Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 00:01

Depuis samedi 22 mai il fait très chaud sur Lyon, du moins pour la saison. J'arrive sans peine aucune à 25°C dans mon appartement (et encore, je ferme les volets du salon l'après-midi pour ne pas avoir le soleil). Cela a des effets bénéfiques sur certaines espèces (certainement plus que le froid glacial de ces dernières semaines). Mes deux gynes Messor n'ont de cesse de pondre. Messor barbarus (première photo) a été prise en flagrant délit, les mandibules dans le sac (c'est pas gentil de la traiter de sac... en même temps les mandibules dans la fouf**ne, cela le fait moyen). Pareillement pour ma gyne Messor minor hesperius (deuxième photo). Elles aussi, j'en parle peu. J'attends tranquillement que la colonie soit populeuse pour la mettre en nid. Je les trouve bien dans leur tube à essai avec leur tas de graines. Et comme elles font un dépotoir juste à l'entrée du dit habitat de fortune mais efficace (ou qui a fait ses preuves), en deux tours de doigts, c'est nettoyé. Restera la réserve d'eau, elle se vide petit à petit... on verra !! Pictures time !!!!!

barbarusponte001.jpg minorponte001.jpg

Même mes mémères Camponotus cruentatus ont bénéficié de la chaleur, j'ai enfin des larves dont une relativement développée. Par contre, dans le tas qui compose le couvain, je pense avoir des oeufs tout secs ou à moitié.  J'ai mis un petit coup de flotte dans la réserve d'eau du nid malgré l'abreuvoir mais je sens qu'elles ne vont pas aimer.  Au pire, la gyne a une telle physogastrie, qu'elle pourra toujours me refaire une nouvelle fournée. Elles sont vraiment déconcertantes (qu'attendre de Camponotus hormis d'en chi*r des ronds de cuir ?). Cela va faire un mois qu'elles mâchouillent le même asticots tout rabougri. Le miellat, no soucy, elles le boivent mais alors les insectes, c'est vraiment une galère sans nom pour les leur faire accepter. Et pour tout dire, mouche, grillon, vers de farine, c'est tout du pareil au même; elles préfèrent tel un chien s'accrochant à son os, grignoter leur viel asticot d'un mois d'âge.

cruentatus0001.jpg cruentatus0002.jpg cruentatus0003.jpg

That's all folks !

Partager cet article

Repost0

commentaires

DMX 28/05/2010 14:23



Piouf, la physiogastrie de la gyne est énorme, on peu limite voir les oeufs dans son gastre !!! Vraiment une très
magnifique espèce, est-elles difficile à maintenir (nottament niveau nourriture) ?


Merci d'avance pour ta réponse.



etii 29/05/2010 23:14



YoOoOoOoOoOoOo !


Je trouve qu'effectivement, elle n'est pas facile, Funkyben galère aussi apparemment. En même temps, c'est une "marque de fabrique" du genre Camponotus. Surement une histoire d'adéquation entre
température et hygrométrie. Il y a des espèces plus tolérantes que d'autres, pour certaines il est plus facile de reproduire un optimum et pour d'autres, c'est la galère.


Ouep, t'as vu un peu la grosse mémère que c'est ?! Le roux lui va si bien en plus...


Coeurdi@ - Thierry



Stephane404 27/05/2010 09:09



Ici sur Strasbourg c' est pareil il à fait bien chaud ces dernier temps. 27 °c dans la pice ou j' entrepose les Lasius emarginatus et mes Pheidole pallidula.



etii 28/05/2010 00:04



Effectivement !! Elles vont se croire en été !!


Coeurdi@ - Thierry