Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 10:16
De la fourmi bien de chez nous, alias Lasius flavus. Le déménagement est définitivement terminé.  Elles ont tout de même mis 36 heures pour passer de l'ADF au nid. C'est l'inconvénient de ce type de nid, l'ADF est tellement humide qu'elles peinent à se bouger le popotin. Je suis parti de 5 ouvrières si ma mémoire ne flenche pas, et il faut voir dans quelles conditions, il y en a maintenant 13 et j'ai 7 cocons. Il y a aussi des oeufs et des larves. Elles sont tout de même un peu particulière, hormis le fait d'être polygyne (ce qui n'est pas trop dans les habitudes des Lasius), elles fourragent de nuit (craintives à souhait) et ne consomment que du miellat artificiel que je dépose sur du papier absorbant (pour éviter les noyades) sur un papier d'aluminium. Je crois que je n'en aurais jamais autant chié avec une espèce endémique. Je ne suis pas mécontent de m'être débarassé du tube à essai; elles étaient cachées sous le coton et la réserve d'eau arrivait à expiration. Et puis, surement un élément fort important, je peux les mater !!!
Mes autres gynes Lasius flavus sont toujours dans leur module de fondation respectif. J'espère qu'elles iront jusqu'au bout avec leur couvain, crossed fingers...un petit creux est si vite arrivé ;o)
 
Camponotus fellah: il est clair que la soudaine montée de la température (30°C) leur convient mieux. Les ouvrières fourragent plus...j'ai pensé un instant que c'était parce que les oeufs étaient devenus larves mais je ne parviens pas trop à distinguer le couvain et je ne veux pas trop les déranger. A suivre donc...
Sorry So Short

Partager cet article

Repost0

commentaires