Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 20:07

Temnothorax unifasciatus: la gyne conforte sa fondation avec une deuxième ouvrière, ainsi qu'une autre nymphe et une grosse larve. Je les ai déménagé aujourd'hui dans un nouveau tube, avec une réserve d'eau et plus d'espace. Non pas que l'espace ait une quelconque importance en soi, ce sont de très petites fourmis, mais ce sera tout de même plus facile pour les nourrir; insectes et miellat sur un coton dans un papier d'aluminium. J'ai un doute sur une nouvelle ponte de la gyne avant la diapause. Niveau timing, je les ai sorties de diapause relativement tôt donc la gyne doit vraisemblablement se croire en automne, pas de raison donc pour qu'elle remette le couvert niveau descendance.

Il me reste 6 autres gynes en cours de fondation. Amusant ces différences de développement entre des mémères qui sont toutes dans les mêmes conditions: même hygrométrie, même température et même lieu !

temnofamille001.jpg temnofamille002.jpg temnofamille003.jpg temnofamille004.jpg

Camponotus truncatus: c'est toujours là où je m'y attends le moins que je trouve des gynes !! L'an dernier, j'avais trouvé une gyne Lasius cf niger dans l'ADF de mes Cataglyphis velox. Ce soir, il a fait un gros orage d'été en fin de journée (en fait, j'adore !! Sauf quand cela me fait des micro-coupures de ma connexion Internet). Tonnerre à gogo, éclairs comme un vrai feu d'artifice et bien entendu, pluie violente. Je me disais que c'était un temps à essaimage mais de là à trouver une gyne sur le sommet du rebord de l'ADF de mes Camponotus lateralis, surement pas. Pour mémoire, l'an dernier j'avais acquis une colonie de Camponotus truncatus sur un site allemand. Ne voyant pas la colonie se développer et sentant bien que je n'étais pas sur le chemin du succès (cette espèce est assez difficile), j'avais relâché la colonie sur mon balcon; j'avais enlevé le couvercle avec l'anti-évasion  du cyclants et déposé le nid simplement sur une grande jardinière. Il faut croire qu'elles sont toujours sur mon balcon quelque part (entre temps j'ai récupéré le nid) et que, qui plus est, elles font des sexués. Pour en revenir à la choupette, elle est de petite taille et a encore ses ailes. Si demain matin elle a encore ses ailes et qu'il ne fait pas un temps trop pourri, elle retournera à "dame nature" (même si je suis beaucoup en ville !!!) pour se trouver un mari, du moins je l'espère, ce serait plus sympa pour elle qu'un prédateur. Je pense qu'elle est rentrée se mettre à l'abri, en même temps, elle n'avait pas besoin de sortir par un temps pareil !!!!

truncatusCAMPO00280.jpg truncatusCAMPO00281.jpg truncatusCAMPO00282.jpg truncatusCAMPO00283.jpg

Papmur.jpgPapillon: voici une photo du genre de papillons qui pullulent ici ! Celui-ci à une robe imitation bois, mais il en existe aussi avec des ailes imitation crépis clair, imitation crépis sale... on voit bien son petit cul redressé en l'air, si ce n'est pas le vice fait insecte ça ! J'en ai chopé une dizaine en une seule journée à l'intérieur de mon appartement, mes Camponotus maculatus les adorent, cela se mange sans faim et moi j'en attrappe sans fin.

 

The end !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Grey 01/08/2010 21:54



J'adore ta petite gyne Temnothorax maison


Pour ta gyne, garde la plus longtemps qu'une semaine, moi j'ai eu une heureuse surprise avec une Camponotus sylvaticus au bout de 5 jours ... (cf. blog)



etii 01/08/2010 22:11



La Temnothorax restera ma fiereté de myrmécophile !!!!


Mouais... elles sont vachement difficiles ces Camponotus truncatus, pas dit que j'ai envie de me lancer dans l'aventure !!!


Coeurdi@ - Thierry