Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 10:39

Harpegnathos venator: 33 oeufs et 6 petiotes larvounettes !! J'ai suivi le conseil d'un autre éleveur  (Walter) en cachant avec une simple feuille de papier le nid pour qu'elles soient dans l'obscurité. A priori, cela fonctionne bien. En espérant que mes prises de vues ne vont pas condamner le couvain (là j'hurle ma race !!). En tous les cas, le simple fait de découvrir le nid a suffit à conduire nombre d'ouvrières menaçantes à se rendre manu militari dans l'ADF. Mine de rien et de crayon, elles sont super craintives; elles m'ont fait un amoncellement de débris animaux (enveloppe de pupes de mouches) à l'entrée du nid afin de se protéger, de quoi, je ne sais pas (de meuhoua ?????) mais ainsi elles sont quasiment calfeutrées. Je les nourris simplement d'asticot frétillants et vivants. Elles boudent les ténébrions et je n'ai plus de grillons depuis belle lurette et je ne pense pas récidiver avant l'an prochain. Je leur en donne de trop, mais ce n'est point grave. La troisième photo n'a rien ni de fondamentale ni de transcendentale, mais avec moi vous avez l'habitRude. Par contre, on voit assez bien les cicatrices alaires de madame sa sérénissime majesté la gyne, ooooooooooh bonne mère !! ;o) Je maitrise assez mal l'hygrométrie du nid mais elles ne semblent pas m'en tenir trop rigueur, puis avec un cache sur les salles, c'est encore pire. Cela fait un moment que je ne les chauffe plus non plus. Là encore, il ne semble pas y avoir d'incidence particulière, mais nous sommes encore en été.

harpegnathos00045690.jpg harpegnathos00045691.jpg harpegnathos00045692.jpg

Camponotus cruentatus: tant qu'à parler des chieuses, autant rester dans ce domaine particulier. Les cruelles ne chôment pas. Il y a actuellement 21 cocons, un peu de friture et surtout (du moins c'est ce qui me branche bien en ce moment) 8 grosses larves que je pense destinées à être de futurs major. Du moins, des major d'une petite colonie, donc pas forcément la forme définitive de cette caste. Sur la deuxième photo, en bas, j'ai un cocon bien coloré et j'espère qu'il ne donnera pas naissance à une momie. Le dernier cocon avait donné une ouvrières morte tout de même. Je croise les doigts de mains et de pieds (ça fait mal hein ?). Comme vous pouvez le voir sur la dernière pic, il y a eu un petit investissement de l'ADF; les cocons c'est à peu près normal, les oeufs, c'est un peu surprenant car sur la première photo, les grosses larves sont tout contre la réserve d'eau. Quand je vous dis que c'est à y perdre son latin; n'étant également plus chauffées, l'ADF n'est un lieu plus chaud que le nid. En cela elles sont  "pénibles"; c'est un jonglage perpétuel entre humidité et chaleur, tant et si bien que je ne sais plus par quel bout prendre la problématique.

cruellissimes1265800.jpg cruellissimes1265801.jpg cruellissimes1265802.jpg

A suivre...

Partager cet article

Repost0

commentaires