Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 00:01

Fire Ants by Stephen Welton Taber, 2000, Texas A&M University press.

Si si (impératrice) j'avance, j'avance et je m'approche de la fin.

------------------------------------------------------------------------------------

Biocontrol: après un inventaire des différents chimiques testés contre les fourmis de feu dites invasives (Red and Black Imported Fire Ants mais principalement Solenopsis invicta qui est la plus étudiée, y compris en laboratoire), l'auteur fait une liste de tous les ennemis naturels.

Si en Amérique du sud Solenopsis invicta n'a pas un caractère invasif, c'est principal dû aux Pheidole. Elle est également son propre ennemi, invicta étant très territorial. Solenopsis daguerri, une espèce sans ouvrières parasite naturellement invicta en Amérique du sud. Dorymyrmex tue 97% des gynes issues de vols nuptiaux sur son territoire.

Il n'y a qu'aux USA où RIFA est dominante dans les territoires conquis. Elle n'est pourtant pas sans ennemis. Une autre fourmi invasive concurrence fortement  les fourmis de feu, Linepithema humile ! Les Pogonomyrmex et les Ephebomyrmex détruisent les sexués issues de vols nuptiaux. Aphaenogaster occidentalis est aussi un ennemi redoutable; invicta ne peut pas perser son exosquelette alors que les occidentalis les tue avec le simple dépôt de leur venin sur leur chitine. Pheidole dentata peut facilement détruire une colonie

Les scientifiques ont pensé un instant et théoriquement qu'il pourrait être possible de porter préjudice aux essaimages en lâchant des mâles stérils (traitement aux rayons X), les gynes RIFA ne s'accouplant qu'une seule fois. Mais devant l'ampleur de la tâche, cela ne s'est jamais réalisé.

Les Solenopsis invicta ont tous les autres enemis naturels, différents insectes parasites; guêpes, scarabées, acariens etc, et d'autres insectes tout simplement carnivores; mantes, araignées, fourmilion etc.

Les RIFA connaissent aussi des parasites internes: bactéries ou champigons. Mais le venin des invicta est un puissant antiseptique, elles ne sont donc pas sans défense.

Mouches phorides:

18 espèces s'attaquent aux fourmis de feu. En 1990, 4 espèces ont été importées au Texas. Après un attaque, le fourragement diminue de 80%, sa seule présence suffit à porter atteinte aux activités externes d'une colonie. Il faut 40 jours à la larve de la mouche pour tuer une ouvrière.

Une plante, une seule, Sesbania est un ennemi. Les ouvrières ne consomment pas le miellat des pucerons que la plante peut abriter, sa sève pouvant être mortelle pour les fourmis (toxique pour l'homme). Les graines aussi sont toxiques et seuls les TFA et  les harvester ants les consomment.

En rappel: 99% des gynes tout juste fécondées sont victimes de prédation. Sur 1 000 gynes, 5 seulement fonderont une colonie avec succès.

--------------------------------------------------------------------------------

Courage mon petit Thierry, il ne te reste plus que 30 pages et deux chapitres:

  • Fire Ants Pro and Con
  • Conclusion: Prospects and Questions

Et une petite vidéo sur les mouches phoride:

 

 

To be continued !

Partager cet article

Repost0

commentaires