Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 00:01

015.JPGLasius cf emarginatus: la photo n'est pas de moi, elle a été prise par une amie dans son jardin (merci cathy) ! Il s'agit de la découverte (dans les deux sens du terme) d'un solarium d'une colonie de Lasius cf emarginatus. Le jardin est "bio" (c'est avant tout un jardin horticole, pas un jardin potager - mais pas de chimique) et les différentes colonies de fourmis (un peu de tout: Lasius, Formica et Camponotus) sont de bons auxiliaires en ce qui concerne les attaques d'insectes. Pour tout dire, surtout les Formica qui sont de redoutables chasseuses et dont l'importante taille permet la capture de grosses proies (selon le bon principe: gros insecte = gros ravageur = gros dégâts). C'est toujours rageant d'avoir de belles plantes et de se faire bouffer les fleurs par des sans gênes de passage ;o) qui bouffent comme des vaches affamées ! En cliquant sur la photo, afin d'en avoir une vision plus détaillée, vous constaterez qu'il y a de nombreux cocons de sexués ! La colonie est mature et (pléonasme) populeuse et a eu un gros boulot de mise à l'abri de sa progéniture (on "devine" quelques tâches bicolores qui sont des ouvrières affairées à rentrer les cocons), les pauvresses !

Formica001.jpgFormica002.jpgFormica sp: un autre jardin où j'ai eu le plaisir d'oberver des Formica (merci Ida) de bonne taille. Il y avait même des major que j'ai failli prendre pour des gynes tellement ils étaient balaises (cela ne me déplairait pas d'en avoir d'aussi grands), presque deux fois plus gros qu'une ouvrière de base. Autant dire que les dites fourmis sont des speedy Gonzalès et cavalent comme des folles et voici donc les deux seules photos à peu près potables que je suis parvenu à faire (maigre pêche photographique - il faisait aussi plutôt gris). Je ne suis pas non plus parvenu à savoir où elles créchaient exactement mais il est vraisemblable qu'elles nichent dans un des nombreux gros pots (en ciment ou assimilé) à fleurs. C'est généralement une place de prédilection: c'est arrosé donc toujours humide et le soleil les chauffe agréablement (pour le développement des nymphes, c'est l'idéal). Il y avait aussi quelques Lasius noirs qui gambadaient mais le territoire appartenait clairement aux Formica.

Si vous avez des fourmis dans votre jardin, laissez-les protéger vos plantations ! Les désagréments minimes qu'elles peuvent causer (et encore, je ne vois pas trop lesquels hormis si votre jardin est minuscule) ne sont rien en comparaison des dégâts que pourraient engendrer des insectes ravageurs.

Enjoy !

Partager cet article

Repost0

commentaires