Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 00:01

Carpenter Ants Of The United States And Canada de Laurel D. Hansen et John H. Klotz

Continuons cette "fiche lecture" avec la suite de l'ouvrage...

  • Taxonomy and distribution:

Les Camponotus nord-américaines sont classées en 7 sous-genres, selon des critères morphologiques (repérables sur les major) et qui se divisent en deux zones géographiques distinctes, celles de l'ouest et celles de l'est du continent:

Le sous-genre Camponotus:

C. americanus, C. chromaiodes (nom vulgaire: red carpenter ant), C. herculeanus, C. laevigatus, C. modoc (nom vernaculaire: western black carpenter ant), C. noveboracensis (New York carpenter ant), C. pennsylvanicus (nom commun: black carpenter ant), C. quercicola, C. schaefferi, C. texanus.

Le sous-genre Colobopsis:

C. etiolatus, C. hunteri, C. impressus, C. mississippiensis, C. obliquus, C. papago, C. pylartes.

Le sous-genre Myrmaphaenus:

C. ulcerosus, C. yogi.

Le sous-genre Myrmentoma:

C. anthrax (!!!!!), C. bakeri, C. caryae, C. clarithorax, C. cuauhtemoc, C. decipiens, C. discolor, C. essigi, C. hyatti, C. nearcticus, C. sayi, C. snellingi, C. subbarbattus.

Le sous-genre Myrmobrachys:

C. mina, C. planatus, C. trepidulus.

Le sous-genre Myrmothrix:

C. atriceps, C. floridanus.

Le sous-genre Tanaemyemex:

C. acutirostris, C. castaneus, C. dumetorum, C. festinatus, C. incensus, C. ocreatus, C. sansabeanus, C. semitestaceus, C. socius, C. tortuganus, C. vafer, C. variegatus (nom vernaculaire: Hawaiian carpenter ant), C. vicinus.

-------------------------------------------------------

Je vous fais grâce des considérations toutes économiques qui classent certaines comme étant nuisibles. Ils n'ont qu'à ne pas construire de maisons en bois !!! Ce critère étant de surcroit et à mon goût, largement suggestif.

Le livre dispose ensuite de clefs d'identification, 4 pages illustrées consacrées aux éléments morphologiques permettant de différencier les différentes espèces.

  • Distribution:

24 espèces sont présentées sur une carte pour chacune avec leur répartition géographique. Je vous mets quelques exemples histoire que vous visualisiez mieux les choses:

cartecamponotus001.jpg cartecamponotus002.jpg cartecamponotus003.jpg cartecamponotus004.jpg

La plus répandue est Camponotus peensylvanicus, la plus nordiste et la deuxième espèce la plus répandue est Camponotus herculeanus qui vit jusqu'en Alsaka tout de même ! La plus sudiste est bien entendu l'hawaiienne Camponotus variegatus. Chaque carte est accompagnée d'un court texte (ils ne se foulent pas) et les auteurs se contentent d'une description des ouvrières, des lieux de nidification et des dommages qu'elles causent ou pas. Arrêtons-nous 30 secondes sur la surprenante Camponotus herculeanus. Le texte ne parle nullement de son origine, est-ce la même espèce que notre européenne qui serait arrivée avec les premiers colons ? Force est de constater que son succès écologique est important, nulle autre Camponotus endémique au continent américain ne monte aussi haut. En plusieurs siècles, elle a eu l'occasion de faire "son trou". Je serais tenté de dire  (carte à l'appui) qu'elle est allé là où les autres Camponotus n'étaient pas.

  • Life history:

Enfin la partie littéraire du livre, qui commence page 103 tout de même (il faut être patient) !! Mais ce sera pour une autre fois... lire, prendre des notes et faire un billet ralentit énormément ma lecture. Pour vous faire patienter gentiment, quelques photos couleurs de l'ouvrage, deux pages en papier glacé et en couleurs, les seules ! Pas de quoi se taper le cul par terre non plus mais bon, un petit voyage par procuration pour vous aussi.

photocamponotus0001.jpg photocamponotus0002.jpg photocamponotus0003.jpg photocamponotus0004.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires