Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 20:01

J'ai fait preuve d'un sursaut d'imagination pour le titre lol !

Camponotus lateralis: ce ne sont pas les plus ordonnées de mes colonies. Elles ont fait un pêle-mêle avec le couvain où l'on voit surtout les cocons (minor) et les larves qui restent et seront, si tout continue bien, des major. Cela trouble son éleveur tout de même car elles ont scindé le couvain en deux parties. Cela fait travailler l'imagination (font-elles un tri sélectif en fonction d'un nourrissage différencié ?) d'autant plus qu'un des deux tas (première photo) n'est constitué QUE de grosses larves, mais je ne pense pas qu'il y ait un sens particulier à chercher. En tous les cas, je n'en vois pas.

camponotelateralis1000.jpg camponotelateralis1001.jpg camponotelateralis10000.jpg camponotelateralis10003.jpg

Oui oui, mon major "albinos" est toujours aussi clair et c'est une petite merveille à mater (il m'éclate en fait). Pour la dernière photo, j'ai fait une tentative de super macro avec mon super APN supersonique qui m'a coûté un bras (tant que ce n'est pas la b***) mais comme toujours:

  • lumière insuffisante (l'artificiel ne remplacera jamais la vraie lumière ou alors il faut un matos de pro)
  • p*tain de sa r*ce de vitre de m*rde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

emarginatus20.jpgLasius emarginatus: voyeur un jour, voyeur toujours ! J'ai légèrement modifier mon installation en surélevant un des modules du nid avec deux verres à pied (je fais avec ce que j'ai - finies les wine party !). Impossible de me passer de les regarder, de plus, cela crée une jolie descente et une belle montée dans le tuyau de connexion et j'adore les voir parcourir ce tuyau; non seulement elles se dandinent le trouffion pour circuler (il y a un peu de monde) mais en plus elles se déplacent comme des pupuces avec des arrêts; touchage d'antennes - t'es qui toi ? Ah c'est bon, t'es de chez moi - et redémarrage en trombe. Sérieux, elles me font délirer, il ne leur manque que la parole, oh pas grand chose, je ne leur demanderait pas de me sortir tout le dico mais quelques onomatopés seraient bienvenus pour agrémenter les images (dans un sens, pas grave, je les fais pour elles dans ma grande mansuétude et mes délires personnels). Pour en revenir à des choses plus "sérieuses", j'ai de plus en plus d'ouvrières dans la petite ADF et de moins en moins dans le nid. Cette dernière est clairement trop petite (j'ai dû renforcer les bords extérieur avec de la graisse pour éviter les évasions); elle est tellement remplie que tout nourrissage (surtout l'enlèvement et le remplissage des abreuvoirs à miellat) devient complexe !!! Il faut donc que j'en rajoute une, ce qui ferait un troisième module à l'ensemble; cela risque de ne pas être très stable tout ça et surtout accidentogène (j'ai deux bras gauche, n'oubliez pas)... à suivre donc...

Pour ce qui est du contenu annexe de la photo: à gauche les Camponotus maculatus, les deux cyclants sont ceux des Messor, une espèce par nid, et complétement à droite les Crematogaster scutellaris. Oui oui, le pinceau m'est très utile en cas d'égarement d'une ouvrière (comprendre évadées qu'il faut remettre dans le droit chemin ou plutôt le bon nid).

Partager cet article

Repost0

commentaires