Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 12:54

Camponotus cruentatus: ah les cruelleissimes ! Elles m'ont enfin fait plaisir !!!!!! Un des deux cocons a donné naissance à une très belle ouvrière. Rien à voir avec celle de première génération qui sont noir charbon. Elle a une jolie robe ocre et noir, une petite merveille. Au début, j'ai eu une angoisse voyant qu'il manquait un cocon. Non pas que je sois par nature péssimiste mais la première chose qui m'est venue à l'esprit "les salopes, elles m'ont bouloté un cocon" !!! Puis voyant une ouvrière plus grande que les autres sous le filtre rouge du nid, mon visage s'est illuminé d'une extase à nulle autre pareille (enfin presque, n'exagérons rien, surtout que ce n'est pas du tout mon genre ;oP  d'exagérer j'entends) !!! Le couvain, composé de nombreuses larves connait aussi un développement impressionnant, surtout en temps. Les larves grossissent à une vitesse grand V, c'est presque visible à l'oeil nu (essayez d'habiller un oeil). Du coup, elles en deviennent des as du fourragement. Elles sont vraiment déconcertantes ces Camponotus !!!!! Elles semblent végéter et soudainement se réveillent, c'est à n'y rien comprendre. D'autant plus que je n'ai absolument rien changé à mes conditions d'élevage. Auparavant, elles navigaient entre deux salles; celle qui est la plus humide contre la réserve d'eau, et une beaucoup plus séche. Elles sont désormais dans la salle la plus humide. Bref... pourvu que cela dure ! Et quand c'est dure, c'est bien connu, c'est bon ;o)))) (l'enthousiasme d'une réussite, c'est fou ce que cela fait écrire comme âneries !)

cruelles0001.jpg cruelles0002.jpg cataglyphis12003.jpg

Cataglyphis velox: j'ai 13 cocons (last picture) ! Je ne suis pas entièrement satisfait. J'ai résolu un souci; les larves font maintenant des cocons et je ne suis plus dans le cercle "vicieux" -> nymphose nue -> estomac des ouvrières. Mais je trouve le développement un rien chétif, cela ne boume pas comme cela devrait... En voilà une espèce difficile à maintenir en captivité et je n'ai pas fini de m'arracher les cheveux ou de m'en faire des blancs (en faisant coïncider les deux, cela le ferait bien ;o) ) mais veni, vedi, vici !!!!

Camponotus lateralis: tant qu'à parler des chieuses, autant faire le panorama complet, même si elles ne le sont plus du tout. Elles carburent à 100 km/h. Elles ont mis le temps mais maintenant, il ne faut pas la leur raconter. J'ai une nouvelle vague de petites larves fort prometteuses et cela me va bien ! Le major sans antennes est mort. Il n'était pas alimenté, apparemment, et devait fourrager seul pour subvenir comme un grand à ses besoins. Je l'ai finalement retrouvé mourrut dans l'ADF. Leur grande obsession du moment est de fermer l'entrée du nid avec des cadavres de mouches. Comme elles m'en ont bien fait baver, je leur rend gentillement la pareille et tout dépôt de nourriture dans l'ADF s'accompagne d'un débouchage de ma part.... niark niark niark ! Rassurez-vous, cela a pour effet bénéfique de les faire fourrager, une méthode de boost presque :o)

Partager cet article

Repost0

commentaires