Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 13:12

Ouf, j'ai retrouvé mon petit soft, alias polyview (léger, rapide et craqué, c'est quand même mieux que photoshop). Et j'attends ma lentille Raynox adaptée pour mon nouveau Canon (livraison lundi normalement).

---------------------------------------------------------------------

Il fait beau et presque chaud, donc avec le chauffage de l'appart' en plus, elles sont en plein boum. Les Camponotus lateralis et les Camponotus cruentatus sont assez agressives, les asticots n'ont qu'à bien se tenir. Les premières les aspirent de l'intérieur dans l'ADF (j'ai vu un major s'attaquer à une bébête que j'avais mal escagassée, l'espèce est pourtant pépère craintive) alors que les deuxièmes les aménent au sein du nid. Chacune sa méthode. Je les ai sorties de diapause le 21 janvier 2011 et 15 jours après, les larves ont déjà pris du poids et ont bien grossi. La rapidité m'impressionne !

Untitled-6.jpg Untitled-7.jpg Untitled-9.jpg
Untitled-4-copie-1.jpg Untitled-5.jpg Untitled-2.jpg

La gyne lateralis a pondu son premier oeuf: c'était un rien émouvant et en même temps comique de la voir tendre son p'tit cul (allez-y, poussez madame !!) et d'attendre qu'une ouvrière fasse son job. Comme vous pouvez le voir de vos propres yeux vus, mon ouvrière (imago) qui n'avait pas terminé sa coloration est toujours de couleur claire. Je présume qu'elle va rester ainsi ad vitam aeternam. Elles sont vraiment surprenantes ces lateralis. Quant aux cruentatus, malheureusement, j'ai perdu mon "media" (je mets des guillemets car cette caste n'existe pas vraiment chez le genre Camponotus), il est allé se mourir tout seul comme un grand dans l'ADF, sniff sniff.

Untitled-8-copie-1.jpgCamponotus nicobarensis: j'en parle très peu car elles sont dans la routine. J'en reviendrai presque à regretter les espèces à diapause ou qui connaissent des galères. Au moins, cela donne des idées de posts ou du biscuit, là je ne vois pas trop ce que je pourrais en dire ! La colonie connait une bonne croissance: les ouvrières ont colonisé le plafond du nid. Il va vraissemblablement que je les déménage une nouvelle fois. La configuration actuelle du nid ne me permet pas de faire de photos à cause du deuxième étage qui d'ailleurs n'est pas du tout colonisé et ne sert donc à rien. Ma routine à moi que j'ai, consiste à leur mettre leur gelée sucrée à disposition quand elles n'en ont plus et à lâcher des asticots journalièrement.

Camponotus siciliennes: toujours rien !! C'est à désespérer. Leurs ventres vont finir par éclater tellement les jointures blanches sont tendues mais elles n'ont toujours pas pondu (les salopes LOL) !

Camponotus micans: elles me rappellent étrangement et cruellement mes cruelleissimes cruentatus à leurs débuts  à savoir que rien ne se passe ! Je présume qu'un jour elles vont se prendre un coup de speed ou se décider un jour ou l'autre et qu'elles avanceront mais pour l'instant, c'est l'absolu status quo. Ainsi soit-il !! Diapause trop courte ? Température pas assez élevée ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

DMX 18/02/2011 12:01



Elles sont vraiment magnifiques tes Camponotus cruentatus , cela donne vraiment envie d'envoir (sans doute ma prochaine folie ^^).


 


Bonne continuation :).



etii 18/02/2011 12:07



Je suis bien d'accord :) Et encore, je n'ai quasiment que des minors (deuxième génération), les prochaines devraient être encore plus belles avec cette si délicieuse macule ocre sur le gastre.


Coeurdi@ - Thierry