Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 00:01
LasiusVSaraignee00001.jpg LasiusVSaraignee00002.jpg

Mode schtroumpf grognon ON: moi j'aime pas le lundi !! Heureusement qu'à la fin de la semaine je ferai trempette dans le bleu de la méditerranée (ainsi en va-t-il de mon bon plaisir) histoire de me resourcer un peu. On ne dirait pas comme cela mais c'est difficile de tenir un blog à jour ! Je ne sais pas ce qui m'a pris de me lancer...

Momie: histoire de compléter un peu ce blog (encore un billet qui ne m'aura pas demandé beaucoup d'effort et cela me va bien), je continue ma quête des toiles d'araignées et j'ai trouvé une gyne Lasius qui s'est faite eu (celle-là ne pondra plus, pour sûr). Non pas dans mon cellier mais en faisant un peu de ménage extérieur sur mon rebord de fenêtre de chambre. Il y a des pots avec quelques plantouilles (dont une a fait un saut sans élastique cette après-midi, heureusement qu'il n'y avait personne ne dessous LOL) et une petite faune urbaine, donc, si on s'en fie à une technique très cluedo:

la victime, appelons-la madame gynette, a commis un acte malicieux (rhôôôôô la vilaine) appelé zizi-panpan dans les cieux du huitième arrondissement de Lyon (septième aurait été plus littéraire mais bon...). Peut-être avait-elle des antécédents (peu probable quand même) mais ne nous attardons point sur des détails sans importance. Une fois son forfait (du fautage moi je vous Y dis - le Y est une spécialité de la région, "je t'y dis, je t'y donne", il n'y a pas que l'OL dans la vie) accompli et loin de son doux foyer madame a probablement fait un atterrissage au sol (c'est du Lasius donc du gros cul, plutôt de l'A380 qu'un jet privé,  cela n'a donc pas dû être une mince affaire), quand la pénombre couvrait déjà la ville presque silencieuse (ce sont toujours dans ces moments là que les pires crimes se produisent). Après un arrachage de ses ailes (vous remarquerez qu'elle ne les a plus), elle a dû chercher un endroit humide afin de se faire un doux petit coin sympa. Surement que, attirée par l'humidité de mes pots de plantes/fleurs, elle a grimpé sur le mur de la façade de mon immeuble et elle s'est approchée de mon rebord de fenêtre. Fatale erreur, elle a dû tomber sur une araignée en appétit: un coup de crochets venimeux à travers la chitine et le sort en était joué. Un gros cul c'est une provende de choix et l'assassin a dû juger bon qu'en une seule fois cela faisait trop, d'où la momification en fils de soie. La meutrière court toujours (ce ne sont pas avec les p'tites jambes d'un Sarko gesticulateur qu'on va la rattraper). Pour ce qui est de l'identité de la victime (on fait une marche blanche histoire d'arracher des larmes de crocRodile au bon peuple de France toujours avide de faits divers sans importance ?), difficile à dire. Si c'est du Lasius emarginatus ou brunneus, il est plus probable que le crime date de l'an dernier mais sans certitude. Mais les couleurs (décoloration de vieillissement, plus celle du soleil, plus celle des enzymes digestives de la coupable criminelle) ne sont surement pas très fiable.

Partager cet article

Repost0

commentaires