Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 01:09

Du vrac et encore du vrac !!!

Camponotus nicobarensis: comme mes Camponotus maculatus en leur temps (c'est le même nid qui a servi aux deux espèces avant que ces dernières n'accèdent à un HLM made in boites Ferrero - et au final c'est exactement le même comportement), elles ont décidé de prendre d'assault l'ADF du nid pour la maturation des cocons. Des ouvrières sont posées sur les cocons en formation filet. J'ai nettoyé l'aire de chasse et bien entendu, se fut la formation groupée dans le nid et des ouvrières affolées dans l'ADF (le grand classique) mais le corpus formé par le tas de cocons recouvert d'un filet vivant d'ouvrières n'a pas bronché !!

Camponicoba001.jpg Camponicoba002.jpg

Temnothorax unifasciatus: niark niark niark !!! (il ne faut pas chercher à comprendre). J'ai maintenant 5 gynes en cours de fondation issues de ma grande colonie; une des 5 n'a pas l'air d'être fécondée, elle a pondu mais les oeufs sont quelque peu éparpillés et elle ne semble pas s'y intéresser plus que ça. Les autres, par contre, ne quittent pas leurs petites grappes et sont quasiment imperturbables dans leur tâche, c'est plutôt bon signe. Il a des différences; une gyne a une physogastrie très prononcée, une est assez maigrichonne (première photo).

Pour ce qui de la colonie à strictement dire, je n'ai quasiment plus de sexués. Le dépotoir est garni de morceau de gynes: des gastres ou des coprs décapités; à la base, c'est endroit de l'aire de chasse sert à déposer les cadavres d'ouvrières (photo n°1 et n° 2).

temnouni0001.jpg temnouni0002.jpg temnouni0003.jpg

Je continue à m'interroger sur leur comportement de reproduction et j'avoue que je ne comprends toujours pas très bien.  Il y a le comportement classique des mâles et femelles qui quittent le nid et il y a des fécondations au sein du nid même et c'est là que cela se complique un peu je trouve. J'ai deux gynes désailées et avec de fortes physogastrie dans le nid. Les ouvrières ne manifestent aucune hostilité, j'en ai même vu une pondre (photo n° 3) !!! Reste à savoir si tout cela est dû à la maintenance en captivité qui modifie leurs comportement ou si c'est normal et que les Temnothorax ont plusieurs stratégies pour ce qui est de perpétuer leurs gênes. Sur la première photo, vous pouvez voir que les ouvrières ont tendance (c'est difficile de déterminer l'intention) à ne pas permettre les contacts entre princesse et mâle; elles forment une surveillance rapprochée...

temnouni0006.jpg temnouni0005.jpg temnouni0004.jpg

That's all folks !

Partager cet article

Repost0

commentaires