Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 00:03
Miniica302.jpg Miniica301.jpg Miniica300.jpg

Manica rubida: autant j'en ai une qui reste dans son tube à essai (la prudence et la "timidité" même), autant l'autre (en fait, celle que je vous présente tout le temps en photo) et une vraie excitée du bocale. Les déménagements sont vraiment son truc ! Voici donc son quatrième lieu de nidification, sauf que cette fois, surement fatiguée ou excédée que je la dérange à chaque nourrissage, elle a sorti les grands moyens en se bâtissant un nid avec des boulettes de patafix (pas certain xa soit très bon pour elle de manipuler un tel produit). Tout va bien pour m'dame la grosse rouge: une nymphe qui se colore (une aide de camps sera bienvenue), les autres larves grossissent pas mal bien et elle a même de l'ambition avec une grappe de noeunoeufs. N'est-il pas xest un zamour de gyne en cours de fondation ? D'un autre côté, elle a raison de prendre ainsi ses quartiers car ce sera également son nid/ADF provisoire et son lieu de diapause. Je vais attendre bien sagement le retour de diapause et la présence d'ouvrières pour songer à une fusion des deux colonies; il me semble avoir lu quelque part que mettre tout le monde dans un lieu neutre (l'ADF d'un nouveau nid) pouvait être une solution, du moins chez Myrmica, pas de raison que cela ne le fasse pas pour Manica (elles ne font pas me concasser les noisettes les montagnardes là !). Cela fonctionne ou c'est la boucherie... mouais... cela m'arrange bien d'avoir encore le temps finalement.

Solenopsisss1000.jpg Solenopsisss1001.jpg Solenopsisss1002.jpg
Solenopsisss1003.jpg

Solenopsis cf fugax: merdax de merdax ! Et une colonie orpheline de plus. Cela va que ce sont des gynes qui se sont imposées à moi via un essaimage plus que massif dans la piscine de mon club de vacances (Italie) parce que sinon, je ne me serais même pas lancé dans cette aventure. Vraiment de la pénible et de la difficile ! Les trois premières photos représente la colonie désormais sans gyne et la quatrième une des deux colonies qu'il me reste. Il me reste donc à fusionner deux colonies. Je ne vais pas vous faire la chansonnette pour extirper quelques larmichettes de vos yeux secs mais la colonie maintenant orpheline avait un sacré joli couvain avec même des oeufs. Je me tâtonne pour une mise en nid; l'occasion faisant le laron. Il me reste de ces petits nid made in Fourmis.fr, très très humide (y compris l'ADF) et maxi petit où j'avais mis mon ancienne colonie de Tetramorium (accessoirement assez pourraves aussi). Et si je fusionnait carrément les 3 colonies, histoire de régler le truc ?? Une affaire à suivre, une de plus :o)

Partager cet article

Repost0

commentaires