Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 10:20
J'avais déjà parlé de ma "petite vieille" dans ma colonie de Lasius emarginatus. En début de soirée, elle était au dépotoire. J'ai pensé qu'elle était morte. Mais elle a été ramené dans le nid et bichonné par ses soeurs. Elle tenait à peine debout sur ces pattes et n'acceptait pas les trophallaxies. En fin de soirée, ce fut la fin ou le terminus, elle est passé de sur ses pattes à raide sur le dos...
Après l'ouvrière Formica lusatica que j'ai presque vu mourrir en direct live, c'est le deuxième décès auquel j'assiste. Ce qui est vraiment terrible (anthropomorphisme ?) c'est qu'elles donnent l'impression qu'elles se voient mourrir, qu'elles savent l'heure proche. Cela me glace le sang, ce qui par un temps aussi délicieux de canicule serait presque agréable ;o)
Il me reste encore une primo-ouvrière Lasis emarginatus (celles qui sont alimentées par la gyne seule) en pleine forme: elle est pitchoune (surement la plus petite en taille de la colonie - 2X plus petite) mais pète le feu. Elle, par contre, quand elle va partir, cela va me faire de la peine :-/

Partager cet article

Repost0

commentaires