Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 00:01
Encore une journée chaude et ensoleillée ! Et encore, l'exposition de mon balcon est nord-est (le soleil s'y couche seulement), il ne fait donc que 15°C en pleine journée. J'ai donc décidé de sortir mes dernières colonies de diapause. Je précise que je ne fais pas dans le cérémonial avec augmentation progressive de la température; je les rentre et elles se débrouillent toutes seules comme des grandes filles qu'elles sont. Là le différentiel n'est que de 5°C, mais même sans ça...
----------------------------------------------------------------------------
Temnothorax unifasciatus: quel délice de revoir mes choupettes péférées !!! Elles ont un couvain de folie, l'an dernier déjà le nombre de larves était conséquent mais là... et pas de la petite larvette, non  non, de grosses larves qui donneront des sexuées et comme l'accord le laisse lire, des princesses. Les larves sont reconnaissables à leurs "bords ourlés" (ne me demandez pas à quoi cela correspond, je n'en sais rien du tout). Elles n'ont pas été longues, une heure après leur retour dans mon salon (l'éclairage donc le chauffage du nid pour quelques prises de vues à aider), elles fourrageaient déjà. Je confectionne une fermeture de l'ADF (couvercle avec une grille en inox siliconnée il va s'en dire - comme d'hab' quoi). Vous voulez quelques photos ? Allez, laissez-vous faire ;o) Difficile de résister à tant de charmes, certes elles sont peu actives (plus que des Camponotus lateralis tout de même), économisant chaque mouvement mais elles sont chavirantes...
Temnothoraxunifasciatus1200a.jpg Temnothoraxunifasciatus1200b.jpg Temnothoraxunifasciatus1200c.jpg Temnothoraxunifasciatus1200f.jpg
Lasius niger: elles aussi reviennent !!! Je ne m'attendais pas à grand chose, de banales fourmis de jardin après tout. Pas tout à fait quand même, j'ai eu droit à une surprise et de taille (sans jeu de mots). En effet, comme pour mes Lasius emarginatus j'ai des ouvrières beaucoup plus grandes, sauf que c'est encore plus caractéristique chez elles. Les "grandes ouvrières" font plus du double de la taille des ouvrières classiques; presque de petits Formica (je vous laisse juge par vous-même avec les photos) !!!! Il faut le croire pour le voir. Depuis ma jeunesse, je vois des Lasius niger, mais là, je n'en ai jamais vu de pareils !!!! Il doit y en avoir 5 ou 6 de cet acabis. Je n'irais pas jusqu'à dire que ce sont de pseudo-sexuées comme on les appelle chez les Formica (quoi que, c'est surement le même processus), la taille étant tout de même bien inférieure à une gyne, mais quand même, cela surprend. J'ai toujours lu ça et là, que chez Lasius les ouvrières étaient monomorphes, makache ouais !!
Lasiusniger1200a.jpg Lasiusniger1200b.jpg Lasiusniger1200c.jpg Lasiusniger1200d.jpg
Prochain billet: sortie de diapause et déménagement de mes Formica lusatica...
See ya later...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elway 02/03/2010 22:36


Très surprenant ces grosses ouvrières et très intriguant aussi.
Je comptes sur toi pour nous tenir informer de tes investigations à ce sujet.
Ton blog est vraiment un incontournable.


etii 02/03/2010 23:42


YoOoOoOoOoOoOoOo !
Non, c'est surtout un méga bloc-notes concernant mes élevages, sauf que je ne parviens parfois plus à retrouver des trucs LOL et un bon fun pour moi d'écrire, écrire...
Pour les quelques grosses ouvrières, je suis vraiment surpris de n'avoir jamais rien lu à ce propos, Lasius niger est pourtant une espèce on ne peut plus élevées. Soit les éleveurs ne regarde pas,
soit ils ne les élevent pas sur le long terme (se lassent vite) soit j'ai des fourmis OGM... des "major" chez Lasius, c'est poilant !!
Coeurdi@ - Thierry