Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 00:01

Cataglyphis velox: elles ont leurs premiers cocons ! Mine de rien, cela fait pléze (plaisir) de voir ses colonies reprendre une activité soutenue et prendre soin des générations futures (dans quelques mois, ce sera la routine - le rythme saisonnier, qu'on a pas avec les exotiques, à ceci d'appréciable, un peu comme les premières fraises ou mieux, les premières cerises; il y a l'attente et quelque chose à savourer). Les cocons sont assez volumineux, ce qui présage de bonnes ouvrières bien solides sur pattes. J'ai tout de même 2 ou 3 larves "anormalement" ou inhabituellement grasses et grosses (c'est kif kif bourricot ou qu'affaire d'appréciation). Je vous mets quelques photos (pas toujours tip top concours de beauté photographique - surtout les premières) histoire d'illustrer mes propos:

Cataglyphisveloxx1000.jpg Cataglyphisveloxx1002.jpg Cataglyphisveloxx1001.jpg Cataglyphisveloxx1003.jpg Cataglyphisveloxx1004.jpg

Sur la première photo, vous avez le garde-manger où elles laissent faisander les vers de farine; ils sont presque tous bien alignés comme des saucissons au séchage ! J'ai même vu une grosse larve (surement par l'odeur alléchée) y promener sa goulue bouche pour se nourrir. Car si les larves ont une "tête" assez mobiles, ce sont également de vrais gouffres à nourriture, ce n'est pas l'appétit qui leur manque. Sur la deuxième photo, rien d'extraordinaire, les repas se prennent en famille; non seulement elles engloutissent leur pesant de nourriture mais en plus elles creusent comme des pelleteuses le contenu des vers de farine. La troisième photo vous montre, dans un coin du nid, la prochaine génération de morfales à venir. Surement dû au nombre d'ouvrières, je ne les ai jamais connues avec un tel couvain de fou; les générations se succèdent à un rythme effreiné. La gyne ayant encore pondu une belle grappe d'oeufs, tout ceci est fort prometeur. Ai-je besoin de vous indiquez que sur la quatrième photo ce sont des cocons ? Leur nombre devraient croitre dans les jours à venir. Dernière photo, une des 2 ou 3 très grosses larves.

Pour la petite histoire (il y en a souvent quelques unes qui se cachent derrière le quotidien d'une colonie - sinon ce serait beaucoup moins drôle), une ouvrière s'est échappée. Je me demande encore comment elle a fait, tant leur capacité à grimper une surface comme le plexi sont pitoyables. Je l'ai retrouvée se battant avec une araignée (elles aussi en sont très friandes - comme quoi le haut de la chaine alimentaire n'est pas si hiérarchisé que cela) au bas de ma cuisinière (à deux mètres, à distance de patte de fourmi, du nid - peut-être plus d'ailleurs). J'ai d'abord cru que c'était une maculatus (je commence à m'habituer à leurs escapades), mais non. Elle avait la tête engluée avec des fils de soie et la toute petite araignée ne savait pas par quel bout prendre cette remuante et dangereuse proie. J'ai récupéré la fuyarde qui s'est faite nettoyer en bonne et due forme par ses soeurs et j'ai récupéré l'araignée (rien de tel qu'un bon coup d'éponge dans la tronche pour l'envoyer voir les diablotins sous terre) pour la donner à mes Camponotus lateralis. Les Cataglyphis sont suffisament faciles niveau nourrtiure pour que je réserve ce met de choix à plus fines bouches !

Partager cet article

Repost0

commentaires

alexis 02/04/2011 07:55



Bonjour, je pense que c'est un séxuée ou alors une très grosses ouvrières!


 



etii 02/04/2011 09:14



Celle-là, j'aurais pu la faire ! Comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois, donc j'attends que le papier
cadeau soit enlevé pour voir s'il y a une surprise à l'intérieur...


Coeurdi@ - Thierry