Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 15:10

YoOoOoOoOoOoOoO !

Je me motive, comme je peux !

Alors la Sardaigne... c'était sympa mais cela ne cassait pas des barres (on s'y fait surtout chier quand même, à ne pas conseiller donc). Si vous aimez les paysages sauvages à perte de vue, on en prend plein les mirettes (rien d'extraordinaire non plus, rien de moins que la Corse par exemple en moins aride cependant: des tapis de griffes de sorcière, des pistachiers, des euphorbes etc) mais pour le reste... il n'y a pour ainsi dire RIEN. Les bords de mer étaient le domaine incontesté des Messor minor (têtes rouges): difficile de faire quelques pas sans tomber sur un nid. J'ai croisé un nid de Crematogaster scutellaris et quelques Camponotus dans les terres. Pour ce qui est des reines, j'ai trouvé 2 gynes Messor et une gyne Camponotus. Cette dernière est morte peu de temps auprès son séjour chez moi.

Les 2 gynes Messor ne sont pas tout à fait identiques (sans que cela en fasse spécifiquement un élément d'identification particulier). Toutes les deux ont la tête rouge mais l'une possède également un U rouge sur le thorax que n'a pas l'autre. Et comme cela ne suffisait pas, une est seule et une autre a des ouvrières (j'ai tenté une adoption qui n'a posé aucun souci en incorporant des ouvrières trouvées sur le lieu de récolte de la gyne - je laisse le pourquoi/comment à votre imagination débordante). Celle seule est en diapause dans mon cellier au froid, celle avec ouvrières poursuit une bonne croissance dans un tube avec graines sur ma Freebox !

Quelques photos:

 Végétation de bord de mer
 Camponotus décédée
 Messor thorax rouge
 Messor thorax noir
paysage.jpg diversesphotos-1832.JPG diversesphotos-1818.JPG diversesphotos-1824.JPG
Maquis sarde  Crematogaster scutellaris
 Mâles Camponotus
 Messor minor
 Maquis.jpg Crematogaster.jpg MalesCamponotus.jpg Messorrouges.jpg

La colonie de Messor minor avait 5 ouvrières adoptées au départ, elles sont désormais une vingtaine, tranquillou ! Que des minor mais bien travailleurs, cela le fait donc bien ! Je ne les nourris pas pour qu'ils bullent non plus.

Partager cet article
Repost0

commentaires