Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 00:01

Temnothorax unifasciatus: je peux faire un premier petit bilan. J'insiste, ceci n'est pas UNE vérité que je clame haut et fort, juste une constatation (il faut être prudent et prendre en considération le mileu artificiel qui est susceptible de modifier le comportement d'une colonie):

  • 70 princesses sont sorties du nid (mine de rien, mine de crayon)
  • une soixantaine sont mortes dans le dépotoire (trucidées par les ouvrières)
  • j'ai récupéré 9 gynes désailées dans l'ADF (6 ont pondu)
  • j'ai encore 4 gynes désailées au sein du nid

Il m'est impossible de compter le nombre de mâles, trop petits, je ne parviens pas à les identifier dans le dépotoire; s'ils sont démembrés par les ouvrières (ce qui est probablement le cas), ils ne sont plus identifiables. Il faudra attendre les résultats des gynes en cours de fondation; auront-elles des ouvrières ? Si la réponse est positive, les accouplements intra-nidal pourrait faire partie d'une stratégie de reproduction. 90% des sexués essaiment, 10% se reproduisent dans le nid. Il est clair que la préférence irait à l'essaimage mais il serait stupide de s'imaginer qu'elles ne peuvent pas choisir plusieurs moyens afin "d'assurer leurs arrières" et d'être certaines de conquérir de nouveaux territoires. L'accouplement au sein du nid favorise la consanguinité mais augmente les chances de fondation d'une nouvelle colonie.

Solenopsis fugax: fin, fin, fin...ainsi soit-il !! Cela fout la mort. Encore, la gyne n'aurait pas fondé mais mourrir après l'apparition des premières ouvrières, autrement dit une fois que le gros du travail est fait... la haaaaaaaaaaiiiiine.

Formica lusatica: j'ai de grosses larves blanches (plus grandes que des ouvrières) qui sont bichonnées de façon un peu particulière. Elles sont léchées sans arrêt par de nombreuses ouvrières. Je pense raisonnablement que ce sont des sexués. Si ce sont des mâles comme l'an dernier, je vais être très déçu !!! Je propose, elles disposent.

formica-Lusatic0001-copie-2.jpg formica-Lusatic0002.jpg

Camponotus nicobarensis: après l'assèchement relatif du nid, la grosse grappe de cocons recouvert d'un filet d'ouvrières enchevetrées qui créchait dans l'ADF, est retournée au sein du nid. Je me doutais bien que j'humidifiais trop. Ce n'est franchement pas facile de doser. Je vais tâcher d'avoir la main plus légère.

Harpegnthos venator: mouais... elles ont mangé une des larves, puis l'autre a commencé à faire une nymphose nue avant d'être mangée à son tour. Cela ne les empêche pas de chasser et de manger du grillon !!! Quant aux oeufs, je n'en ai plus, ils ont tous été bouffé. Pas simple tout ça. Pareil que l'espèce sus-citée ci-dessus, j'ai du mal à maintriser l'hygrométrie du nid.

Camponotus cruentatus: !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! j'ai humidifié le nid et toute la colonie a fui dans l'ADF !!! Les têtes à baffes, mon Dieu. Je vais leur friser les antennes si cela continue LOL !!!

That's all folks !

Partager cet article

Repost0

commentaires

bocallobroge 10/06/2010 13:36



Waow, bravo pour la reproduction...


Croisons les doigts!



etii 10/06/2010 22:45



Cela me ferait bien plaisir de réussir; question d'orgueil