Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 11:19
Gyne Lasius emarginatus: Il y a désormais 8 oeufs que cette jeune dame couve de la tête ! Ca roule ma poule. N'empêche, je presiste et signe, de toutes les Lasius, emarginatus est de loin la plus facile: peu exigeante sur l'humidité, elle s'accomode aussi d'à peu près n'importe quelle nourriture. Il en est tout autrement de niger.
Crematogaster scutellaris: Les 11 ouvrières font leur petit train train. Un peu crades tout de même; elles ont laissé les cadavres de mouches à l'intérieur du tube, ainsi que des miettes de jaune d'oeuf. Comme il n'y a aucune humidité ou presque (il y a belle lurette que la réserve d'eau est vide), cela ne moisi pas. Le couvain commence à prendre de belles proportions et cela me fait bien plaisir. Elles ont deux abreuvoirs: un de mon pseudo-miellat et un autre d'eau (Volvic ou eau de montagne Carrefour, cela dépend de mon humour et de ce que je bois ;o))
Camponotus substitutus: Toujours 2 oeufs, même s'il met assez difficile de faire la différence entre des oeufs et de jeunes larves, même avec une loupe (faute avouée à demi pardonnée).
Camponotus maculatus: J'ai hâte de voir sortir les premières ouvrières. Avec les camponotes, c'est souvent le kdo surprise (bonne ou mauvaise, on ne sait jamais à l'avance). Cela ne devrait plus trop tarder au regard de la coloration des cocons: crossed fingers ;oP

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 11:18
Ayé !! Ma gyne Lasius emarginatus trouvée le 19 juillet 2008 a pondu son premier oeuf ses 2 premiers oeufs. C'est-il pas que la nouvelle elle est bonne ;oP Oui, j'en conviens, le challenge était quelque peu facile mais cela me fait tout de même grandement plaisir. Et encore, pas dit qu'elle n'eût été plus rapide si je n'eusse pas fait ma séance photo (le français est une langue éclatante, vous en doutiez ?).
L'expérience aidant (j'apprends aussi et j'espère bien que ce n'est qu'un début), je commence, en fonction de l'espèce à mettre en tube ou à entuber si vous préférez (je n'ai pas pu m'en empêcher, désolé), à envisager l'humidité requise: il suffit de varier l'épaisseur du coton qui sépare la réserve d'eau et l'espace vital. Il est aussi possible de varier le volume d'eau dans la réserve du même nom (merci Camponotus substitutus). Cela peut paraitre bête (fondamentalement, je m'en fous un peu: le ridicule fait de nous tous de vrais survivants) mais cela ne me serait pas venu à l'esprit auparavant: je faisais un peu mon bourrin tube+eau+coton sans me poser plus de questions ;oP Et d'ailleurs, je me demande si mon tube n'était pas trop humide pour ma Messor ebeninus et si ce n'est pas à l'origine de son retard dans sa fondation (6 mois tout de même, le temps que la réserve d'eau se vide un peu).

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 11:17
Suite, suite suite ! Avant que j'aille bosser et donc que je retrouve "mes" Messor (je serais presque content d'aller bosser - n'exagérons pas non plus), 2 photos des envahisseuses dont je ne sais d'ailleurs plus quoi penser...

Désolé pour la qualité mais elles sont vraiment petites (3mm).

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:16
Dixit la chanson: "Ce soir je serai la plus belle pour aller danser..." ! N'est-elle pas magnifique avec sa robe à poids ?
D'ailleurs, cette belle dame (facile à pixelliser du fait de sa bonne taille fort respectable) a désormais 6 cocons et vient de faire un autre oeuf, rien de moins.
:)
Et puis pour le plaisir (même si c'est hors sujet - m'en fous, c'est mon blog à moi que j'ai et j'y fais ce que JE veux) une vue partielle de ma colonie de Formica lusatica; une autre love story...

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:16
J'ai profité du fait que ma gyne Lasius emarginatus trouvée soit tout seule pour lui faire subir l'exercice de quelques photos. Rien d'extra, somme toute, mais il faut bien que je m'entraine un peu. Maintenant qu'elle a donné son dû à mon côté voyeur, je la laisse tranquille, le temps qu'elle fonde: vas-y choupette ! ;o)

Et vous prendrez bien une petite vue de ma colonie de Lasius emarginatus:
C'est-il pas xest grouillant de vie ?!

