Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 10:07
Cataglyphis velox: difficile de faire plus intéressantes ! C'est la première fois que je vois des fourmis faire des trophallaxies tête-bêche et ce n'est même pas exceptionnel, elles le font souvent aidées qu'elles le sont pas leur longs palpes labiaux; une ouvrière régurgite le contenu de son jabot social, une autre lèche avec ces mêmes palpes. Elles semblent avoir pris possession du nid, s'offusquant de moins en moins ou de moins en moins longtemps des manipulations ou des changement brusques. Je leur ai installé une lampe de bureau pour les chauffer, du moins l'ADF mais par conséquent ou pas conduction le nid aussi et elles sont vraiment plus actives. J'ai rempli une première fois la réserve d'eau, ce sera aussi la dernière fois. J'avais oublié qu'elles sont sensibles à un champignon qui se développe sur le thorax (pour l'instant on devine à peine quelques traces blanches - du moins, je pense que c'est ça) si l'hygrométrie est trop élevée ou le stress trop important. C'était assez amusant de les voir lécher les gouttes de condensation provoquées par le tapis chauffant sur la vitre du plexi du nid, comme elles le feraient avec des gouttes de rosée du matin dans un désert aride (oui j'ai l'imagination fertile).
 
Je pensais avoir plus de facilités pour les photographier au regard de leur grande taille et du changement d'ampoule de la lampe de bureau qui j'utilise (40W -> 60W) en complément quand des envies de boite à images me prennent mais makache !!! C'est guère mieux, désolé...
Camponotus truncatus: elles aussi prennent possession du nid; les colonies ont toujours un temps d'adaptation lors de l'installation dans un nid, c'est plus ou moins long selon les espèces. Ce matin il y avait un grand rassemblement d'ouvrières dans une cellule du nid comme si elles étaient rassurées par la non présence de danger et que, ma foi, prendre ses aises n'était pas mal du tout. Allez-y les choupinettes, vous avez carte blanche. Si elles abandonnaient définitivement le trou fait dans la pierre reconstituée et blindée, cela m'irait bien. A la rigueur, qu'elles gardent en guise de base de repli mais se soustraire ainsi à mes matages de curieux et voyeur, ce n'est pas humain ;o)
Camponotus lateralis: il y a maintenant 14 ouvrières et il me reste deux cinq gros cocons si je ne m'abuse. Elles sont discrètes mais efficaces; les larves des dernières pontes se développent bien. RAS ! Certes, j'en conviens, elles ne sont pas palpitantes mais pas chiantes non plus donc pour un possesseur de nombreuses colonies comme moi, cela le fait bien mine de rien.
Tetramorium caespitum: elles par contre m'ennuit à un point difficilement imaginable. Mais que suis-je donc allé faire dans cette galère ? Elles sont dans un Antslab nouvelle génération qui possède un inconvénient; une hygrométrie d'ADF élevée. J'ai eu le malheur hier de donner un coup dans leur nid en installant la lampe de bureau pour mes Cataglyphis. Que n'avais-je point fait !!! J'ai eu une moitié de la colonie (gyne et couvain compris) qui est allée se réfugier dans l'ADF...Il leur a fallu l'après-midi pour retourner dans le nid. La critique est aisée mais franchement je préfèrais les anciens nids plats de fourmis.fr, ils étaient vraiment mieux. Bref...on verra ce que cela donne sur mes Lasius flavus quand je les déménagerai.
FIN

Partager cet article

Repost0

commentaires