffrance:
- Le Peuple des Fourmis aux fameuses éditions Quesaisje? Cela me permettra de revoir un peu mes modestes savoirs en court d'élaboration: la répétition est pédagogique.
- La Vie des Fourmis de Maurice Maeterlinck qui présente surtout un intérêt historique.
- Voyage Chez les Fourmis de Bert Hölldobler et Edward O. Wilson, un must parait-il !! En tous les cas, les photos sont comportemantales et illustrent parfaitement le propos. reste plus qu'à le lire :-) mais cela va très bien le faire !

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 10:58
L'histoire suit son cours...
Je ne sais pas si ce sont les cocons qui ont stimulés la gyne mais en tout état de cause elle a dû se faire le résonnement suivant:
- je vais bientôt doubler ma population avec plein de nouvelles ouvrières qui prendront soin des futures larves
- mes ouvrières actuelles seront bientôt suffisament âgées pour chercher de la nourriture aussi loin que possible
Du coup, madame s'est un peu lâchée: j'ai une trentaine d'oeufs (pas facile à comptabiliser).
Les anciennes ouvrières vont de plus en plus loin dans l'exploration du nid.
J'ai deux larves, ce qui stimule un peu son monde. Autant dire que pendant le "creux de la vague" (il n'y avait plus que des cocons et des oeufs) donc pas de larves voraces à nourrir, la colonie se laissait un peu vivre (repos du brave) et le pseudo miellat leur suffisait largement.
J'ai rajouter dans l'ADC (Air De Chasse) des granulés spéciaux fourmis, des grains de pollen aussi. Cela ne les intéresse pas de trop. On verra ce que cela donne dans le temps.


Partager cet article

Repost0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 10:56
Aujourd'hui, nouvelle scéance de shooting pour les belles Lasius emarginatus. Je n'ai pas vraiment un éclairage adéquat pour faire de la macro mais le coeur y est.
http://i31.servimg.com/u/f31/11/84/72/52/th/lasius11.jpgC'est également aujourd'hui que j'ai découvert mon imago !!! Impossible de le photographier. Il est magnifique, tant de délicatesse :-)
Bref, ma colonie suit son petite bonhomme de chemin.
Je note au passage (après tout, c'est le sens de ce blog: noter mes observations) que mes Lasius ont un goût immodéré pour les paillettes de mes gyppies. Une vraie folie. Elles ne snobent jamais ce genre d'aliment !

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 10:54
Voilà, je suis faible et G craqué pour une reine Solenopsis fugax, commandée en Allemagne. Ce sont des fous de fourmis làbas et ils ont des sites de commerce en ligne vendant toute sorte d'espèces, y compris des tropicales (faut quand même avoir les moyens).
Pérsentation de la future belle:
Elle est minuscule, pique (faudra pas y mettre les doigts - cela tombe bien, je n'en avais nullement l'intention), peut être polygyne (mais elle calmera sa joie, une seule reine suffira - sa population pouvant atteindre les 10 000 individus). Elle vit parfois à proximité d'autres colonies (même pas dans mes rêves) qu'elle parasite plus ou moins en volant le couvain dont elle peut se nourrir. Sa petite taille la protège des autres fourmis.

Partager cet article

Repost0