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:14
Aujourd'hui encore, je pensais faire ma pause clope tranquillement avec mes Messor cf structor et bien non ! Quelle ne fut pas ma stupeur de voir le nid de mes protégées cerné par deux colonnes de petites fourmis noires et pas l'ombre d'un Messor à l'horizon. Les seuls media Messor revenant de fourragement fuyaient dès l'approche du nid. Je pense à une attaque de Tetramorium caespitum (identification en cours): elles rentraient dans le nid et en ressortaient avec des graines (un petit pillage en régle et aucune lutte ou guerre ouverte ??). Je n'ai pas vu de couvain être sorti du nid en guise de nourriture mais je ne suis resté qu'une modeste demi heure. Je pense que les Messor se sont barricadées dans leur nid. C'est donc une affaire à suivre.
Autre élément, ce n'est pas un essaimage de Messor avec des mâles de plusieurs tailles que j'ai vu le 16 juillet 2008 au soir mais vraisemblablement un essaimage de Tetramorium caespitum. Je me disais bien que niveau taille des sexués et période, cela ne collait pas trop...je suis vraiment buse niveau identification...
J'ai bien essayé de faire des photos, mais vu la petite taille de l'ennemi, c'est mission quasi impossible. J'ai fait une capture mais au regard de leur minuscule taille et de mon piètre talent de photographe, je risque de m'éclater ! reste le devenir de "ma" colonie de Messor cf structor qui m'inquiéte.

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 11:14
J'ai utilisé l'appareil de mon téléphone portable pour faire quelques photos du nid de Messor cf strutor qui se trouve à l'espace fumeur de ma boite. Déjà que j'ai 2 mains gauche avec un appareil, si on rajoute en plus la piètre fiabilité et performance de ce dernier, ce n'est pas follichon.
A noter que l'entrée du nid a été considérablement élargit et que de petits monticules de terre sont présents (vite balayés par les orages incessants que nous avons en ce moment sur Lyon) preuve, s'il en est, que la colonie a besoin de place :-)

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 11:13
Lasius emarginatus: Ma plus grosse colonie et ses 500 ouvrières (grosso merdo).Elles occupent désormais 10 salles (3 de plus qu'auparavant). L'activité s'est pourtant considérablement ralentie: il y a un vide générationnel avec beaucoup d'oeufs et de cocons et assez peu de larves. Elles donnent l'impression d'être en estivation en accordant aucune importance aux proies charnues (elles jouent avec par réflexe de chasse mais les laisse dans l'ADC). Par contre le pseudo-miellat a toutes leurs faveurs. Hier ayant été absent, elles n'ont rien eu et aujourd'hui elles vident la gamelle :-) ou séance de rattrapage.
Messor barbarus: Une série de gros média arrive ! Il serait peut-être temps qu'elles passent aux choses sérieuses et arrêtent de faire semblant ;oP

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 11:12
Formica lusatica: Je connaissais ce qu'on appelle le portage social, forme classique. Une ouvrière en prend une autre par les mandibule, cette dernière se met en boule pour faciliter le transport et HOP, let's go, en avant pour un déplacement. Cela concerne avant tout les juvéniles: les ouvrières tout juste sorties de nymphose et pas encore complétement colorées. Il y a un peu plus fun: un imago prend entre ses mandibules la patte médiane d'un ouvrière et se laisse ensuite "tiré" ou guidé serait plus judicieux. L'imago se retrouve d'ailleurs assez rapidement sous l'ouvrière. Très sympa :-) Déjà chez l'être humain, on se masturbe beaucoup la cervelle (psychanalyse) pour savoir ce qui relève de l'acquis et de l'innée, mais nous autres avons un énorme mou cérébral. Pour ce qui est des fourmis, d'où viennent ses réflexes sociaux ? Pour la trophallaxie, c'est relativement simple, on peut imaginer que c'est un acquis de la vie larvaire. Mais le portage social hein ? Autre théorie: tout être vivant transporterait dans ses gènes une mémoire...en tous les cas, cela m'interpelle ;o)

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 11:11
Des fourmis et des chiffres - juste histoire de suivre un peu :-)
Formica Lusatica: 50 ouvrières !!!!!
Crematogaster scutellaris: 11 ouvrières
Camponotus substitutus: Et un deuxième oeuf sur les rangs. Il serait grand temps qu'elle se bouge un peu les ovaires celle-là.
Lasius niger: J'ai eu une noyée dans le pseudo-miellat, deux jours de suite (j'espère que ce n'est pas la même, sinon c'est une fausse brune): 3635 dite SOS suicide ? Donc, nettoyage à l'eau vive, séchage puis retour au nid.

Partager cet article

Repost0