Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 10:05
Camponotus cruentatus: mémère va bien et le couvain aussi !! Il y a désormais 6 cocons. J'ai hâte d'avoir les premières ouvrières, d'autant que le gastre de cette dame est quelque peu maigrichon. Les fortes températures ne doivent pas être étrangères à cette vitesse de développement, l'espèce étant sudiste. Elle est craintive, comme tout Camponotus digne de ce nom, mais pas autant que certaines (herculeanus, truncatus, lateralis...), je ne pense pas que son élevage pause de difficultés particulière. J'espère que je n'aurais pas besoin de les chauffer et qu'elles ne chipoteront pas sur la nourriture. Camponotus est très sympa à observer, surtout du fait que c'est une espèce de grande taille (on ne s'esquinte pas la vue comme avec des Solenpsis ou des Temnothorax) mais ce ne sont pas des filles faciles à maintenir en captivité. Wait n see :-) D'ailleurs, je suis en train de me manger un méchant savon avec mes Camponotus truncatus; la colonie régressant petit à petit, pas coolos et cela donne mauvaise conscience...
Lasius sp:
le mystère s'épaissit à mon goût. Je penchais sur Lasius cf brunneus mais il ne semble pas ! J'ai trois ouvrières: la première est quelque peu "ratée"; en effet elle a le bout des antennes malformé. Les deux autres sont en cours de coloration: elles sont bicolores à la "naissance" avec un thorax gris très clair par rapport à la tête et le gastre (ce qui exclu niger qui a des imago d'un gris uniforme) mais, d'après ce que je constate, la coloration devient unie une fois cette période passée. Autre élément, les gastres, comme celui de la gyne, sont très pointus.
Ci@o

Partager cet article

Repost0

commentaires