Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 00:01
veloxxx1000.jpg veloxxx1002.jpg veloxxx1003.jpg

cataimago.jpg

Cataglyphis velox: (dans l'ordre des photos) le couvain vous connaissez maintenant sur le bout des doigts, rien de particulier ! Je suis parvenu à faire une photo de la gyne. Elle craint (fuit pour tout dire et être exacte) la lumière et j'ai dû attendre le soir, alors qu'elle faisait le tour du propriétaire pour parvenir à la chopper. Et encore, à la moindre modification de l'éclairage, elle se barrait. Le polymorphisme est très light, le gastre est à peine plus rond, le thorax un peu plus développé et surtout, elle a des cicatrices alaires. En dernier lieu, viennent les cocons, du moins une partie seulement. Je les ai compter un à un et il y en a 120 !!! Ca calme hein ? Je ne vais pas me plaindre de tant de belles promesses. De vrais Formica et je ne comprends pas mes galères de l'an dernier. Rien à changer et elles se portent très bien. Et comme l'indique la première photo de cette strophe, j'ai mes premiers imago (beuh, ce ne sont que de grandes ouvrières, moi qui attendais du sexué, je suis déçu).

 temnothoraxUNIFA0010.jpg

Temnothorax unifasciatus: elles aussi vont très bien. Il y a toujours les 4 ouvrières, plus deux nymphes dont une bien colorée et bien charpentée. Qui plus est, la colonie a désormais une dizaine d'oeufs. Je me demande dans quelle mesure il ne serait pas plus simple de faire des adoptions pour faire fonder les gynes, surtout qu'il n'y a aucune agressivité entre adoptée et adoptantes ! Cette année, quand je récupérerai d'autres gynes, je pense que je tenterai cette technique; quelques ouvrières rendues orphelines quelques temps (restera à tester la durée) auxquelles je rajouterai une reine. La fondation claustrale et indépendante est vraiment trop longue avec cette espèce ou alors je m'y prends mal (pas exclu aussi). Les deux autres gynes en cours de fondation (celles qu'il me reste) ne sont pas encore rendues... elles font un concours de la fondation la plus lente avec mes Camponotus ! Pas de chance ! A moins qu'elles ne finissent par mourir d'épuisement, ce qui n'est pas exclu non plus poils au c...

Partager cet article

Repost0

commentaires