Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 00:01
lateralis75300.jpg lateralis75301.jpg lateralis75302.jpg lateralis75303.jpg

Camponotus lateralis: oubliez de les nourrir une journée et les discrètes, qui ne le sont plus vraiment, se jettent sur la première mouche congélée donnée en pature. Franchement, cela surprend !!! Elles se prennent pour des Lasius. Il faut dire aussi, qu'elles sont soutien de famille avec des larves, dont une vague fraichement arrivée.  Je ne vais pas bouder mon plaisir après tout le mal que je me suis donné et toutes les péripéties qu'elles m'ont fait subir; ne croyez point brave lecteur, elles sont sans la mondre pitié avec le myrmécophile amateur. Ce sont quand même en majorité les minor qui fourragent et les major qui restent au nid à servir de  réserve de nourriture, la plupart du temps la tête suspendue. Quand on observe un temps soit peu le nid, c'est flagrant. Autre différence par rapport à mes autres colonies, j'ai des imago qui n'ont même pas finis leur coloration qui viennent fourrager. Quand je vous disais qu'elles sont sans pitié aucune; chez les fourmis, le travail des enfants n'est point prohibé ;o))) Comme elles ne sont pas très nombreuses encore, j'ai pu effectuer un comptage et je peux présentement vous faire un ch'tit bilan:

  • 60 ouvrières
  • 10 cocons
  • 30 oeufs
  • 6 major (ce qui en fait 10% de la colonie - en comparatif, chez mes Camponotus maculatus, cette caste représente 5% de l'effectif globale)

N'est-ce pas fort prometteur ? Je pense, sauf mauvaise surprise, que je suis sorti de l'ornière où j'étais avec cette espèce pas franchement des plus simples. Avec un petit effort, après tout il reste encore 2 mois de développement, je devrais atteindre la petite centaine avant la diapause. Tranquilloutes les loutes !!!

Lasiusflavus35700.jpg Lasiusflavus35701.jpg Lasiusflavus35702.jpg

Lasius flavus: je vais devenir chèvre avec celles-là !! La colonie torture chinoise. J'avais un couvain de fou, j'ai des naissances avec de pâles imago qui se colorent tranquillement MAIS (c'est là que le bas blesse), j'ai beau compter et recompter, je ne constate pas d'augmentation de l'effectif de la colonie. Si ce n'est pas un défi à l'entendement, je ne sais pas ce que c'est. J'imagine donc qu'elles me boulottent le couvain (je ne vois pas d'autres solutions). Pourtant je les nourris, pourtant elles fourragent (plutôt mal mais bon...), même si c'est de nuit (j'ai surpris une ouvrière hier soir à la lampe torche)... je n'en suis quand même pas au stade de mes colonies passées de cette espèce qui végétaient, voir régressaient et finissaient inévitablement par dépérir mais n'empêche, que ce n'est pas vraiment le pied. Mon nid ne doit pas être si top que cela. Serait-il plus judicieux d'envisager un nid creusable avec du sable ?? Je vais persévérer...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Frederic 25/07/2010 08:25



ok Etii pas de probléme, pour le nid dans le noir, je pensé a un petit cache ;) pour évité le trop de l'humiére.



etii 25/07/2010 20:38



De l'humière ? Tu dois confondre avec lumidité LOL !!! Ce n'est pas bien de s'emméler les doigts sur le clavier.


Coeurdi@ - Thierry



clémentin 24/07/2010 21:59



Moi je te conseil un nid en BC ave des salles et des couloirs pour tes flavus.


Si sa t'interresse je peut t'envoier une photo de mon nid.


A+



etii 24/07/2010 23:49



C'est gentil mais je continue sur ma lancée de la découverte de cette espèce et surtout de ce qu'il leur faut.


Coeurdi@ - Thierry



Frederic 24/07/2010 11:37



Salut Etii, avec Ledob on n'as pu observer une colonie de Lasius flavus, en millieu naturel. Au moin 2000 ouvriéres. Une magnifique espece mais qui vie 100% sous terre, tu as tanté de métre le
nid dans le noir?



etii 24/07/2010 23:48



Nope, aucun nid dans le noir; je fais comment pour les observer ?? Sinon, elles ne sont pas à la lumière non plus puisqu'elles sont en bas d'une étagère. Patience et patience et encore de la
patience...