Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 00:01
La douceur étant de retour (8°C la journée), j'ai sorti mes trois modules de fondation où se trouvent trois petites colonies; deux de Lasius flavus et une de Lasius cf niger; toutes trois avec des larves qu'elles ont toujours. Elles étaient en diapause depuis le 5 novembre 2009; elles ont donc eu 2 bons mois au frais du dehors. Si vous voulez connaitre l'historique de ces trois colonies, faites des fouilles archéologiques sur ce blog (bon courage !!). J'en ai profité pour donner du miellat à Formica lusatica, Lasius niger (ma grande colonie en nid) et Lasius emarginatus qui elles, vont continuer à diapauser. D'ailleurs, deux ouvrières lusatica fourrageaient, certes de façon très molle, elles sont engourdies par le froid, mais elles cherchent tout de même, surtout le miellat car je les ai mal habitué... pareil pour emarginatus, plus dégourdies tout de même, ou plus vives si vous préférez. J'ai nettoyé l'ADF des trois modules de fondation et j'y suis allé d'une bonne ration de miellat, on verra plus tard pour du grillon juvénile. Il ne faut pas exagérer, de toute manière, le retour à l'activité se fait doucement même mise à 22°C (température de mon appartement), grosso merdo, il faut une semaine.
-----------------------------------------------------
Lasius flavus: une colonie a 5 ouvrières, l'autre une trentaine ! Sur la "grande" colonie, les fifilles sont très calines (oui je sais, anthropomorphisme) et montent sur la gyne pour la léchouiller. Elles n'ont pas souffert du froid.
Lasius cf niger: il y a 23 ouvrières au compteur !! L'hiver a été pour elles plus rude, la gyne a un petit gastre et au regard de sa position en les sortant de dehors, j'ai cru un instant que sa sérénissime majesté était passée de vie à trépas mais la chaleur l'a vite ramenée à des mouvements ne laissant aucun doute sur sa vigueur !
-----------------------------------------------------
Finalement ces modules de fondation n'ont qu'un inconvénient majeur par rapport au tube à essai: la faible autonomie de la réserve d'eau. Certes on peut les remplir facilement mais il ne faut pas se louper. La visibilité est très bonne et le nourrissage plus facile qu'en tube; ceci compense cela...
102_1408.JPG lasiusflavusmodule001.jpg lasiusnigermodule01.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires