Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 10:11
Camponotus cf nicobarensis: des filles faciles comme je les aime ! Les oeufs sont devenus des larves et ces dernières ont grossi en peu de temps finalement, ce qui est une bonne surprise. Je fonde de bons espoirs sur cette colonie qui devrait croitre et croitre et encore croitre. Elles ne sont pas très exigentes: température ambiante et humidité assez classique, comme pour une espèce endémique à vrai dire. Je salive d'avance à l'idée d'avoir des major, cela doit être quelque chose tout de même. Le nid a toujours son hôte invité surprise à savoir un poisson d'argent et il y en a même un nouveau en la personne d'une petite Temnothorax unifasciatus (vraiment me faz caga). Je pense qu'en ce qui concerne ces dernières, je vais être obligé de revenir à la bonne vieille huile de paraffine.
J'aime bien ces Camponotes exotiques, leur trip "mine de rien": placides elles paraissent, tout en faisant leur bout de chemin. Niveau comportement et exigences de maintien, elles sont très proches de mes Camponotus maculatus (à part peut-être pour l'humidité nécessaire). Pour mes Camponotus albosparsus, c'est une autre paire de manche, mais une autre histoire aussi.
Camponotus truncatus: finalement le fait d'avoir soulevé le papier d'aluminium les a poussé à déménager et à retourner dans le nid. J'ai fait une petite pic de leur couvain et comme vous pouvez le voir, il est de bonne taille et sa couleur jaunâtre est marquée. Je voulais vider la réserve d'eau mais vu son niveau je vais éviter de les stresser et je vais laisser les choses se faire pépère tranquillou. Il ne reste plus qu'à attendre...

That's all folks

Partager cet article

Repost0

commentaires