Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 09:34
Lasius emarginatus: reine mère est allée s'installer dans une autre salle du nid (il y en a actuellement 3 qui servent à nourrir les larves). Je n'y avais pas prêté plus attention que cela, elle fait aussi sa vie à elle. Un petit coup de noeil sur le nid aujourd'hui et Ô surprise, elle a lâché une grappe d'oeufs, mama mia !!!!!! J'ai donc 2 énormes grappes dans deux salles différentes :-)
Formica lusatica: elles ont bien failli me donner le tournis. 3 ouvrières s'étaient installées (elles y sont toujours d'ailleurs: sentinelles ?) dans l'ADC qu'elles parcouraient sans relâche comme des bolides. A la fois impressionné j'étais et inquiet je demeurais ;o) Tout est rentré dans l'ordre, je les ai nourri: la peur a été de courte durée et elles se sont assez rapidement tourné vers des activités moins bélliqueuses consistant à se nettoyer les antennes (je présume qu'il s'agit de se débarasser des phéromones d'alerte ou d'être à même de capter tout nouveau message dans ce sens). Bientôt elles lèveront la patte et aboieront pour demander à manger :-))))) Je n'attends qu'une chose de la nourriture (oui, j'ai des arrières pensées) la stimulation de pontes, étant entendu que seul mon pseudo-miellat devrait leur être utile.
Lasius niger (DE): toujours aussi gourdasses :-/ Elles fourragent peu alors que le nombre de larves est conséquent. Bref, rien à voir avec l'efficacité d'emarginatus.
Camponotus herculeanus: aucune nouvelle de mon ouvrière évadée, même pas une petite carte postale, "y a plus de valeur et de respect ma ch'tite dame, si c'est pas honteux !" Puis avec l'énorme araignée que j'ai trouvé hier (une horreur ou maquette 1/10 d'un mygale: le gastre était tellement gros que j'ai répugné à l'écrasser et je l'ai isolée puis gazée puis évacuée dans l'évier) il y a peu de chance pour que j'en entende reparler un jour...sniff...sniff...

Partager cet article

Repost0

commentaires