Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 21:01
On commence par un peu de bricolage, même si le terme est un peu abusif (un bien grand mot pour une si petite action). En nettoyant (je vous refresh la memory un chouïa - un peu d'arabofranglais) l'ancien nid de mes Formica lusatica, j'avais la semelle en plâtre qui se faisait la malle (elle partait par plaque entière). Je l'ai donc entièrement virée et j'en ai refait une, tout simplement. Je me suis fait une frayeur en coulant le plâtre (très très liquide, style pâte à crêpe comme dit Mr Propre) car plâtre + eau = volume et cela bouchait tout simplement les accès aux salles. Après mettre traiter de quelques noms d'oiseaux endémiques et exotiques et quelques autres jurons, je me suis dit, qu'une fois la semelle sèche je ferai moi-même les accès en creusant le plâtre avec un tournevis. C'est-il pas que je ne suis pas malin ? Le plâtre a séché, plus d'eau forcément (donc moins de volume) et les accès aux salles sont tout à fait libres. Bref, sans vraiment le vouloir et complétement au pif, j'ai rafraichis un beaux nid fourmis.fr !!! Trop la classe :o))) J'en ai profité pour recoller l'ADF avec de l'Acrifix car elle aussi, s'était barrée; c'est dingue les dégats que peuvent occasionner l'eau chaude du robinet, je n'eusse point cru. le seul petit défaut de mon "bricolage" sont les nombreuses bulles d'air qui forment de petits trous sur la semelle, rien de dramatique. Il me restera le plus facile, à savoir attribuer le nid (une tombola ?) à une de mes espèces et le plus chiant, un déménagement ('tain je déteste ça). Peut-être mes Lasius niger, wait n see. C'était tout de même pas de la balle ces nids, certes ils n'étaient pas donnés (quoi que) mais qu'est-ce qu'ils étaient bien !!!! Bref...
refreshednest.jpg refreshednest02.jpg
Lasiusflavusooo1Lasius flavus: elles vont très bien, il suffit de regarder le couvain pour s'en convaincre et je ne suis pas mécontent de moi. Après mes nombreux essais avec cette espèce (j'ai involontairement tué quelques gynes - paix à leurs âmes), je vais peut-être enfin réussir quelque chose (en même temps, c'est le but). Il est assez difficile de distinguer les nymphes (couleur ivoire) des oeufs (couleur blanche). Chose assez amusante (du moins moi cela me poile vraiment), elles sont au centre du nid (étant rond et avec une marque en son centre, c'est facile à voir). Même après avoir été un peu dérangées lors d'une prise de vue et s'être quelque peu réculer de l'entrée du nid, elles reviennent immanquablement au centre. Il est incongru de tirer une régle générale à partir d'une seule colonie (l'empirisme qui permet aux sciences de faire ses régles/vérités commanderait un test sur X colonies) mais tout de même...autant dire que dans un tel cas de figure organisationnelle (c'est français ?), mettre Lasius flavus dans un nid avec galeries est une connerie monstre et pour l'avoir vécu, conduit irrémédiablement à la mort de la colonie. Pour résumer, une espèce très facile à faire fonder mais pas aisée à maintenir, surtout si on ne prend pas en considération leur comportement particulier de nourrissage et donc d'organisation. Je ne crie pas encore victoire, promis à 200 ouvrières je sabre le champagne :o)
-----------------------------------------------------------------------
Camponotus cruentatus: là par contre, je me prends un beau rateau, pour l'instant, je ne vais pas me laisser faire, loin s'en faut !!! La gyne a une physogastrie du tonnerre, elle est au bord de l'explosion (grand bien lui fasse), ceci dit, les ouvrières ne sont pas en reste. Le souci est le non développement du couvain. J'ai l'impression que la gyne pond, consomme ses oeufs, puis repond ad vitam aeternam. Je ne vais pas aller bien loin ainsi. J'aimerai tout de même bien dépasser le stade de la première génération. Je me demande si ce n'est pas un souci de température...cela dépasse mon entendement que maculatus l'africaine s'adapte très bien aux températures de mon appartement alors que cruentatus (qui est tout de même plus semptentrionale) ne puisse pas. Faut-il que je les chauffe ??? Sur la première photo en bas vous avez l'ouvrière handicapée, (celle issue d'une nymphose sans cocon) hormis son gastre minuscule elle a les pattes arrières inopérantes, presque collées à l'abdomen. Cela fait un peu l'effet de jambes au-dessus des oreilles; pas très pratique, enfin, cela dépend pour quoi LOL (même pas honte !!!).
cruentatusoooo1.jpg cruentatusoooo2.jpg Temnothoraxooo1.jpg
Temnothorax unifasciatus: la dernière photo juste en haut; une ADF fermée !! Quel soulagement; j'en avais trop marre de les voir aller se balader un peu partout. Ce n'était pas non plus une hémorragie mais il y en a toujours une plus curieuse que les autres qui va là où elle ne devrait pas. Il faut arrêter de se la raconter (oui, c'est moi qui le dis), que ce soit l'huile, le téflon ou que sais-je encore, rien n'est aussi efficace qu'une aire de fourragement close. En tous les cas et ainsi, je vais être tranquille et cela me va fort bien. Les très petites espèces sont balladeuses et fort douées pour se barrer. Et encore, je n'ai jamais essayé les Pheidole et je ne tenterai pas...
----------------------------------------------------
Ponera coarctata: je les ai rentrées (j'ai failli les oublier tellement le nid est petit) et elles m'ont fait la blague de la semaine, même si elles n'y sont pas pour grand chose. Hier, je leur trouve un beau scolopendre sous un pot (j'en ai plein les jardinières de ces bestioles) en me disant "à table les filles !!!". Aujourd'hui, ne voyant plus le dit animal dans leur ADF, je sourriais de béatitude et de satisfaction, comme un gosse tout content de lui parce qu'il a eu une bonne note à son dernier contrôle. Et en parlant de contrôle, en les rentrant dans mon intérieur, je me suis dit qu'une petite séance photos serait bienvenue. Et là, que vois-je se trimballant dans les galeries du nid: un scolopendre !!!! Ma foi ! S'il pouvait en profiter pour nettoyer le dit nid avant de se faire @!!#$ç*!&@ par quelques ouvrières affamées, cela m'irait bien. D'autant que si j'ai bonne mémoire, ce genre d'insecte se nourrit de débris...
Poneraooo2.jpg Poneraooo1.jpg The end 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Grey 05/03/2010 22:01


Rhaaaaaa j'adore les longs billets

J'espère que tu réussiras avec toutes ces espèces, là t'as abordé les plus difficiles (à part les T.unifasciatus)


etii 05/03/2010 22:36


LOL !!
Profite parce que demain, a piori, CEINTURE ;o) je bosse !
Coeurdi@ - Thierry