Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 00:01

cruelles000455Camponotus cruentatus: et bien finalement, j'ai eu quelques naisances puisqu'elles sont désormais au nombre de 12. Ce sont des minor pour l'instant et je n'ai toujours qu'un seul media ou intermédiaire pour l'instant. Vous me direz, c'est normal qu'une colonie se développe et d'autant plus avec le grand nombre de cocons qu'elles avaient. Oui mais bon, ce sont des Camponotus, il n'y a rien de moins fiable et d'expérience ou comme vous pouvez le lire au fil des billets, avec elles, rien n'est jamais acquis tant que la colonie n'a pas atteint une certaine taille ! Il faut donc s'armer de patience, les bichonner donc les nourrir tous les jours même quand la nourriture n'est pas consommée, bref, un quasi sacerdose ou une casserole de lait sur le lait auquel il faut faire attention.

Camponotus lateralis: j'ai finalement mis une petite couche de plâtre au nid plat que je leur destine, c'est tellement plus esthètique qu'une couche de gouache blanche mal étalée. Je ne sais pas bien encore comment je vais m'y prendre pour les déménager. Certes, je n'ai pas d'autre solution que d'ouvrir l'ancien nid afin de choper les choupettes pour les mettre dans l'ADF du nouveau nid. Mais quand on a dit cela, on n'a rien dit, et surtout on n'a encore rien fait et l'opération pourrait s'avérer délicate. Je ne voudrais pas non plus escrabouiller les ouvrières ou le couvain entre la paroi en plexi et le bloc de pierre reconstituée. Ce serait éthiquement très moyen et puis je n'en ai pas bavé pour réduire soudainement la population de la colonie.

Camponotus truncatus: j'ai relâché la gyne un soir pour qu'elle se trouve un mari. Je pense qu'elle était encore vierge car elle n'a jamais enlevé ses ailes dans le tube. En plus, cela tombe plutôt bien, cela ne me branchait absolument pas d'élever cette espèce. J'ai déjà essayé, merci bien mais sans façon. Je galère suffisament avec celles que j'ai en ce moment. Je ne suis pas maso ;o)

Ce sera tout !

Partager cet article

Repost0

commentaires