Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 18:03
Et que diriez-vous d'un bon vieux vrac ? De toute manière, vous n'avez pas le choix !!!
 Photo n°1:  Photo n°2: Photo n°3:
temnothoraxabc1.jpg maculatusabcd1.jpg flavusabcd1.jpg
Photo n°1: ces saloupiotes de Temnothorax unifascuatus ont tout simplement creusé le silicone entre l'ADF et le tuyau de liaison du nid. Je pouvais avoir des évasions !!!!! Je conçois fort bien, qu'au regard du nombre de larves, la pression alimentaire soit forte mais elles ont plus qu'à manger. J'en ai attrappé une trentaine qui se promenaient un peu de partout. Elles ont tout de même une prédilection pour le nid des Camponotus cruentatus (autant dire que ces dernières n'aiment pas ce genre de visite). Je les ai souvent chopé la gueule pleine mais avec des choses insignifiantes (du moins à mes yeux - pour elles, il en va tout autrement), de minuscules petits débris de je ne sais trop quoi d'ailleurs. Il y a de la chair fraiche dans l'ADF, qu'est-ce que vous allez me choper ces trucs tous secs ??? Je n'ai pas insisté non plus dans mes investigations. Il ne faut point croire, cela gambade vite ses petites bestioles. C'est surtout que cela fuit rapidement. Le seul élément positif est qu'elles sont faciles à attrapper; un coup de pinceau et HOP, retour express maison.
Photo n°2: les fameuses Camponotus maculatus ! Certes, j'en parle peu mais en même temps, je ne vois pas trop ce que je pourrais en dire. Seul fait notable, elles se sont fait un cousin avec des débris de cocons. Leur ADF est plutôt mal fichue (à qui la faute, on se le demande) sinon je vous aurais fait une photo du dépotoire, c'est assez impressionnant. Et je les nourris tellement peu qu'elles y mettent même les asticots qu'elles chopent... je les ai connu plus goulues quand même !
Photo n°3: les discrètes Lasius flavus; le circulaire leur va tellement bien que même l'énorme grappe d'oeufs est ronde ! Autant dire que je suis aux anges de les voir se développer aussi facilement. Après tant d'échecs la mort dans l'âme, cela fait plaisir. Je m'imagine déjà avec une colonie rivalisant en nombre d'ouvrières avec mes emarginatus ou niger. J'y crois, "yes they can" ;oP
Camponotus lateralis: j'ai eu quelques décès sans que j'en sache vraiment la raison (j'attends toujours le faire-part) et elles sont maintenant au nombre de 14 ouvrières avec un bon couvain. Elles sont chiantes à mourir... aucun mouvement, l'immobilité quasi absolue, de temps en temps elles fourragent... peut-être que cette année elles vont se prendre un coup de speed et augmenter de façon conséquente leur population. L'espoir fait vivre. A ce rythme là, il va me falloir 10 ans pour obtenir une colonie un temps soit peu mature ou une colonie qui ressemble à autre chose qu'un début de fondation. Quelle misère ces lateralis, mais quelle misère !
lateralis654a.jpg lateralis654b.jpg
Lasius niger: elles m'ont collé des larves contre la paroi en plexi, pas longtemps mais les larves sont restées ainsi toute la matinée !!!! Une recherche de chaleur ? Avec la condensation du nid (j'ai eu la main lourde sur le réserve d'eau), cela m'a fait une petite frayeur tout de même. Je trouve ces larves bizarroïdes; longues, annelées et très poilues. Ou bien j'ai la mémoire courte (possible aussi, il m'arrive de me faire des films) ou alors ce sont des mâles. Un avenir  relativement proche nous le dira. Il y en a quand même deux, qui ont été transportées dans une sorte de dépotoir (photo number two) avec deux ouvrières mortes (dont un fameux "major" - si vous ne voyez pas là, la différence de taille, changez d'ophtalmo). Elles n'ont pourtant pas l'air mortes... certes, mes Lasius niger n'ont pas de sac poubelle, la Vologne ne passe pas à proximité, les larves ne s'appellent pas Grégory (chuis horrible, j'en conviens volontiers - d'un autre côté, reconnaissez que contre une paroi pleine d'eau, on est proche de l'infanticide par noyade, non ?), mais cela frise  la négligence, non ?! Quel est donc l'étrange mobile ??
niger654a-copie-1.jpg niger654b.jpg   The end 
Partager cet article
Repost0

commentaires