Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 18:32
violadoreen100.jpg Violasororiaprinceana.jpg violaSP.jpg
Violapinehurst0100.jpg Violapinehurst0102.jpg Violaroyalelk.jpg

Vous avez un blog avec de la musique, des fleurs et des fourmis; que voulez-vous de mieux ?? :oP

Par ordre d'apparition (première ligne) : de nouveau Viola odorata 'Doreen' le cultivar australien, parce qu'elle est belle et le vaut bien, puis Viola sororia priceana qui, contrairement à ce que son nom laisse croire est une sauvageonne nord américaine (elle commence à poindre le bout du museau - bonne fille va). Je vais refaire une tentative d'hybridation avec odorata (les deux floraisons correspondant) mais peu de chance que cela fonctionne (elles ne doivent pas avoir le même nombre de chromosomes). Puis Viola sp, une violette très frêle (pas ma plus petite), probablement un hybride naturel récupérée dans le jardin d'une amie.

Deuxième ligne: les deux premières photos sont celles de Viola 'pinehurst' et la troisième Viola 'Royal Elk'. Ces deux obtentions horticoles sont issues d'un croissement entre l'européenne Viola odorata et la nord américaine Viola sororia (même nombre de chromosome, 54). Elles sont assez difficile à distinguer, presque stériles (les emnbryons de graines avortent généralement - elles ne fructifient pas). 'Pinehurst' a une corole typique des sororia, tout en rondeur alors que 'Royal Elk' (surement ma plus grosse violette en taille - elle est impressionnante, quand les pucerons ne viennent pas les épuiser) a une corole caractéristique des odorata; les pétales du haut étant clairement séparés de ceux du bas. Il lui arrive parfois de dégagé un suave parfum emprunté à odorata mais pas systèmatiquement. Les deux ont une couleur qui oscille entre pOpa et mOman, entre le bleu et le mauve, selon la lumière.

Partager cet article

Repost0

commentaires