Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 00:53
Camponotus maculatus: errare humanum est. Je n'ai pas 4 mais 5 major dans la colonie, j'ai eu un invité surprise de plus: welcome !! Je savais que j'avais une vue de daube, mais à ce point. D'ailleurs, je suis en train de me rendre compte que ces major ne font rien. Je sais bien que la fonction soldat serait usurpée ou un abus de langage, mais en attendant, force est de constater qu'ils ne font que ça, garder les cocons qui sont mis dans l'ADF. Ils ne se nourrissent jamais mais se font nourrir (jamais ils ne vont sur l'abreuvoir de pseudo-miellat, jamais ils ne touchent à une proie...), j'ai pensé à un moment qu'ils pouvaient servir à transporter les gros cocons, mais même pas. Je ne sais pas si c'est leurs grosses têtes qui les rendent si peu actifs mais je conçois qu'ils représentent plutôt une "perte" pour une colonie. Les major chez Messor sont beaucoup plus participatifs et font les mêmes tâches que les autres ouvrières.
Elles n'ont pas spécialement apprécié le jaune d'oeuf; une partie est restée dans l'ADF et l'autre est allé dans le dépotoir. C'est un aliment qui séche relativement vite et devient par conséquent difficilement consommable. Elles en resteront donc aux jeunes grillons, qu'elles consomment intégralement en machouillant les parties dures de la chitine.
Lasius emarginatus: elles me boudent vraiment les grillons. J'ai chopé une mouche ce matin (pas vraiment un exploit, elle était à moitié endormie par le froid et prenait un bain de soleil sur un volet plein sud). Je veux bien reconnaitre qu'elle était fraiche donc d'autant plus savoureuse mais elles n'ont pas boudé l'insecte, bien au contraire. L'enthousiasme déclenché par la mouche était certain, elle a été conduite manu mandibuli au sein du nid. Il faudrait faire un billet sur l'humeur culinaire des fourmis, c'est assez marrant finalement. Je veux bien reconnaitre que je les ai mal élevées ou plutôt élevées à la chaire de mouche mais quand même. Bientôt il va falloir que je leur présente le menu pour que ces dames puissent choisir le plat qui leur convient.
Lasius niger: tout fait ventre ! Elles me siphonent une gamelle de miellat artificiel en une journée; il ne reste rien. Mes autres colonies, même populeuses, me laissent toujours un fond qui sèche plus ou moins, elles non, pour un peu, elles lècheraient le fond de la casserole. Pareil pour les grillons: elles en engloutissent jusqu'à 5 par jour sans la moindre difficulté. C'est amusant cette inversion de situation que je ne cerne pas bien. Mes Lasius emarginatus étaient des gastres sur pattes alors que mes Lasius niger chipotaient un peu et maintenant je me retrouve dans la situation inverse...que penser ?
Myrmica rubra: elles ont un bon appétit. Elles consomment du miellat artificiel mais leur met de prédilection demeure le carné, incontestablement et les petits grillons sortis du congélateur sont vite mangés tout cru.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Grey 27/01/2009 10:00

Désolé, mais Latiniste oblige, je peux pas me retenir : c'est "Errare humanum est, perseverare diabolicum (est)"

etii 27/01/2009 10:05


Que tu as très raison sur ce coup là: autant pour moi !
Merci pour la correction, je corrige de ce pas !
Coeurdi@ - Thierry