Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 09:23
J'avais déjà "l'habitude" de faire des balades dans le jardin de ma Cathy à moi que j'ai ;oP Surtout pour y observer les violettes y poussant, endémiques ou horticoles (il y en a un bon paquet et j'ai aidé un peu pour en rajouter). Cette année, j'ai en plus le bonheur d'y observer les fourmis !!!! Je ne fut pas déçu, les chimiques n'étant pas de la partie dans ce petit coin de monde (que du naturel - même les granulés à limaces sont bio), elles sont bien représentées.
- une énorme colonie de Lasius emarginatus a élu domicile le long du mur de la maison près du tas de compost. Rien qu'au nombre d'ouvrières visibles à l'extérieur, on imagine la population du nid (comme les iceberg, le plus gros est en dessous) et donc un âge respectable pour la colonie.
- des Lasius niger avec leur petites constructions ras du sol faite de boulettes de terre (leur brique à elles). Elles ont des gastres des plus volumineux, autant dire qu'elles se nourrissent bien :-) J'ai failli les prendre pour des Formica tellement elles étaient balaises.
-  des Formica sp: deux sortes, une avec un thorax brun et une autre avec un thorax rouge, je n'ai pas pu situé la maison des rouges. Les brunes se sont installées dans un énorme pot de fleurs et fouragent à tout va: incroyable le nombre d'insectes que l'on voit revenir entre mandibules, des chasseuses hors pair.
- des Camponotus sp prochent d'un tas de bois morts, j'en ai observé une vingtaine et j'en ai récupéré 5 (en tube actuellement - des idées d'adoption). Les Camponotus ne formant pas de colonies très populeuses, j'espère ne pas avoir porté préjudice à leur avenir.
On dit les fourmis belliqueuses, guerrières et c'est vrai mais elles le sont certainement moins que les humains. Pour les avoir observées de longs moments (mes cervicales ne leur disent pas merci - saloperie d'os !!!), elles s'ignorent, se fuient quand elles n'appartiennent pas à la même colonie. Il y a les abords du nid (plus ou moins importants, c'est selon) territoire interdit aux étrangers et ensuite les airs de chasse (territoire neutre) où tout le monde se mélange: les emarginatus étaient avec les Camponotes et les niger avec les Formica.

Partager cet article

Repost0

commentaires