Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 00:01

ponteLasiusemarginatus.jpgLasius emarginatus: je crois que cela va être le billet le plus court de ce blog ! Sa sérénissime majesté, Madame de la gyne de Lasius d'emarginatus (j'ai eu la main lourde sur les particules ? C'est parce que je l'aime bien) a gratifié la colonie d'une ponte, somme toute assez modeste mais fort à propos pour grossir l'effectif déjà conséquent de la colonie. Qu'elles se le disent, au boulot plébéiennes d'ouvrières ! Il convient d'honorer votre mère la reine par un travail irréprochable de bonnes nourrices, en souvenir de feu votre père qui connu une vie si courte dans les affres de l'acte amoureux (il fut décapité par une araignée de passage). Descendance est faite, ainsi en a commandé dame nature, décendance doit croitre. Les hospices sont favorables; j'ai consulté les oracles, ils m'ont dit le plus grand bien de cette future génération prometteuse. Elle pond, elle a pondu, elle pondait, elle avait pondu, elle pondit, elle eut pondu, elle pondra, elle aura pondu, qu'elle ponde, qu'elle ait pondu, qu'elle pondît, qu'elle eût pondu, elle pondrait, elle aurait pondu, elle eût pondu... je sais, c'est cauchemardesque; la PONDEUSE !!!! Abomiffreux ! AAARRRGGGHHHH...

Notez, aimable lecteur (et il faut être aimable pour lire mes âneries sans fin) que les serviles servantes ont mis les oeufs, non pas "un peu plus près des étoiles" (elles ne connaissent pas le groupe Gold - si ce n'est pas de la chance, je ne sais pas ce que c'est) mais un peu plus au chaud contre la paroi du plexi.

Bêtises mises à part, est-ce bien raisonnable ? Il n'existe pas un planing familiale pour les gynes ? Si c'est le cas, je l'inscris manu militari. Pilule ou stérilet (je ne voudais pas faire mon macho mais ce n'est pas mon bide après tout) mais il serait à propos et bien qu'elle calme sa joie cette femelle là (non, pas les coilloux, cela fait mâle). Le nid est quand même déjà bien plein. Certes, il reste toujours un petit chouïa de place et la colonie allant sur son deuxième anniversaire, il faut anticiper l'hécatombe de morts naturelles à venir mais quand même, je proteste avec véhémence: c'est qui le patron ? Ce n'est pas moi peut-être ! On vit une époque formidable, plus moyen de se faire respecter dans ses prérogatives... Ppppffffff !

Ainsi soit-il, amène !

Partager cet article
Repost0

commentaires