Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 01:17

nidflavusFutur nid: je n'en suis encore qu'au début de mon futur nid pour ma toute petite colonie de Lasius flavus. D'ailleurs, il faudrait que je m'assure qu'elles vont bien, cela m'éviterait des efforts pour rien. Je n'ai pas encore tout solutionné... donc j'ai fait prendre racine à un morceau de lierre en le laissant un bon mois dans un vase avec de l'eau. La tige a fait des racines (très facile). Ensuite, je n'ai fait que du très grand classique; une épaisse couche de sable qui servira et de réserve d'eau et de surbstrat pour le lierre, une couche de plâtre par dessus, le tout dans une fameuse boite de rocher Ferrero ! L'idée est ensuite de creuser autour de la tige du lierre afin de confectionner le nid en soi, puis de recouvrir avec une plaque de verre. Il faudra ensuite que j'installe une colonie de pucerons sur cette tige, puis les Lasius flavus. Je vais conserver le couvercle de la boite de chocolat par sécurité. Je pars quand même de plusieurs postulats de base (entre la théorie et la pratique, il y a parfois un gouffre, ce n'est pas gagné):

  • que les pucerons pospèrent effectivement sur cette tige: pas évident, les dits suceurs préfèrent généralement les tiges tendres du dit végétal (du moins c'est ainsi sur le lierre de mon balcon)
  • que le lierre pousse effectivement: il peut encore crever (le sable va contenir de l'eau et de l'angrais)
  • que les Lasius élèvent effectivement les pucerons

Cela ne m'empêchera pas de garnir un petit espace aire de chasse (autant mettre toutes les chances de son côté). Il me reste la problèmatique de l'extrêmité de la tige de lierre: il ne faudrait pas non plus que les pucerons y migrent (il y a un risque certain) et que les Lasius également (peu probable en ce qui concerne flavus). Je ne suis pas certain non plus que l'hygrométrie et l'absence relative de lumière soient de bonnes conditions de maintien pour les pucerons (tous ne vivent pas de la même façon; entre ceux qui s'installent sur les racines et ceux qui vivent sur les tiges, il y a peut-être un monde). Qui ne tente rien n'a rien, selon l'adage, l'envie est là, pourquoi me priver de cette expérience, j'en tirerai peut-être quelques enseignements. Au moins, j'aurais essayé ! J'ai aussi fait prendre racine à une succulente (plante grasse si vous préférez) mais l'installation et le maintien me posait plus de problèmes: sans parler de la tige qui est très épaisse et surement à l'abri des piqûres du rostre des pucerons, les besoins en luminosité sont très important (trop ?) et la tige de la dite plante très grosse compliquait l'installation du couvercle de la boite... j'ai donc abandonné pour en rester au lierre, plante somme toute robuste et peu exigente.

-----------------------------------------------

Restera encore l'optique de faire germer des graines dans du gel (vous savez le fameux gel bleu qui garni certaines fourmilières pour enfant) et de concevoir un jardin avec des pucerons (j'ai aussi cela en tête); mais je ne vois pas trop comment faire un nid à partir de cette base, ni la pérénité d'un tel système.

A suivre...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Seednoir 05/04/2011 11:55



Je répond ici parce qu'apparement je ne peux plus sur l'article d'apres, je te pousse vraiment à continuer avec le lierre pour tes lasius flavus, qui pour moi est LA solution de l'élevage de
pucerons en interieur, j'utilisais déja le lierre il y a 15ans et ca marche toujours aussi bien ;)


Je t'invite à visiter mon blog si tu en as le temps pour voir ce que ca peut donner, regardes les 2 derniers articles des Camponotus lateralis :)


http://fourmi-camponotus.aethiops.over-blog.fr/


 


Bonne continuation ;)



etii 05/04/2011 12:11



Ouep, désolé mais c'est un peu verrouillé de partout :)


Expérience intéressante; il ne me reste plus qu'à faire de même, du moins à réussir à faire de même et pour l'instant, ce n'est pas gagné.


Coeurdi@ - Thierry



Elway 13/01/2011 03:15



Coucou l'ami !


Une petite question: Tu parles de recouvrir le nid  (une fois creusé) avec une vitre, mais alors comment feras tu avec la tige de lierre qui dépasse très franchement sur la photo ? Dernière
chose, si la photo est celle du nid, doit on comprendre que le lierre fait partie intégrante de celui ci ? Pas d'ADC dédiée ?


Je te jures, j'ai bien désaoûlé depuis les fêtes, mais là je n'ai pas tout compris.



etii 13/01/2011 11:13



YoOoOoOoOoOo !


C'est moi qui n'aie pas dû expliquer correctement. Le plus simple est encore d'attendre les billets suivants avec les photos, ce sera surement plus parlant, du moins je l'espère. Sinon:


je vais faire une fente pour que la tige puisse sortir du nid (le feuillage du moins)

oui la tige sera dans le nid

l'ADF sera à côté de la vitre qui recouvrira le nid



Coeurdi@ - Thierry