Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 11:42
Cataglypgys velox: elles m'ont donné raison (braves filles va !), la reine m'a fait (car c'est pour moi, et rien que pour moi, qu'on se le dise) une belle ponte. Elles sont donc bel et bien sorties de diapause et dès que les oeufs auront éclos et donnés de belles larves à cous amovibles (j'adore voir les bouches des larves se contorsionner pour s'alimenter), l'activité de la colonie battra son plein, YES ! Elles ont également (bonnes travailleuses en plus, besogneuses même) débouché un accès à une partie du nid qu'elles avaient condamné avant la diapause. Cela tombe plutôt bien, cet accès bouché donne sur une salle contiguë à la réserve d'eau; cela devrait homogénéiser (j'ai failli écrire homogénéifier) l'hygrométrie au sein du nid. Bref, une affaire qui devrait rouler comme sur des patins (c'est de saison, y a plein de duchmolles qui glissent à la téloche pour des médailles en chocolat). Il me restera tout de même la problèmatique de l'humidité du nid. Pour mémoire, trop d'humidité génère des nymphoses nues et sans cocon, les nymphes se font irrémédiablement cannibaliser, pas simple. A quelques pourcents près (du moins c'est ce qui me semble): adieu le pot de lait, le beurre, l'argent du beurre et la fermière avec.
velox0001a.jpg velox0001b.jpg fugax001a.jpg fugax002a.jpg
Solenopsis fugax: gyne furax (cela va être son p'tit nom, la furax... je me demande si un tel jeu de mot, est une good idea, je sens que je vais retrouver Solenopsis furax écrit ensuite d'un peu partout - ma pilosité se dresse déjà d'horreur) est arrivée à bon port, sans voir la mer il va s'en dire (Allemagne -> Lyon, il n'y a point d'eau de cette nature). Elle était un peu dans les choux, Antskalytta faisant voyager ses colonies dans des tubes sans réserve d'eau (le coton est humide, je vous rassure) afin d'éviter tout accident (noyade). Benedictus, j'ai une seringue avec une très longue aiguille et j'ai vite rempli la réserve d'eau jusqu'à détremper le coton. Cela lui a beaucoup plu !!! Je verrais plus tard pour un petit nourrissage; je pense qu'elle ne cracherait pas sur un peu de grillon dans toute la tendresse de son jeune âge. Je vais peut-être attendre la première ponte, ou si cette dame tarde un peu à se bouger les ovaires.
Camponotus cruentatus: elles m'ont fait à moitié mentir ces saloupiotes, la nymphe nue a donné une ouvrière vivante mais alors, il faut voir l'état de la bête. Les deux pattes arrières sont plus ou moins collées au gastre... de là à dire que cela ne ressemble à rien ou à tout sauf une fourmi, il n'y a qu'un pas. Son gastre est minuscule, je ne suis même pas certain qu'elle soit nourrie par ses soeurs. Finalement, quand l'épisode cocon est loupé, autant que la nymphe soit consommée par la colonie. Bref...
Camponotus maculatus: j'ai (eu) un deuxième mâle !!! On est quand même plus proche du sex toy que de la fourmi. Il est allé dans l'ADF et s'est fait ramener vite fait par une ouvrière dans le nid.  Pauvre gars... Au regard des cocons, je sens que je vais avoir une série de mâles. Ce serait une première étape indiquant la maturité de la colonie. Les princesses seront pour plus tard je présume... il me tarde !!!
messorhesperius01.jpgMessor hesperius: ravissantes, ne sont-elles pas ?? Pour mettre la photo, je me suis pris en pleine face les images de feu mes Messor (pas cool hein !!!) hébergées sur le blog. Bref, je les ai changé de tube (comme d'hab': je renverse et je tape sur le tube à vider de ses occupantes) et elles sont un peu sur les mandibules, une seule image suffira pour l'instant. Je ne vais pas traumatiser ces biquounettes africaines. Elles sont beaucoup plus élancées que les très charpentées Messor barbarus. J'ai un media au thorax rouge qui n'a pas fini sa coloration et il me tarde déjà de voir les premiers major. Je vais tenter (pas facile, je suis faible) de les laisser en tube un maximum de temps. Cela évitera qu'elles me pourrissent un nid de déjections blachâtres (un vrai bonheur) ou avec un dépotoir intra-nidal et putride. Pas facile de résister quand vous les voyez babiller avec leurs ch'tites antennes, elles attendrissent et on veut leur donner un grand nid, forcément.
----------------------------------------------------------
En conclusion, même si l'usage du mot est ici abusif, je conseille vraiment Antskalytta, ni le nom, ni la réputation ne sont usurpés, il n'y a tout simplement pas mieux. Comme disait ma grand-mère, "je n'ai pas les moyens d'acheter de la merde". Il vaut mieux dépenser 40€ dans une colonie qui sera pérenne, que 20€ dans une gyne qui finira par mourir (je vise particulièrement l'autre boutique allemande plus connue mais...même les niger finissent par crever, c'est dire) .
Bye bye...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Aqua 27/02/2010 12:55


Salut etii magnifique espece mais elles ne sont pas rouges comme les Messor minor qu'on peut trouver chez moi en corse?


etii 27/02/2010 23:29


Les premières générations n'ont souvent pas la même couleur.
Coeurdi@ - Thierry


Frederic 26/02/2010 23:46


Messor minor hesperius... :D Magnifique espece ;)
des photos, des photos ;) bonne continuation Etii.

A+ Fred


deineiveu 26/02/2010 08:21


Elles sont mignonnes !
Tu peux dire Messor minor personne t'en voudra de ne pas citer la sous-espèce.

Myrmica 90, chez lui c'est un zoo.
Déjà que moi 5 colo j'en peux plus lol


etii 26/02/2010 10:03


YoOoOoOoOoOoOo !
Messor minor hesperius... tu veux ma mort ? Ce n'est déjà pas assez long ? Nope, en vérité je ne savais même pas qu'hesperius était une sous-espèce. Merci pour l'info.
Un zoo, où ça ??!! Bref, passons...chacun fait bien ce qu'il veut après tout.
Coeurdi@ - Thierry


myrmica 90 25/02/2010 16:34


Elles ont un très beau couvain tes messor , elle sont beaucoup ?
Tu devrais les mettre dans un antslab taille M .
Tu as vu celles de Grey , moi jeles ai vu en vrai et tu as vraiment de la chance d'avoir cette espèce :
moi j'ai aussi de nouvelles messor qui arrivent la semaine prochaine :
 M. aciculatus : 2 gynes et 50 ouvrières
 M. ebeninus : 50 ouvrières
 M. meridionale : 40 ouvrières
 M. orientalis  : 10 ouvrières



etii 25/02/2010 16:54


Tu n'en avais pas assez ??!! Je dis ça comme je ne dis rien...déjà que je trouve que j'en ai trop.
Non, je ne les ai pas compté. Quand j'aurais le temps !
Coeurdi@ - Thierry