Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 14:09

Rien de tel qu'un bon vieux vrac, c'est comme les patates, faut toujours en avoir chez soi !! Moi j'aime pas les patates, je préfère de loin les pattes ! Comme d'hab', par ordre d'apparition...

Lateralis.jpg NidMessorHSP.jpg MessorBBR001.jpg LusaticaFORM001.jpg

Camponotus lateralis: finalement la colonie progresse bien malgré les nombreuses mortes que j'ai eu. Après un p'tit comptage, j'ai 40 ouvrières, 10 cocons, des oeufs et larves. La saison n'étant pas encore terminée, il reste deux bons mois de développement, je devrais arriver à quelque chose de sympathique avant la diapause (j'en aurais quand même bavé !!). En ce moment, elles fourragent presque sur demande: je les embête un peu (ce matin beaucoup car j'ai enlevé à la pince les cadavres de mouches qu'elles utilisaient pour barricader un des deux couloirs qui mène à l'ADF), je dispose viande et miellat et elles mangent. C'est plutôt royal ! J'avais déjà expérimenté ce genre de "dérangement" en guise de préambule à un nourrissage chez mes Lasius emarginatus à leurs débuts et cela leur avait plutôt bien réussi. Le milieu captif n'est pas toujours aussi stimulant que celui in natura et selon le caractère de la colonie, cela peut aider parfois.

-----------------------------------------------------------------------------

Messor minor hesperius: la réserve d'eau du tube arrivant à sa fin (ouep, cela a été très rapidos), j'ai opté pour la solution mise en nid (comme d'hab' pas de cérémonie: vidage du tutube dans l'ADF et basta). Cela me donnera l'occasion de gueuler contre les cyclants et leur visibilité de m*rde ! Peut-être que je me trompe mais je les trouve moins crados que les Messor barbarus, elles sont aussi plus craintives. C'était un ancien nid où j'avais mis mes Camponotus truncatus. J'ai enfin compris qu'en tapant fort sur le cul du nid, tout sortait et était nettoyable. J'avais tellement peur de rayer le plexi... Elles vont se démerder toutes seules comme des grandes maintenant.

-----------------------------------------------------------------------------

Messor barbarus: premières nymphes. Elevage express du fait des fortes températures !!! C'est impressionnant si vous suivez les différents billets de ce blog. En même temps, je ne vois pas pourquoi il faudrait trois plombes pour faire du minor bas de gamme et vite mourru ;o) Comme vous le voyez sur la photo (miettes de couleur vert), la gyne s'est fait un petit encas, en l'occurrence un genre de céréale extrudée que l'on trouve dans les mélanges pour perruches. Elle a des graines à dispo et gère son business.

-----------------------------------------------------------------------------

Formica lusatica: le dépotoire !!! J'ai une génération qui s'en est allée ! Cela fait toujours mal au coeur de voir un tel tas de défuntes et surtout d'un coup, mais c'est tout à fait normal. Mes Lasius emarginatus me l'ont fait peu de temps après la diapause. Quelle minutie même dans le traitement des ordures; les petits débris et les gros ensembles. J'ai eu mes premiers imago aussi (enfin !!!!!) reconnaissables à leurs thorax clairs. Par contre, ce qu'elles peuvent me les &@!!# à vouloir absolument mettre de petits débris dans l'encoche de l'abreuvoir à miellat !!

-----------------------------------------------------------------------------

Camponotus maculatus: les fortes chaleurs et encore plus l'orage (ô rage !!) d'hier a pour effet de les exciter à un point difficilement imaginable; l'ADF du nid était entièrement recouvert de choupettes !! Sans compter que nombres d'ouvrières montaient sur les vitres de l'aquarium en courant comme des folles-dinguos dans tous les sens. Heureusement que ma couche de graisse est très efficace, sinon j'étais bon pour donner dans la récupération athlètique à travers le salon jusqu'à point d'heure. Je sais, elles sont toujours aussi belles et je peux à peu près tout leur pardonner, enfin presque et dans la mesure du raisonnable. C'est toujours aussi une sacrée balaiserie que cette colonie là ! Comme qui dirait que je n'ai pas hâte de vider le dépotoire (il faudra bien qu'un de ces quatre je m'y attèle)... nope, j'ai pas envie lol !!

maculatusCMP01.jpg maculatusCMP02.jpg maculatusCMP03.jpg

Temnothorax unifasciatus: évasions !!! Evasions !! Pas non plus une castastrophe mais quand même, une petite dizaine d'ouvrières parties en vadrouille sur l'étagère qui porte mes différents nids. Elles ont le chic... il faut le dire, la première fois on fait son inspecteur gadget et on cherche avec des yeux malicieux d'où s'est-il qu'elles peuvent bien sortir, un peu comme une chasse au trésor. Ensuite, cela fatigue un peu et pour finir tous les noms d'oiseaux de la terre viennent accompagner une remise en nid énergique des curieuses et un regard suspicieux sur tous les côtés du nid et de l'ADF. Elles ne seraient pas aussi fashionnables avec leur couleur miel et ce trait de mascara sur le gastre et elles ne donneraient pas de belles gynes fertiles, elles seraient passées par la fenêtre ;oP La colonie est quand même populeuse avec deux étages du antsbuilding d'habités. J'ai un mâle aussi, pas deux, un seul, surement une séance de rattrapage au cas où une gyne retardataire d'un autre nid viendrait à passer !! Le couvain est encore impressionnant mais la plupart de ces larves vont hiverner avec la colonie et me donneront de l'imago (ouvrière ou sexué) que l'an prochain, soit en 2011 !!!

TemnoUni001.jpg TemnoUni002.jpg TemnoUni003.jpg TemnoUni004.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires