Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 00:01
pilipili20000.jpg pilipili20001.jpg pilipili20002.jpg

Camponotus cf pilicornis: on commence par la plus grosse mémère avec pas moins de 8 cocons ! Si le nombre est là (pas mal pour une gyne Camponotus), la taille n'y est pas. Pour vous donner un ordre d'échelle, que vous n'avez pas sur une photo, les cocons ne sont pas plus gros qu'un cocon de Formica. Par contre, j'ai une boulette. Alors que je la prenais en photo, avec éclairage s'il vous plait et que, habituée, elle ne s'en formalisait pas plus que cela, a germé l'idée de la nourrir (kilékon !!!) avec un petit papier d'aluminum et du miellat maison. La cata' absolue; elle s'est attaquée au morceau d'aluminum en le pinçant avec les mandibules et en lui déposant de l'acide formique avec le gastre. J'ai vu le moment où elle allait s'engluer dans le miellat. Si prêt du but et se laisser aller à un anthropomorphisme sentimentaliste à trois balles (un truc de débutant !!), je me serai donné des baffes si je ne m'aimais pas un temps soit peu !! J'ai vite remis mémère et son tube a sa place habituelle avec son cache pour qu'elle se calme et que tout rentre dans l'ordre. Je croise les digitaux pour qu'elle ne m'en tienne pas trop rigueur, si vious plait m'dame, je ne referai plus !!!!!! PROMIS juré craché !

cfniger3000.jpg cfniger3001.jpg cfniger3002.jpg cfniger3003.jpg

Lasius cf niger: toujours 4 gynes et donc 4 fondations (bravo, vous savez, tout comme moi, compter ! Merci l'école !) et, faisant les choses bien (mouarf), je vous ai fait une photo de chacune ou de chacun des couvain (comme t'y veux, t'y choises). Grosso merdo, elles en sont toutes au même point. Certaines (2 pour être exacte) avaient une petite avance qui a été comblée par les autres. La rapidité de développement des larves (fortes températures - ceci explique cela) m'en bouche quand même un coin. Comme la quantité de couvain présent. J'en ai vu défiler des fondations en quelques années, mais là, chapeau bas mesdames. J'abandonne toute idée de les nourrir avec tests à l'appui. Certes l'expérience citée plus haut m'a un peu refroidi et je ne vois pas pourquoi je les enquiquinerai en si bon chemin. Elles sont tranquilloutes en train de faire leur job et un bon job, quel intérêt de tout mettre par terre. Oui, je sais, ce ne sont que de vulgaires Lasius de jardin mais c'est ainsi, j'y tiens ! En tout état de cause, elles sont toute ma sympathie avec un petit sentiment bien humain de compassion envers des mères qui veillent sur leurs progénitures.

Partager cet article

Repost0

commentaires