Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 00:01

Lasiusflavus560Lasius flavus: elles se sont construit une sorte de nid avec des grains de sable (le légendaire don d'architecture des Lasius). C'est tout simplement pour protéger les larves des rayons UV car la boite en plexi se prend le soleil le soir. Par contre, je n'ai pas vu une seule ouvrière; je ne sais pas où elles sont passées. Je n'ai pas insisté non plus. J'ai vu la p'tite construction, j'ai sorti l'appareil, j'ai mitraillé et je les ai laissé tranquilles. Ce n'est que bien après que je me suis demandé où pouvaient bien être les fifilles à sa mémère. Faut dire aussi que c'est un peu le binz dans la boite de Ferrero: y trainent des morceaux de végétaux où étaient installés des pucerons. Elles ont de la compagnie; des collemboles de couleur grise et de différentes tailles se sont installés et parcourent la semelle en plâtre. Si seulement ils pouvaient servir de nourriture à la colonie, cela le ferait très bien (faut-il que je les nourrissent - et voilà un autre souci- et comment ?). Vue la rapidité des collemboles et la mollesse des ouvrières flavus, j'ai un gros doute. Ceci dit, c'est ma dernière colonie de Lasius flavus... je ne sais pas comment font les autres, ce qu'ils font d'extraordinaire mais je persiste et signe dans ma déclaration: cette espèce n'est pas élevable pour le commun des mortels. Dès qu'on dépasse la fondation, le nourrissage devient insoluble ou impossible.

 

Formicalusa1000.jpg Formicalusa1003.jpg Formicalusa1004.jpg Formicalusa1008.jpg
Formicalusa1001.jpg Formicalusa1007.jpg Formicalusa1005.jpg Formicalusa1002.jpg

Formica lusatica: je vais vous commenter les photos, comme il est d'usage.

Première ligne: j'adore tout simplement la première, pourtant la qualité n'est pas extraordinaire mais, coup de bol, elle traduit une certaine ambiguité visuelle. On pourrait croire que l'ouvrière qui s'abreuve (c'est de l'eau tout ce qu'il y a de plus classique - ce qui rejoint un post antérieur sur le fait que les fourmis aiment à boire malgré l'humidification de leur nid) se reflète dans le plexi, alors qu'il n'en est rien; il y a bel et bien deux ouvrières qui boivent dont une prise à travers le rebord de l'ADF, donc à travers du plexi, sympa, non ?! Sur les 3 photos qui suivent (ça me gave ces soucis d'éclairage, cela gâche mon plaisir), le corps des ouvrières (avantage d'une lumière rasante) est couvert de poils !!! Aussi glabres qu'elles puissent paraitre, il n'en est rien (quelque soit le genre/l'espèce d'ailleurs). Elles ont quand même de solide thorax pour des ouvrières; preuve qu'elles sont bien solides et donc bien nourries. Et pour ce qui est du petit tas, elles prennent tout simplement un bain de lampe, ce qu'elles prennent pour le soleil du moins. Non pas que je les chauffe, il n'en est rien, mais je les ai éclairées pour les prises de vues.

Deuxième ligne: hormis les deux cocons (ouvrières) qu'elles ont (ouep, je ne fais pas dans l'ordre, et alors ?), elles ont toujours leurs grosses larves de futurs sexués (mâles ou femelles ?) qu'elles bichonnent comme les septièmes merveilles du monde. Indépendamment de leur taille, elles sont reconnaissables à une morphologie particulière: elles sont plates avec des bords ourlés. La dernière photo se passe de commentaire je pense; la prochaine génération va être importante !!

That's all folks !

Partager cet article

Repost0

commentaires