Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 00:01

Solenopsis sp: une colonie avec ouvrières est partie vers d'autres cieux (Paris) et deux autres gynes sont toujours en cours de fondation. Une quatrième colonie a pour l'instant 11 ouvrières. Elles sont vraiment petites de chez pichtounes avec des yeux réduits à leur plus simple expression; deux points noirs. J'aime bien leur carrossage: tête assez volumineuse (plus que le gastre en tous les cas), carrée avec une échancrure au sommet et haut du gastre avec une coloration brune. Je ne parviens pas à les photographier correctement... j'ai testé un peu de miellat sur un morceau d'aluminium avec du coton (je n'avais pas envie de repêcher des noyées) mais cela ne les a pas intéressé plus que cela. Et pourtant la gyne, qui fait office de super major, est allée voir ce nouvel intrus métallique dans le tube. Je me tiens pour l'instant aux vers de farine (des bébés, c'est évident) que les ouvrières visitent. Le couvain est placé très proche du coton humide, presque caché d'ailleurs. L'estomac des larves est coloré, preuve que ces dernières sont alimentées. En espérant qu'elles garnissent la colonie d'ouvrières un peu plus solides. Je n'ai rien contre les premières générations mais c'est un peu du made in China; pas très robustes, vite décédés. Je n'ai pas encore une idée précise sur le nid que je vais leur fournir, il faut que je commence à y réfléchir la colonie croissant rapidement.

solenopsisssp004.jpg solenopsisssp006.jpg solenopsisssp007.jpg solenopsisssp009.jpg

Camponotus micans: cela devient un peu compliqué ! J'avais deux gynes: une achetée en Pologne (en cours de fondation) qui est partie aussi et une autre achetée en Allemagne avec quelques ouvrières. C'est sur cette dernière que le bas blesse un peu (celle que j'ai toujours en ma possession); les ouvrières sont probablement un boost (on n'est jamais certain de rien mais avec Antstore, il faut toujours s'attendre au pire). La larve qui s'était transformée en cocon s'est faite bouloté et sur les 4 ouvrières, 3 sont mortes !! Celle qui reste n'est guère en interaction avec la gyne. Cette dernière est donc en train de fonder, pour la première fois si j'ose dire, pas plus mal qu'il n'y ait plus d'ouvrières.

That's all folks !

Partager cet article

Repost0

commentaires