Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 13:36

Solenopsis fugax: sauf si je ne m'abuse, j'ai deux belles nymphes qui commencent leur coloration, et 7 grosses larves qui entament leur nymphose. Comme la gyne n'est pas fainéasse et court après le temps (dans ce monde impitoyable qu'est dame nature, il vaut mieux ne pas se reposer sur ses lauriers et être armé vis à vis de l'adversité ou d'ennemis potentiels), elle a jugé bon de refaire une fournée d'oeufs. Bref, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Dans ces moments, ce qui démange le myrmécophile, est la première ration de nourriture, les premiers fourragements, les premières bouchées, les premières trophallaxie LOL, mais je m'enflamme, je sais. Le timing est finalement assez rapide (car je doute fort que cela soit ma pomme qui devienne plus patiente). En même temps, au regard de la taille des ouvrières, ce n'est pas non plus nécessaire d'y passer trois plombes et demi.

SolenopsisFUGAX001.jpg

SolenopsisFUGAX002.jpg SolenopsisFUGAX003.jpg

TemnothoraaxUN001.jpgTemnothorax unifasciatus: arf, elles me font dire nimportawak ! Car, qu'on se le dise, ce n'est point moi qui dit des âneries, non non non, trois fois non, ce sont elles (les vilaines fifilles) qui me font raconter des bêtises. Contrairement à ce que j'affirmais dans le billet avec vidéos des princesses, la colonie a du mâle. A ma décharge (je plaide coupable faisant ainsi amende honorable, je peux bien me trouver quelques circonstances atténuantes), les mâles sont plus proches du moucheron que de la fourmi. J'espère qu'il y en a plus qu'un, sinon cela risque d'être compliqué. Vous pouvez cliquez sur le photo (comme d'hab') et vous admirerez cette magnifique robe de tigre d'une princesse en cours de coloration (sur la gauche de l'écran); cela me fait rugir de plaisir tant de beauté. La colonie ne chôme pas et l'apétit est fortissimo (c'est rikiki petit mais ça bouffe). Je leur ai quand même changé leur ration de miel pure, histoire qu'elles donnent des forces à leurs sexués. Il me reste mes petits tubes à essai (que j'avais spécialement achetés pour elles) à préparer si je récupère des gynes dans l'ADF.

-----------------------------------------------------------------------

Plagiolepis pygmaea: là encore, ce n'est pas de la grosse fourmis, les plus petites de mes élevages et d'Europe (pour vous rafraichir la mémoire que vous avez surement aussi défaillante que la mienne - ne niez point). Autant dire que pour les immortaliser dans la boite à images, c'est plus que la croix et la bannière. Le antsbuilding (une antiquité de chez qui vous savez) où elles sont ne m'aide pas. Si seulement elles pouvaient faire comme mes Temnothorax et migrer vers le sommet du nid, cela m'aiderait grandement.  Mais officionadas de l'humidité comme elles le sont, il n'y a pas d'espoir de ce côté là. Elles sont super sympa avec une multitude de couleurs et de tailles, rapide comme des Speedy Gonzalès (il faut mieux être rapide lors du nourrisage et donc de l'ouverture de l'ADF fermée). Place à quelques clichés pas terriblos mais bon...

PlagiolepisPYY001.jpg PlagiolepisPYY002.jpg PlagiolepisPYY004.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Grey 02/05/2010 21:25



J'adore le gastre de la nymphe de gyne, on dirait vraiment une guêpe un peu terne



etii 02/05/2010 22:29



Ouep, de la peau de tigre !!!!


Coeurdi@ - Thierry