Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 10:08
Formica lusatica: 2 premiers cocons ! Service express ;oP D'autres sont à venir.
Premier imago de Crematogaster scutellaris, enfin, que je vous accompagne d'une photo du couvain de Messor barbarus.

Et comme c'est la journée, le peu de mots, le choc des photos :-) Lasius niger:

Pour finir, la fabrique à cocons de mes Lasius emarginatus, une autre salle plus sèche pour ceux plus âgés et au final, madame sa majesté sérénissime !


Pour afficher les photos en grand (miam miam), clic de droit posé sur la photo, menu déroulant, sélectionner "afficher l'image", avec Firefox il va s'en dire.

Partager cet article

Repost0
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 10:08
Sympa, sans casser la barraque pour autant :-) Des fourmis et des pucerons ou des Messor récoltant des graines: A TABLE !

Partager cet article

Repost0
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 10:07
On va la faire courte aujourd'hui ;o) avec un article de presse du nouvelle obs sur une fourmi invasive Lasius neglectus, venue des environs de la mer noire: article
L'article, somme toute assez basique, ne dit pas que cette espèce est polygyne !
Le mal est fait et il y a peu de chance pour qu'elle retourne d'où elle vient. Voici une répartition géographique des zones où elle se serait installée: carte
Avec Linepithema humile dite fourmi d'argentine, qui s'est durablement implantée sur le littoral européen (Espagne, France et Italie) cela fait la deuxième peste qui s'installe chez nous :-/ Mais contrairement à la première qui résiste à des températures négatives, la fourmi d'argentine ne pourrait, pour l'instant, pénétrer les zones froides de notre continent (répit de courte durée ?).
Cela fait plus que "relativiser" (je vais être aimable) les discours à la noix d'une célèbre secte comme Acidegastrique. Bref...

Partager cet article

Repost0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 10:06
Formica lusatica: j'aime bien leur ch'tite stratégie ! Quand je les dérange (pour la bonne cause nourriture); une gyne va au plus loin du fond du tube et une autre sort du tube. Un ouvrière part aussi à l'extérieur avec une grappe de larves ou oeufs. Je présume qu'en cas d'attaque sérieuse, cette tactique doit permettre de sauvegarder la colonie. Sinon les larves grossissent quasiment à vue d'oeil - un régal- et elles adorent les mouches (va falloir que je songe à un renouvellement de mon stock: c'est xa boulote toutes ces petites bêtes :oP).
Camponotus herculeanus: j'ai surpris un fourragement nocturne à la lampe torche sur mon pseudo-miellat et un snobage en régle de la mouche mise hier à l'entrée intérieur du tube à essai. Elles demeurent vraiment un mystère pour moi...des chianponoputes quoi ;o)
Camponotus maculatus: le couvain est impressionnant, pourvu qu'elle ne m'en canibalise pas...je n'ose pas trop faire un comptage précis de peur de la déranger...
En lisant le livre "Vies et Moeurs des Fourmis" d'Alb. Raignier je me suis interrogé sur la pratique qui consiste à mettre des débris sur le pseudo-miellat (Lasius emarginatus et formica lusativa le font) et je ne trouve pas de réponse à cette question: mais pourquoi donc ? Pour revenir sur l'ouvrage lui-même (que je n'ai pas fini), il y a des choses intéressantes et d'autres périmées. Je pense que la monenclature des espèces à quelque peu changée car il y a des noms de fourmis endémiques dont je n'avais jamais entendu parler :-/ Certaines expériences relatées aussi laisse pantois: tant de par les objectifs recherchés (qu'est-ce qu'il me fait lui ?) que par les conclusions un peu hâtives qui en découlent (pas très scientifique tout cela) mais la lecture reste plaisante, il faut juste faire attention...

Partager cet article

Repost0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 10:05
Commandé sur Abebooks, mon fournisseur officiel de livres d'occasion quand PriceMinister séche lamentablement (cela lui arrive souvent quand la recherche est pointue); Les Fourmis des Bois aux éditions de la Reinette, textes de Burno Corbara et photographies de Patrice Olivier. A priori, il devrait être vite lu (même si je cumule un peu de retard dans mes lectures myrmécologiques) tant le texte est court. Ce sont surtout les photos qui sont extra (il y a dû en avoir des heures de "à genoux" la tête dans les fougères) mais leur rendu qualitatif (qui incombe à l'éditeur) laisse un peu à désirer.
http://i44.servimg.com/u/f44/11/84/72/52/th/livre310.jpg http://i44.servimg.com/u/f44/11/84/72/52/th/livre311.jpg

Afin de ne pas abuser du droit de citation, seul le dos du livre, comprenant le synopsis est agrandissable avec la fonction "afficher l'image" de Firefox, le reste demeurera en vignette.

