Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 00:01
Ponera coarctata: mouais hein... et je dirais même beaucoup plus: ouep, c'est cela même. Il ne se passe pas grand chose. L'an dernier j'ai eu une larve (pas une de plus), amusante à observer car très très poilue, qui n'a même pas donné un cocon (ou alors, cela m'a échappé) et c'est tout. Pourtant elles fourragent, je les nourris mais c'est morte plaine. Cette année est quasiment leur dernière chance, les ouvrières ne sont pas éternelles. Certes, je ne m'attendais pas à une espèce facile les doigts dans le nez mais là, quand même.  Si le nid est impeccable pour les maintenir je me demande si le nourrissage du couvain n'est pas problèmatique; en effet, les minces galeries qui permettent qu'elles se dirigent sans se perdre est un handicap pour amener de la nourriture aux larves. Sacrée problèmatique. Vivement que j'ai mes ponérines exotiques, non seulement elles sont plus imposantes en taille (avec coarctata, on ne dépasse guère les 0,50 cm) mais en plus le développement devrait être au rendez-vous. Pour les photographier aussi, c'est tout un cinéma: impossible de les éclairer avec une lampe de bureau (cela chauffe trop et risquerait de leur être fatal), il faut donc attendre la bonne heure, les mettre sur un rebord de fenêtre etc !!! Enfin (soupir)...
poneracc0012.jpg poneracc0013.jpg poneracc0014.jpg
Camponotus cruentatus: la grappe d'oeufs compte pas moins de 20 futures larves, sauf que j'attends toujours l'éclosion depuis des semaines !! Elles ont tout de même un comportement plus "normal" depuis que j'ai arrêté d'humidifier le nid. Elles fourragent normalement, mangent, j'ai vu pire hein ! Quand les ouvrières restent prostrées dans le nid, il y a du souci à se faire. L'ouvrière qui garde la grappe d'oeufs la tient éloignés de la gyne qui conserve une physogastrie importante. Patience... patience...
cruentatus753a.jpg cruentatus753b.jpg cruentatus753c.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires