Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 10:13
Je n'en sortirai décidément pas, je veux bien que cela soit le printemps mais tout de même: j'ai des mâles en veux-tu en voilà ! Cela me fait une belle jambe...en plus, c'est vraiment vilain !!!!!
Formica lusatica: une petite séance de déballage de cadeau empoisonné. On dirait un alien, du moins vraiment un corps étranger qui n'a rien à faire parmi toutes ces demoiselles. Ou alors une provende qu'elles vont se mettre sous les mandibules. Seul moment sympa, "l'épluchage" qui suit une sortie de cocon, assez fun.

Camponotus lateralis: là c'est tout de même une surprise à laquelle je ne m'attendais pas du tout (généralement, les surprises on ne s'y attend pas, sinon ce n'en sont plus). Elles avaient un cocon très foncé et ne semblaient pas décidé à l'ouvrir. J'ai pensé un instant à un truc crevé (cela arrive souvent chez les Camponotus) et bien non, c'est un garçon !!! Il est né hier mais le séchage et le développement des ailes est très long, Camponotus oblige. Donc si vous avez une princesse lateralis en "mâle de"....je suis partant pour une partie de pattes en l'air in vitro.
http://i64.servimg.com/u/f64/11/84/72/52/th/latera15.jpg http://i64.servimg.com/u/f64/11/84/72/52/th/latera16.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bob 27/04/2009 20:39

Merci pour ton aide, je vais opter pour des mirmica rubra. Plus tard je prendrai une espèce monogyne genre pheidole paliduna avec des castes.

etii 27/04/2009 22:08


Myrmica, avec une majuscule et un Y please
Coeurdi@ - Thierry


fif 27/04/2009 19:31

Ta colonie est très petite et pourtant tu posséde un male : moi j'ai une colonien de 100 ouvriéres et rien !

etii 27/04/2009 20:13


On a la classe ou on ne l'a pas
Non, ce n'est pas normal, même si cela peut arriver "naturellement": dans la partition d'une colonie il y a parfois des fausses notes hein. Le développement des Camponotus et surtout de lateralis
étant lent, Régis (celui qui m'a donné la gyne) a aidé un chouïa la colonie avec un peu de couvain et dans le couvain il y avait une larve mâle.
Voili voilou pour l'explication. Patience pour les sexués...ceci dit, ce n'est pas forcément du pain bénit, c'est même plutôt folklorique et compliqué à gérer.
Coeurdi@ - Thierry 


Bob 27/04/2009 17:30

Salut, ton site est vraiment bien et je prends beaucoup de plaisir à venir chaque jour voir comment évolue tes fourmis. Je veux me lançer dans un élevage de fourmis et j'aimerais savoir quelles espèces de fourmis est polygyne et qui résiste bien au température de 20-23 degrés. Merci pour ton aide. Pas de mirmica rubra leurs piqure est assez douloureuse.

etii 27/04/2009 18:04


Merci
Je ne connais pas d'espèce dont 20°/23°C posent de problèmes (sauf pour la diapause, c'est trop chaud), cela élimine déjà un souci.
Pour ce qui est de la polygynie, Messor structor, la plupart des Formica (même si chez ces dernières cela peut être compliqué selon l'espèce et la taille de la colonie), parfois Lasius flavus (mais
mieux vaut se renseigner auprès du vendeur avant).
Myrmica n'est pas aussi vindicative qu'il y parait ! Elles ne m'ont jamais piqué, en comparaison les Formica sont beaucoup plus agressives et ne se gênent pas pour se jeter sur tout doigt qui passe
à proximité (et pour les nourrir, je n'ai pas trop le choix) pincer avec leurs mandibules (pas très agréable) et ne pas en démordre...
En espérant avoir répondu à tes questions, même si c'est difficile de conseiller une espèce ou un genre un particulier ! Si la taille de la colonie ne te fait pas peur, choisi Formica, elles sont
vraiment actives et passionnantes.
Coeurdi@ - Thierry