Partager cet article

Repost0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 10:04
J'ai revu mon système de chauffage pour mes tropicales, on verra bien ce que cela donne. En attendant, vous prendrez bien quelques photos.
Crematogaster scutellaris qui attend ses premières ouvrières...viens poupoule, viens poupoule...viens !!! On voit bien l'oeil noir d'une nymphe :-)


Et la plus belle de toutes mes belles: Camponotus maculatus. Oui, je sais, la dernière arrivée est toujours la plus mieux bien mais là, je défaille chavire...

Partager cet article

Repost0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 10:04
Camponotus maculatus: YES de chez YES ! Je viens de recevoir ma gyne Camponotus maculatus: la bêêêête :o) Elle est énorme, presque 2 fois plus grosse que substitutus (je ne m'attendais pas à une taille aussi imposante) et avec un bon couvain déjà. Cette fourmi "grand galop" de son nom vulgaire a cependant un damier sur le gastre moins bien dessiné. La mienne serait africaine, sans plus de détails sur sa provenance exacte, donc a priori, pas une insulaire de la Réunion.
Camponotus substitutus: fidéle a sa réputation de chianponopute, elle a mangé sa seule larve ! Je pense que cela est dû à un souci de température. Ou l'été arrive enfin (on peut rêver) ou bien je trouve un moyen d'augmenter les degrés de façon conséquente. Mon système actuel laisse trop de chaleur partir à volo: je gagne quelques dégrés mais pas assez !!
Messor barbarus: deuxième larve morte (d'une couleur proche du blanc/gris/noirâtre - indéfinissable) promenée dans l'ADC par une ouvrière. Cette fois, je l'ai perdue de vue :-/ elle ne nourrira donc personne. Je m'interroge (sans pour autant m'inquiéter - elles sont désormais 60 X 6 pattes, soit 180 pattes) et je ne crois pas trop que cela soit dû à une absence de nourriture (négligence des ouvrières) mais rien n'est moins certain. Peut-être est-ce une "erreur" ou anomalie dans le passage de larve à nymphe ? Les théories sont ouvertes :-)

Partager cet article

Repost0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 10:03
Je viens de recevoir mon Le Monde Des Fourmis, vraiment une antiquité, nulle trace de la date d'édition sur l'ouvrage mais il semblerait que cela soit le début du siècle dernier, soit 1905 aux environs. deux dessins issus de l'ouvrage:
Je suis toujours en attente de ma Camponotus maculatus. Elle vient d'arriver en France (numéro de suivi) mais pas encore dans ma boite à lettres: l'insoutenable attente !! ;o)

Partager cet article

Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 10:02
Lasius emarginatus: explosion du nombre d'imago (une bonne vingtaine). Et pourtant, il fait 19°/20° C dans l'appart'. Qu'est-ce que cela va être cet été (s'il arrive un jour).
Messor barbarus: je surveille comme le lait sur le feu ma grosse nymphe (gros media ou major ? Mieux que kinder surprise) ayant peur qu'elles me la boulottent. En ce moment elles suçotent de la verdure (des germes de graines); je présume qu'ils doivent être source de quelques nutriments utiles.
Camponotus herculeanus: mes braves chianponoputes !!! Je leur ai mis 2 mouches à l'entrée du tube et pour une fois, elles s'y sont intéressées, les ramenant même au fond: tant d'hardiesse (j'ai failli me pincer) ! Même la gyne y est allé de sa bouche gourmande et en a profité pour nourrir les larves; hallucinant, elle s'est intéressée à sa propre progéniture.
Et je finis par 3 petites photos nocturnes faites avec lampe torche façon Indiana Jones à la recherche de l'arche perdue ;oP


Rappel: pour agrandir les photos avec Firefox, clic de droit sur l'image "afficher l'image". Si vous utiliser encore cette daube immonde d'IE, tant pis pour vous :oP

Partager cet article

Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 10:01
Je continue dans les antiquités (oui, j'ai un faible pour les choses anciennes :P ) avec la légende des [b]myrmidons[/b] (en grec ancien Μυρμιδόνες / Myrmidónes, du grec ancien μύρμηξ / mýrmex veut dire « fourmi »).
Pour résumer, le grand Zeus transforma les fourmis de l'île Égine en humains et ils furent nommés les myrmidons. Ils participèrent à la guerre de troie et étaient célèbres car aussi féroces et robustes que des fourmis et très loyaux à leur chef.
Pour une info plus complète, je vous renvoie à l'article de Wikipédia.
Un grand merci au passage à ma prof de latin et grec préférée (la Cathy) qui m'a filé tous les tuyaux.

Partager cet article

Repost0