Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 00:01
Je vous présente tout d'abord le nouveau nid qui est en fait l'ancien nid de mes Camponotus maculatus auquel j'ai ajouté une réserve d'eau avec semelle absorbante, il n'est pas possible de faire un nid sec pour des Formica lusatica bien entendu. Rien d'extraordinaire, j'ai fait la même chose pour le nid de mes Lasius flavus:
  • une couche de sable pour servir de réserve d'eau
  • une couche de plâtre pour humidifier tout le nid
  • un tuyau pour mettre de l'eau
  • un trou à l'autre extrémité pour que l'eau puisse chasser l'air sans souci
  • du silicone pour que les passages entre les boites soient "hermétique": pas d'évasion et une humidité qui reste dans tous les étages du nid
  • du gros scotch pour tenir les rampes d'accès et résister à l'humidité (on verra dans le temps)
nidFormica001.jpg nidFormica002.jpg nidFormica004.jpg nidFormica003.jpg
Rien de particulier, que du classique mais qui a fait ses preuves. Grosso merdo, la réserve d'eau peut tenir plus d'un mois (estimation, peut-être plus). Le déménagement n'a pas été de tout repos. Je ne suis pas particulièrement un adepte des déménagement "en douceur" ou lent, je fais plutôt dans le rapide. J'ai mis le nouveau nid dans mon évier rempli d'eau, (photo n°3) j'ai ouvert l'ancien nid et j'ai versé son contenu dans l'ADF du nouveau.  L'eau à récupérer les ouvrières qui ne sont pas tombées dans l'ADF du nouveau nid. Cela a été l'opération finalement la plus longue; récupérée les "noyées" pour les mettre au bon endroit. Ce type de déménagement (c'est ainsi que j'avais opéré pour changer de nid mes Lasius emarginatus) provoque inévitablement des décès mais je m'améliore: entre 20 et 30 mortes, c'est plutôt pas mal et au regard de la population de la colonie, une minuscule goutte d'eau.
Si tout son monde est dans l'ADF du nouveau nid, le déménagement n'en est pas pour autant fini. La plupart des ouvrières sont encore en grappe (photo n°4). Il faut attendre que les éclaireuses aient fait le tour du propriétaire et décident du lieu du nid. Sans compter qu'il fait bien chaud dans mon salon et qu'elles emmenganisent de la chaleur comme elles le feraient au soleil au début du printemps.
J'ai commencé à nettoyer leur ancien nid. L'odeur d'acide formique à son ouverture était vraiment prononcée !!!!! Sa déchire les narines. En voulant nettoyer la semelle obsorbante à l'eau chaude, des plaques entières se sont décollées. Finalement, ce n'est pas plus mal, je vais toutes les virer et refaire une semelle de plâtre. Il me restera à déterminer à qui j'attribue ce nouveau nid une fois "réhabilité".
formicalusatica1200a.jpg formicalusatica1200b.jpg nidFormica005.jpg formicalusatica1200c.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires