Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 00:05
Le mot sexe fonctionnant toujours bien dans les moteurs de recherche, autant ne pas se priver. Je vous fait un petit copier/coller d'un billet que j'avais fait pour le forum myrmécofourmis.com sur la détermination du sexe des individus d'une colonie.
Les humains: la femme qui est XX fait des ovules: tous sont X. L'homme fait des spermatozoïdes qui sont: soit X, soit Y (c'est donc le mâle qui détermine le sexe de l'enfant). La rencontre des deux donne deux cas de figure: XX et c'est une fille, XY et c'est un garçon. On va rester dans la "normalité".
Autre exemple, chez les tortues où ce n'est ni le mâle ni la femelle qui détermine le sexe mais la température d'incubation des oeufs.

Les fourmis: c'est différent, c'est la femelle (en l'occurence la gyne/ reine) qui détermine le sexe, il est hérité par haplodiploïdie. Le mâle chez les fourmis ne servant pas à grand chose, hormis pour la reproduction (sa durée de vie est très limitée ne sachant pas s'alimenté seul et de ce fait étant complétement dépendant des ouvrières - il lui manque plus qu'une "case", mais deux en l'occurence), il est un peu "normal" que ce soit ces dames qui ménent la danse. Quand les ouvrières pondent, ce dont elles sont capables, n'étant pas fécondées, elles ne donneront que des mâles.
  • les femelles (ouvrières ou gynes) sont diploïdes, elles ont deux jeux de chromosomes car issues d'un œuf fécondé
  • les mâles sont haplöides, ils n'ont qu'un seul jeu de chromomes car ils sont issus d'un œuf vierge, non fécondé
Pour faire simple, je vous joins un dessin tiré de l'ouvrage de Luc Passera La Véritable Histoire des Fourmis, cela peut paraitre un peu plus parlant et cela explique par là même les liens de parenté au sein d'une colonie (dans un schéma classique ou dans la "normalité").
Ce cas de figure est le plus simple ! Quand la gyne s'accouple avec plusieurs mâles, les liens de parenté au sein des ouvrières sont plus complexes.
Il existe aussi d'autres cas de figures chez les fourmis: pour ne cité qu'un seul exemple, je citerai Cerapachys biroi, une espèce japonaise qui ne passe pas par la case mâle. Pour tout dire, il n'y a pas de gyne, toutes les ouvrières pondent et se reproduisent par parthénogénèse (qui s'apparente au clonage), ce qui est, somme toute, assez commun chez les insectes.
Google étant votre ami, si le sujet vous intéresse, vous pourrez le solliciter !


Partager cet article
Repost0

commentaires

Grey 03/02/2009 22:10

Salut ! Et oui c'est encore moi, celui qui vient commenter chaque post dès qu'il le peut Mais je respecte quand même mon principe de constructivité et de non-flood Il est très ambitieux de se frotter au thème du déterminisme de sexe chez les fourmis, et ce parce que, comme tu l'as si justement dit, il existe plusieurs modes de reproduction (j'ajouterai le clonage total et non plus la parthénogenèse) et de plus des facteurs environnementaux peuvent intervenir, sans compter les mutations/maladies ; Mais comme tu le conseilles restons dans la normalité.Cela dit, j'ajouterai au HS des papillons (j'adore les papillons, esthétiquement comme comportementalement) que c'est la femelle et non pas le mâle qui possède des chromosomes hétéromorphes (de formes différentes, c'est à dire que la femelle papillon possède une paire appelée par convention ZW et le mâle ZZ. Nous restons toujours dans la normalité, il est possible d'ajouter que certaines espèces de papillons sont hermaphrodites et que d'autres espèces possèdent non pas 2 chromosomes possibles mais 4 (X, Y, Z et W).Voila pour le commentaire assez long et qui n'apporte pas grand chose, et j'ajouterais que ton initiative doit être saluée, cela permettra à certains de mieux se retrouver dans ce gros bazar de la sexualité fourmi.Ps : Pour ceux qui veulent regarder de plus près, je ne peux m'empêcher de vous conseiller chaudement de regarder sites internet/livres sur le sujet et plus précisément sur la sexualité dans le domaine entomologique. Vous trouverez des bouquins de 5000 pages passionnants dans votre bibliothèque municipale, ça vous prendra 1 mois à lire mais c'est PASSIONNANT.

etii 03/02/2009 23:43


Pas de problème !
Merci pour les précisions sur les papillons.
Coeurdi@ - Thierry


La Renarde 03/02/2009 21:24

Je crois que chez les papillons, les femelles sont XY et les mâles sont XX. Il me semble comme un vieux souvenir de terminale. Mais ne le dit à personne avant de vérifier!

etii 03/02/2009 21:45


Cela ne m'étonnerait pas ! Mais par contre je ne saurais confirmer ou infirmer...
Content que tu aies appris un truc sur les commentaires !! Il y a de ces tordus sur le Net...alalalalala (soupir)...le genre humain n'est pas le plus sympathique: ainsi soit-il disait le prêcheur
lol.
Coeurdi@ - Thierry.